abdou-semmar

Hier soir s’est ouvert le Maxi-procès des journalistes Abdou Semmar et Merouane Boudiab. Notre reporter a pu corrompre le président du tribunal pour assister au plus grand procès criminel de l’histoire selon Ennahar Tv. Compte-rendu :

-Les journalistes arrivent au tribunal portant une camisole de force. Le juge ordonne de les mettre dans une cage électrifiée par sécurité.

-Anis Rahmani profite de sa présence au tribunal pour porter deux nouvelles plaintes contre deux journalistes qui ne lui avaient pas dit “bonjour”

– Le procureur de la république annonce qu’il peut aussi assurer la défense de Anis Rahmani et le Wali Zoukh pour faire face au lobby du journalisme.

– Le procureur dénonce “un détenu irrespectueux” en s’offusquant “on est dans un tribunal et Abdou semarre”. Ce jeu de mot pourri provoque un malaise dans la salle. Le procureur requiert quand même 5 ans ferme pour insulte au tribunal.

– Serein, Abdou Semmar affirme qu’il a enquêté durant sa détention sur le directeur de la prison et promet de divulguer des documents compromettants “ça va chier” lance-t-il.

– Les avocats de Rahmani affirment que leur client a été touché dans sa dignité.

– Les avocats de la défense objectent que le plaignant n’a jamais eu de dignité en fait.

– Bouteflika temporise et se dit prêt à gracier les journalistes, si ces derniers sont acquittés par le juge.

– N’ayant plus les mots, le procureur supplie les journalistes de rester en prison en affirmant que”El Habs lerdjal” (la prison est faite pour les braves gens)

– Anis Rahmani commence à sentir la merde en ouvrant l’appli d’Ennahar tv.

– Zoubida Assoul termine sa dernière plaidoirie avec brio et propose de prêter ses couilles au PDG d’Ennahar.

– Le juge prononce la libération des deux journalistes et affirme que dorénavant dire que Ennahar est une merde ou que Rahmani un Chiyate obscène ne sera plus passible de prison.

– Abdou Semmar refuse de sortir de prison pour poursuivre son investigation sur la corruption dans les centres pénitenciers.

– Abbattu, Anis Rahmani accuse son surmoi de l’avoir insulté “bien fait pour ta gueule, grosse crotte”

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…