commerage

Batna, minuit passé, une salle des fêtes (dont nous tairons le nom) aux alentours de la ville se désemplit peu à peu en ce 15 octobre 2018 les convives quittent les lieux dans un brouhaha joyeux mêlé aux klaxons et vrombissements des voitures. Quelques heures plus tôt les convives s’étaient réunis pour fêter l’union de Kamel et Lila. Le mariage aurait pu se dérouler le plus normalement possible sauf qu’à la surprise générale une table de femmes avait réussi à générer un certain malaise au sein des invitées. En effet, 45 minutes s’étaient déjà écoulées depuis le début de la cérémonie et celles-ci n’avaient émis aucune remarque ou rire jaune vis-à-vis de la mariée et sa famille. 0 chuchotement , 0 messe-basse, 0 regard méchant! Rien ! Nada!
La melhfa aux couleurs criardes portées par Lila ne les avait pas fait sourciller, les boîtes de gâteaux à 20Da achetées à la rue H ne leur avaient pas arrachées ne serait-ce qu’une grimace de dégoût. Sans compter sur la mère de la mariée qui portait une “gandoura 3rab” sans ceinture en or qui n’avait même pas réussi à générer un regard moqueur de la part de ces trois femmes aux visages souriants et avenants. Le début de calvitie de Kamel n’avait d’ailleurs même pas attiré leur attention!
La soirée s’est poursuivie et très vite les regards avaient changé de cible il n’était plus question de savoir si les motifs sur la tenue de la mariée dataient de la mode de 2013 ou 2015 mais plutôt de juger l’allure presque hautaine de ces femmes qui se refusaient à la tradition venimeuse de la ville. Des femmes dans un mariage et qui ne font que profiter de la fête ? Mais quel affront ? Au bout de la deuxième heure une convive s’exclame au son d’une chanson de cheba Yamina datant de 2011 : “wesh hasbine rwahom hadhou ?” et sa voisine qui lui répond, l’air dégoûté, “aki tchoufi kifeh hatine rwahom ?”.
Finalement la cérémonie se termine et une personne annonce qu’il faut chercher les filles de Mohand Ou Latreche car elles sont sourdes muettes et là la soeur de la mariée s’approche doucement des 3 filles pour les accompagner vers la sortie de la salle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Air Algérie lui demande de mettre son fils en soute après avoir dépassé le poids autorisé du bagage cabine

Avec la saison estivale qui bat son plein, les algériens établis à…

En plein vol, un avion d’air Algérie vidange ses toilettes, au-dessus d’un festival en Bretagne

Faut-il en rire, s’en étonner ou s’en offusquer ? ce que vient…

Maroc : préparée par erreur avec des feuilles de cannabis; une h’rira transforme un mariage en chaos général

Il aura fallu plusieurs heures à la police pour remettre les choses…

[Insolite] Pressé par sa mère, Il oublie de mettre "جمعة مباركة" sur son mur facebook

Abdelkader Nahassi, 22 ans, habitant à Tiaret et chômeur de son état ;…