MBS

Le prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense d’Arabie Saoudite, Mohamed Ben Salmane, sera en visite officielle de deux jours, ce dimanche à Alger.

Beaucoup de journalistes algériens ont lancé un manifeste pour dire “ Non on ne veut pas mourir “ à sa visite en Algérie, par peur qu’ils leur arrivent la même chose que le journaliste du ‘The Washington Post’, Jamal Khashoggi. Pour rappel ce dernier a été délicatement découpé par la troupe de Mohamed Ben Salmane, à l’ambassade de son pays en Turquie, dans une affaire secrète la moins secrète au monde.

Pourquoi Mohamed Ben Salmane est en visite en Algérie ?

Le gouvernement algérien a publié un communiqué pour calmer la colère des journalistes algériens en divulguant la vraie raison de la venue de MBS en Algérie. La raison est que MBS est un adepte du journal le plus vrai et le plus apprécié en Algérie, El Manchar. MBS se sent très proche du journal qui lui fait rappeler un outil très apprécié et qu’il arrive à manier comme un charcutier.

Le prince héritier saoudien a aussi publié un communiqué dans lequel il dévoile ses intentions et les raisons pour lesquelles il souhaite racheter le journal El Manchar ‘je me sens très proche de ce journal et je suis le mieux placé pour manier cet outil médiatique et machiavélique, de ce fait je vais honorer mon œuvre jusqu’au bout ‘. Ne vous étonnez donc pas si, dans quelques jours, vous voyez à la une de ce journal un titre comme ‘l’art de calmer les journalistes à la scie’.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

Alger barricadée : la wilaya évoque un risque d’effondrement de la capitale

Stupéfaction à Alger ce matin : des clôtures pour chantier ont été…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…