mihoubi

Le 23e salon international du livre d’Alger (SILA) a ouvert ses portes hier matin. Dès l’ouverture, des milliers de visiteurs se sont rués vers les pavillons A et B où se trouvent respectivement les stands de Sayeda Rezki et celui de l’édition Tafsir Al Ahlam. Ce pavillon central, considéré comme l’espace le plus attractif du palais des expositions accueille cette année une 3ème star, grande révélation de l’année, et l’idole des 18-25 de QI, le jeune snapchateur, Rifka. Ce dernier bénéficiera d’un stand spécial pour présenter sa dernière Story intitulée “Wesh sa va la famille ?”

“Rifka est le Kafka algérien”

C’est le ministre de la culture et des selfies en personne qui a veillé sur la présence du Snapchateur algérien. Azzedine Mihoubi est en effet un fan inconditionnel de Rifka. “J’ai découvert Rifka grâce à mes enfants Chamsedine, Nourdine, Qamrdine, 3adoueddine et ma fille Nadine qui au chom…..Bref, depuis je suis fan. Ce garçon est un véritable artiste. C’est un phénomène, un virtuose. C’est le De Vinci des temps modernes, il chante, il danse, fait des selfies, organise des annif, fait des blagues, il écrit des stories….etc A propos d’écriture, je le compare à Kafka, même si je n’ai jamais lu les livres de Kafka, mais ça rime bien je trouve” explique Mihoubi. Avant de conclure “on est en 2018, finis les livres poussiéreux, aux couvertures ringardes. Les lettres aujourd’hui sont sur les réseaux sociaux et les grands écrivains pondent chez Snap. Rifka a autant de prestige sur Snap qu’avait Mozart au palais de Hofburg”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

L’Académie française valide le mot “faichlesse” pour exprimer un état d’affaiblissement extrême

Si la France était en guerre contre l’immigration, selon Marine Le Pen,…

Première édition de la fête de l’âne à Béjaïa : Ennahar invité d’honneur

Du 20 au 25 décembre 2018, a lieu dans la localité de…

Miss Algérie : les États-Unis dénoncent des irrégularités lors du concours

Les Etats-Unis ont exprimé hier leur “inquiétude” sur le déroulement de l’élection…