Du 20 au 25 décembre 2018, a lieu dans la localité de Tibane (Daïra de Chemini à Béjaïa) la 1ère fête de l’âne en Algérie. Un événement tout aussi original qu’important pour tous les habitants de cette localité et, par-delà, pour tous les habitants des zones montagneuses de l’Algérie qui ont pu compter sur la puissance de cet animal robuste et fort utile.

A travers cet évènement, les villageois de Tibane cherchent à rendre hommage à un compagnon de leur vie quotidienne sur lequel ils ont pu et continuent à pouvoir compter pour accomplir des tâches difficiles et servir de moyen de transports utilisable dans des zones difficiles d’accès, où le véhicule ne peut accéder. L’usage de l’âne n’est d’ailleurs pas réservé à la Kabylie puisqu’on trouve plusieurs autres régions d’Algérie qui en font un fidèle compagnon pour les mêmes tâches. Il est cependant souvent plus répandu que l’âne est l’ami de l’homme kabyle et son outil de travail dans les champs et les montagnes.

Ennahar a sa propre écurie

Pendant ces 5 jours de festivités, de nombreuses activités sont prévues au programme. On y trouve ainsi des courses d’âne, des balades en calèches tirés par des ânes, concours du plus bel âne de la région ou encore, un concours du plus beau dessin d’âne. Autant dire que le programme est varié et les visiteurs auront le loisir de passer des très agréables journées animées par des villageois volontaires.

Autre particularité de cette fête, il y aura un invité d’honneur qui sera présent. Un invité de marque que tout le monde attend car il représente dignement cet animal aux yeux des gens. Cet invité n’est autre que le groupe média « Ennahar » que les gens appellent d’ailleurs affectueusement, « El Himar ». le himar en chef d’Ennahar sera présent en personne, accompagné de plusieurs de ses h’mir basés à Alger principalement. Une écurie spécialement aménagée pour eux a été d’ailleurs prévue pour les y accueillir et les exposer aux visiteurs.

Le commissaire de l’évènement nous a précisé que les visiteurs auront le loisir de se défouler avec Ennahar. Au programme : fouettage du personnel, entartage de leur visage…etc. Ils auront même le droit de leur botter le cul. De toute façon, précise l’organisateur, ils ont en l’habitude.
Nous y serons pour participer à ce moment de défoulement et partagerons avec vous les images.

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

L’Académie française valide le mot “faichlesse” pour exprimer un état d’affaiblissement extrême

Si la France était en guerre contre l’immigration, selon Marine Le Pen,…

Miss Algérie : les États-Unis dénoncent des irrégularités lors du concours

Les Etats-Unis ont exprimé hier leur “inquiétude” sur le déroulement de l’élection…

Interview exclusive avec Salim Aggar, le nouveau directeur de la cinémathèque d’Alger

Propulsé sur le devant de la scène après sa participation dans la…