En train de lire
L'alliance présidentielle plébiscite Bouteflika sous le slogan "يا ربي برك و ما يموتش"

L'alliance présidentielle plébiscite Bouteflika sous le slogan "يا ربي برك و ما يموتش"

La rédaction

L’alliance présidentielle a annoncé, ce samedi 2 février, avoir désigné Abdelaziz Bouteflika comme candidat à la prochaine élection présidentielle du 18 avril. Amar Ghoul, Amara Benyounes, Ahmed Ouyahia et Mouad Bouchareb… ça ressemble plus à une belle brochette de FDP qu’à une alliance présidentielle. Mais bon, nous ne sommes pas à une imposture près… Il y a bien longtemps qu’on a cessé d’appeler les choses par leur nom en Algérie. N’appelle-t-on pas Tliba « parlementaire » ? N’appelle-t-on pas Gaid Salah « mon général »? Et n’appelle-t-on pas Bouteflika « monsieur le président » alors qu’on devrait plutôt appeler le SAMU ?

L’annonce a été faite via un communiqué lu à l’issue d’une réunion des quatre dirigeants de l’alliance au siège du FLN. C’eût été mieux s’ils avaient lu une oraison funèbre, mais dans la vie on n’a pas toujours ce qu’on souhaite. « Les partis de l’Alliance candidatent le moudjahid Abdelaziz Bouteflika à l’élection en considération à ses choix judicieux et pour appuyer les réalisations, que l’Algérie a accomplies grâce sa bonne gouvernance et pour parachever son programme réformateur et de développement ambitieux pour une Algérie digne, unie, souveraine et forte, réconciliée et développée » a annoncé Mouad Bouchareb. L’alliance présidentielle a choisi un slogan qui sied parfaitement aux circonstances : « يا ربي و ما يموتش » (Dieu faites qu’il ne meure pas). D’ailleurs, les « Vive Bouteflika » qui fusaient dans la salle, ressemblait plutôt à des prières qu’à des cris de ralliement. En marge de la réunion, Amara Benyounes a comparé l’alliance à un avion en précisant que  » dans un cas comme dans l’autre, ça permet à ceux qui sont dedans de voler ».

4 hommes qui se rangent derrière un mort. Dans un pays normal on appelle ça un enterrement. En Algérie, ça s’appelle une alliance présidentielle.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut