24 heures après le « grand show » de la coupole à Alger, pour préparer l’annonce de la candidature de Bouteflika à un cinquième mandat, c’est par message finement rédigé que le président de la République a annoncé officiellement sa candidature. Un message diffusé par le biais de l’agence officielle APS et relayé par l’ensemble des médias nationaux.

Une démarche qui n’a rien de surprenant étant donné que l’information était dans les airs depuis longtemps et que tous les porte-voix du président avaient déjà bien anticipé les choses en donnant des signaux clairs sur sa probable candidature. Le show de la coupole était juste une démonstration de force organisée pour annoncer en grande pompe ce que tout le monde savait déjà.

Ça sera Bouteflika contre Bouteflika

Face à une horde de candidats qui se sont pressés devant le ministère de l’Intérieur pour retirer le dossier de candidature, tout le monde penserait qu’on va assister à une véritable bataille électorale symbolisant une démocratie jamais vécue en Algérie. Sauf qu’en regardant la « qualité » de ces personnages censés s’opposer au président de la République, on fait vite de déchanter. Car entre les clowns, les fous, les idiots, et les candidats cachés du système, le choix n’est guère propice à l’aspiration à un monde meilleur.

Selon les données dont on dispose, le seul candidat qui serait en mesure de concurrencer Bouteflika serait… le cadre de Bouteflika. En effet, un sondage tout récent, publié par El-Moudjahid, donnerait le cadre de Bouteflika vainqueur au deuxième tour face à Bouteflika le président sur un score très serré de 50,1% contre 49,9%. Autant dire que c’est extrêmement serré et que ça promet une élection jamais autant disputée.

Hadj Moussa, (Cadre de) Moussa El-Hadj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

La fille cachée de Louisa Hanoun et de Ali Belhadj devenue ministre aujoud'hui

C’est une histoire tellement farfelue que si quelqu’un l’aurait conté il y…

Qui sont Lakhdar Benzahia et Aït Mokhtar Omar, les deux candidats à la présidentielle ?

On ne sait pas, et on s’en fout. De toute façon personne…

Conférence nationale : Les participants se mettent d’accord pour manger un méchoui à midi

Pendant que plusieurs détenus d’opinion sont toujours en prison, des chefs de…