En train de lire
Le gouvernement annonce un plan stratégique pour la banane à l'horizon 2030

Le gouvernement annonce un plan stratégique pour la banane à l'horizon 2030

La rédaction
banane

Le peuple vient de découvrir son seul, son vrai problème. Et surprise ! ce n’est ni la pauvreté, ni le chômage, encore moins le logement …l’unique crise dont souffre les Algériens est la pénurie d’un fruit oblong à pulpe farineuse, à épaisse peau jaune, appelé : Banane. Cette dernière a connu récemment une impressionnante hausse de son prix. Selon un dernier rapport de la FAO, 1 algérien sur 3 souffre de malnutrition de banane. Le spectre de la famine bananière plane sur les visages.
Mais le meilleur gouvernement du monde a décidé de prendre les ânes par les cornes en lançant un plan d’ampleur pour alimenter son peuple en bananes afin d’éviter une seconde catastrophe après le choléra en août dernier.

« S’ils n’ont pas de yaourt, qu’ils mangent des bananes »

Le plan stratégique de développement, horizon 2030, intitulé « banane pour tous » a fait l’objet ce matin d’une séance de travail sous la présidence conjointe du premier ministre et son ministre spécifique du commerce. Le plan devrait à moyen terme permettre aux Algériens de s’offrir des bananes. L’Algérien descend du singe, et le singe descend de Hamadache. Mais MBS descend du Kashoggi, avant de la découper et de le dissoudre dans l’acide affirme Ouyahia en citant Darwin. Fort de ce constat le premier ministre souhaite donc faire de la disponibilité du fruit jaune une priorité nationale. « Parmi les défis que l’Algérie doit relever dans les années à venir, la banane me semble être de loin le plus important » indique Ouyahia reléguant au second plan la diversification des exportations, l’autosuffisance alimentaire et la transition énergétique. Mais pas question pour le premier ministre de se dérober à ses responsabilités, il affirme être conscient des enjeux « les priorités de l’Algérie, en matière d’orientations stratégiques, sont : 1. diversification des exportations, 2. l’autosuffisance alimentaire3. transition énergétique, 4. disponibilité de la banane; nous avons décidé de commencer par la dernière si vous n’y voyez pas d’inconvénients. Pour les autres, il n’y a pas le feu » conclut-il.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut