bouakaz

Le comédien Kamel Bouakaz a été placé sous mandat de dépôt ce jeudi soir par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger. Selon nos gentils confrères, intègres, honnêtes, professionnels, et non-chiyatines du magnifique groupe d’Ennahar, Bouakaz est accusé chantage et d’extorsion de fonds via les réseaux sociaux. Des accusations sévères que l’humoriste qualifie d’exagérées et d’extremes pour une caméra cachée.

“Arrêtez vos gamineries, ce n’est pas un jeu”

Selon son avocat, le comédien est persuadé que son arrestation est un épisode de la caméra cachée “Rana Hkamnak” intitulée cette année Rana Sdjennak “Il faut toute de suite arrêter ce jeu de merde. La prison ce n’est pas de la rigolade, ma famille, mes proches commencent vraiment à s’inquiéter. Déjà je refuse d’apparaître dans vos programmes de merde le prochain Ramadan, on n’a pas le même humour, maintenant stopper tout et laissez moi entrer chez moi” s’est il expliqué devant le juge, ou le faux juge.
Selon certaines indiscrétions, les participants à ce jeu resteront en prison jusqu’à la diffusion de la caméra cachée en mai 2019. “Pour plus de réalisme et de crédibilité, on a décidé de ne pas informer les participants jusqu’à la fin du Ramadan. 6 mois de taule c’est rien, mais cette années nos programmes auront de la gueule” promet Zigo Omar, directeur des programmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Pour combler son absence, l’ENTV diffusera un best of des discours de Gaïd Salah

Selon le journaliste d’investigation Abdou Benadouda (Abdallah sur son permis) qui n’a…

Coopération : Un groupe de journalistes nord-coréens en stage à l’ENTV

Si tous les salauds du monde se donnaient la main, ils formeraient…

Selon l’ENTV, 13 Algériens sur 10 sont pour les élections

Il ne faut pas se fier à la réalité. Elle est souvent…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…