mecque

Le cumul des scandales depuis plusieurs mois en Arabie Saoudite a fini par exacerber les humeurs et fait littéralement déborder le vase de l’insupportable. L’affaire Jamal Khashoggy a probablement parachevé un long processus traduisant le ras-le-bol des populations et des politiques de ce Royaume, longtemps resté à l’abri de tous les conflits.
En effet, nous assistons depuis quelques mois à une série événements géopolitiques majeurs touchant l’Arabie Saoudite dans ses institutions et son fonctionnement. De la guerre déclarée au Yémen voisin à l’assassinat du journaliste Jamal khashoggy par les services secrets, en passant par la proximité alarmante avec Donald Trump, il ne se passe pas un jour sans que l’Arabie Saoudite ne soit à la une, notamment depuis la prise en main du pouvoir par le prince héritier Mohamed Bin Salmane, dont le père, le Roi Salmane, a décidé de se retirer progressivement des affaires du pays.

La Mecque et Médine proclament leur indépendance

Dans ce contexte extrêmement tendu, et face à la montée des protestations des chefs de tribus saoudiennes contre la famille royale pour essayer de rétablir l’ordre et de calmer les ardeurs du prince héritiers, les gouverneurs des deux plus emblématiques, à savoir La Macques et Médine, ont décidé, dans une démarche qui a surpris tout le monde, de se détacher du royaume et de prendre leur indépendance totale en devant des Etats à part entière, comme le Vatican.
Les gouverneurs des deux provinces saoudiennes ont organisé à cet effet une conférence de presse à laquelle, les médias du monde entier ont été conviés. Ils ont annoncé leur décision à cette occasion en expliquant leur choix. « Nous avons pris la décision, avec nos voisins de Médine, de nous unir et de nous détacher de ce Royaume qui ne nous apporte que honte et désolation depuis plusieurs années maintenant, ont-ils déclaré à la presse. Il est devenu urgent et indispensable de se détacher d’une famille royale qui n’a plus rien à donner à l’Islam. Bien au contraire, cette famille est en train de salir l’image de notre religion et nous ne pouvons plus tolérer cela. Les musulmans du monde entier vont finir par nous boycotter si nous continuons comme ça, ajoutent-ils ». Les deux provinces ont donc décidé de s’appeler « Royaume des Lieux Saints » et d’adopter un fonctionnement politique identique à celui du Vatican. Les autorités saoudiennes n’ont pour l’heure pas réagi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Marine Le Pen salue la décision de Gaïd Salah interdisant le drapeau algérien

Décidément, Ahmed Gaïd Salah n’a pas seulement perdu le nord, il a…

L’Algérie envoie une escadrille de 1000 mouches électroniques en Egypte

Les deux tyrans d’Afrique du Nord voient rouge. Quelques heures après l’impressionnant…

Urgent : Marine Le Pen victime d'un malaise cardiaque suite à la victoire de l'Algérie

La présidente du Rassemblement National a été victime d’un malaise cardiaque suite…

Manuel Valls affirme que « Le voile est la 1ére cause du chômage en France »

« Un mouvement progressiste et révolutionnaire vient de naître en France » selon le…