1,2.3…Viva l’Algérie ! Détrompez-vous, l’Algérie n’a pas gagné le concours maghrébin du meilleur couscous, ni fini de construire la grande mosquée d’Alger. Si elle est sur le toit du monde aujourd’hui, c’est grâce aux internautes algériens, nouveaux lauréats du célèbre prix Adolf Hitler de la haine, remis en chaque début d’année afin de pouvoir entamer une année de honte.
« Les internautes algériens sont récompensés pour la qualité et la rapidité de leurs messages haineux, plus ou moins moqueurs, frôlant souvent le racisme, dans toutes ses dimensions » explique Michael Himmler, président du groupuscule néo nazi «Heil Racism ».


Le Net avec une grande haine !

Si cette consécration a surpris ce matin grand monde, ce n’est pas le cas des lauréats qui se disent amplement satisfaits de la décision de l’association. Même si la victoire a été obtenue au finish devant les fanatiques skinheads de Marine Le Pen et le Fan Club du général Pinochet, les internautes algériens se sont acharnés sur les réseaux sociaux ces derniers 72 h. Leurs réactions, limite racistes, suite à l’élection de Miss Algérie, puis les messages haineux, et homophobes hier soir après la mort du chanteur Houari Manar. Des inspirations dégoûtantes qui leur ont valu leur titre abject.
Nonobstant, certains commentateurs relèvent le problème majeur de la représentativité. En effet, selon un sondage, les internautes lauréats ne représentent que 40 % des mobinautes réels. Et ce sont les mêmes qui regardent en permanence Ennahar Tv, prônent les violences contre les femmes sur El Bilad tv ou appellent à l’indépendance de la Kabylie selon le même sondage. “C’est comme à la coupe du monde, ce ne sont que 23 joueurs qui font triompher leur pays” justifie un internaute lauréat. Avant d’ajouter “Recevoir ce prix est une honte pour nous et tant mieux. Mais ce n’est pas une raison nos plus pour changer nos comportements obscènes ou juguler nos frustrations haineuses. Le racisme a de beaux jours devant lui, et c’est le paysage politique dans plusieurs pays qui le prouve, la haine finira par triompher dans ce monde de bisounours” conclut-il, froidement.

Naima Salhi rend hommage

Même si elle a rendu hommage à ses disciples virtuels, Naima Salhi n’a pas réussi à cacher sa profonde déception. L’ambassadrice n°1 de la de bêtise humaine en Algérie estime qu’elle mérite ce prix autant que ses amis internautes. Ses silences médiatiques lors de l’élection de Miss Algérie et le décès du chanteur n’ont pas été en sa faveur. Elle espère néanmoins décrocher ce prix l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

L'Académie française valide le mot "faichlesse" pour exprimer un état d’affaiblissement extrême

Si la France était en guerre contre l’immigration, selon Marine Le Pen,…

9 juin 1990 : Cheb Djalti découvre que "خلقو رب العالمين"

En 1989, Cheb Djalti sortait l’album “ديرولو الحنة” (mettez-lui du henné), avec…

Mazouni pour remplacer Merdaci à la tête du ministère de la culture ?

Aana lasstou marfoudha a présenté samedi sa démission au chef de l’Etat,…

Naïma Salhi lance la première édition du festival de Connes

En marge de la 71ème édition du festival de Cannes, la sulfureuse…