Bouteflika ne sera pas candidat en 2019, il sera président

Selon un communiqué de la présidence, le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, ne sera pas candidat à sa propre succession. “Le président de la république n’a pas l’intention de se présenter à l’échéance présidentielle prévue en avril 2019” indique le communiqué qui met en exergue l’incapacité physique du chef d’état à faire campagne. “Malade et diminué, il (Bouteflika, ndlr) préfère être directement élu sans avoir à participer activement au scrutin” précise la présidence en soulignant que “de toute façon les dés étaient pipés”. “C’est une perte de temps et d’argent, tout le monde sait déjà que les élections seront truquées, et que de gré ou de force Bouteflika sera élu” prévoit, lucide et objectif, le communiqué. La présidence indique que l’élection sera maintenue tout de même, histoire de distraire un peu les Algériens, avant de conclure “Bouteflika dans cette élection, c’est comme le Mistral dans la chanson de Renaud, il est gagnant”