Vous êtres en train de lire
Dans un message d’outre-tombe, Bouteflika affirme : "je n’y suis pour rien, je suis mort depuis longtemps !"

Dans un message d’outre-tombe, Bouteflika affirme : "je n’y suis pour rien, je suis mort depuis longtemps !"

La rédaction

Vendredi et aujourd’hui encore, ce sont des centaines de milliers d’algériens qui sont sortis dans les rues de l’Algérie et un peu partout dans le monde afin d’exprimer, une nouvelle fois, leur ras-le-bol du système en place et affirmer leur opposition ferme à un cinquième mandat du président. Un mouvement citoyen presque spontané qui a vu le jour sur les réseaux sociaux et qui s’est propagé de manière incroyable, créant ainsi un véritable élan de solidarité comme on en a rarement vu auparavant.

Paniqués, les hommes du régime sont sortis tous azimuts pour occuper les espaces médiatiques et essayer de convaincre les algériens que la seule solution envisageable pour la stabilité de l’Algérie était la continuité du système existant. Mouad Bouchareb, le président de l’APN et porte parole de la coordination des soutiens au président Bouteflika, a ainsi tenu à faire savoir, sans aucune gêne, que Dieu a envoyé le président en 99 pour sauver l’Algérie et qu’il convient ainsi de le respecter et de le laisser en place à vie. De leur côté, Ouyahia, Sellal ou encore Sidi-Saïd sont partis dans différentes wilayas du pays pour prêcher la bonne parole auprès de ceux qu’ils considèrent comme leurs fans, mais rien n’y fait et les choses semblent échapper au contrôle du système au point où même ce dernier semble donner des signes d’incertitude via un curieux message dont on a pris connaissance.

Message d’outre-tombe

Dans un message dont on pris connaissance et qui vient tout droit d’outre-tombe, le président Bouteflika affirme ne pas être du tout intéressé par un cinquième mandat et qu’il n’y est absolument pour rien. « mes chers concitoyens, écrit-il, je vous adresse ces paroles depuis l’au-delà où je me suis installé il y a plus de 5 ans maintenant et j’aimerais vous dire que tout ce que se passe dans le pays en ce moment n’est absolument pas de mon fait. Comme vous ne le savez certainement pas, j’ai disparu depuis plus de 5 ans. Ma disparition a été classée secret-défense et rares sont les personnes qui en sont au courant. Avant ma disparition, j’ai pourtant laissé des consignes claires à ma famille, Said en premier, et mon entourage, pour organiser ma succession dans les plus brefs délais. Mais force est de constater que les choses ne se passent pas comme je l’avais voulu et mon frère a pris la décision de me faire remplacer par un sosie officiel qu’il s’est fait fabriquer en Chine. Je dois avouer que moi-même je suis bluffé. J’ai laissé faire pour le 4ème mandat mais pas pour le 5ème. Je n’y suis pour rien, je suis mort depuis longtemps. Je vous prie de me croire sur parole. Je vous aime. »

Lire aussi
khaldi

Cette lettre qui serait parvenue sur terre grâce à un diable complice, nous a pétrifiés. Il serait peut être donc temps pour la bande d’El-Mouradia de respecter les dernières volontés du défunt président.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut