Vous êtres en train de lire
Serment présidentiel : le conseil constitutionnel autorise Bouteflika يحلف في قلبو

Serment présidentiel : le conseil constitutionnel autorise Bouteflika يحلف في قلبو

La rédaction

Le président de la ligue des droits des fumiers, Farouk Ksentini a déclaré que Abdelaziz Bouteflika ne sera pas obligé de prononcer l’intégralité du texte de la prestation de serment, il lui suffira de dire : “Je jure par moi-même Tout Puissant” .
Or, affaibli depuis 6 ans par un rhume aigu et un cor au gros orteil, le président de la République ne semble pas jouir ni de ses capacités physiques, ni mentales pour mentir aux Algériens une 5ème fois.
De ce fait, le conseil constitutionnel, la plus haute instance veillant sur l’application des plus basses infamies, affirme avoir trouvé une ingénieuse astuce pour permettre à son enfant prodige de s’acquitter de ses obligations le 20 avril prochain. Bouteflika sera autorisé à prêter serment depuis sa chambre et sans prononcer le moindre mot.

يحلف في قلبو

Aucun obstacle ne devra arrêter Bouteflika, ni sa maladie, ni sa conscience, ni sa parole. Les observateurs exigent un serment, il va donc prêter serment. « Son excellence va prêter serment fi qalbou (dans son coeur), sans que personne ne l’entende. Et il est libre. Le serment est acte relevant de l’intimité, c’est comme la prière, il n’est pas obligé de la faire devant la foule voyeuse des journalistes. Il prêtera serment pour Dieu » explique le conseil constitutionnel.
Comme aux 4 serments derniers, Bouteflika s’engagera à respecter les lois, les libertés, et les droits de son peuple. Il résoudra les crises de chômage, de logement, de crises sanitaires et économiques. Il promettra également d’abolir la corruption, les détournements de fond et tous types d’injustices. Selon le conseil constitutionnel, c’est l’intention qui compte ! Même s’il ne tiendra pas ses promesses, même âpres un 10ème mandat, il aura au moins le privilège d’y avoir pensé.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut