En train de lire
Des bébés manifestent contre le 5e mandat dans plusieurs maternelles

Des bébés manifestent contre le 5e mandat dans plusieurs maternelles

La rédaction

24 heures après la démonstration de force des étudiants partout dans le pays, c’est au tour aujourd’hui des enfants algériens de dire « NON » au 5ème mandat. Après les avocats, les étudiants, les journalistes de la chaîne 3, les oiseaux migrateurs, les morpions, et l’Escherichia coli etc… ce sont donc les 1-5 ans qui ont rejoint l’inépuisable mouvement de protestation, né vendredi dernier.
Restants habituellement indifférents aux problèmes de leur société pour des raisons physiques et cognitives, les bébés algériens prennent soudainement un immense coup de vieux et s’engagent massivement dans la protestation contre le régime de la honte pour la convergence des lutes. Un seul mot d’ordre : Boutetita, dédade !

« Bouteflika, le caca!! »
À gorges déployées, la bouche pleine, les mômes ont crié leur colère contre la mafia qui veut maintenir un homme malade mi-bébé, mi-gâteux au poste de président du plus grand pays d’Afrique. Certains ont quitté leurs maternelles et ont rejoint la rue. D’autres ont marché à 4 pattes pour dire na à Boutef. Pétris de courage et d’innocence, les petits bouts de chou ont brandi des biberons, des drapeaux de Miniville, tout en scandant des slogans hostiles au pouvoir : « Bouteflika, le caca!! » « Je ne fermerai plus ma bouche, tu nous as volé même les couches », « One two three viva la vache qui rit »… Ils ont tenté ensuite de rejoindre El Mouradia, vainement puisque l’heure du biberon a sonné vers 11 h. Ils ont tout de même promis de ressortir après leur sieste.

Bébés ? Pas trop
Malgré leur très jeune âge, les U-5ans algériens ont fait preuve d’une grande maturité et d’une conscience politique impressionnante. On a pu approcher quelques uns contre un paquet de zigomar. Manil, 3 ans, nous explique que ce pouvoir est cui comme un pancake. « Ce pays est vraiment le Guantanamo de l’enfance. On se sent déjà adultes, sans lait de bonne qualité, sans jouets, sans couverture pédiatrique digne ce nom etc….Aujourd’hui, halte ! Les bébés se révoltent on va faire vomir le pouvoir avec nos cris stridents, ils ne vont plus dormir promis »
Quant à Lilya, qui souhaiterait déjà faire médecine une fois qu’elle aura son bac, elle nous livre une analyse plus pertinente « Ce pouvoir profite de notre crédulité et de notre innocence pour nous faire croire n’importe quoi. Ce n’est pas parce que notre cerveau n’a pas fini son développement que nous ne sommes pas capables de distinguer entre le bien et le mal, je vous rappelle qu’à 3 ans mon QI est supérieur à celui de Naima Salhi par exemple. Bref, ce régime doit tomber, on n’en peut plus ! Je suis née sous Bouteflika et je risque de passer toute ma vie sous son ère. Ce ne sera pas le cas, promis. On n’est plus disposés à subir leur médiocrité, leur bassesse, et leur lâcheté…l’avenir nous appartient ! » conclut-elle.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut