boutef

Il sera sans doute le Best Seller du SILA 2018. Son excellence sérénissime, sa majesté, sa révérence ainsi que sa persévérance etc…Abdelaziz Bouteflika annonce la sortie de ses mémoires, jeudi prochain, à l’occasion du 1er novembre, le jour du 54ème anniversaire de la révolution nationale.

Faute de mémoires et de motricité de sa main droite, le président de la république a eu recours à un mathématicien chevronné pour l’aider à recueillir tous les faits marquants de son interminable vie. Le professeur Mohamed Racine Al Djabri a laissé tombé ses travaux sur les 7 problèmes du millénaire pour se consacrer, selon lui, au plus grand défi mathématique de l’histoire, les mémoires de Boutef.

Abdelaziz Bouteflika (–∞, +∞)

Ce n’est qu’après des calcules de longue haleine que le professeur Mohamed Racine a pu enfin cerner son domaine de définition. “Le président de la république est présent sur terre depuis l’impact cosmique, au lendemain de l’extinction des dinosaures. Présumé né en 1939, sa date de naissance réelle tend vers moins l’infini. Selon deux pierres antiques retrouvées au palais d’El Mouradia, il serait le principal artisan de la domestication du feu. Il a ensuite traversé toutes les époques pour venir s’installer à la fin des années 30 en Algérie, terre aux immenses richesses, selon la théorie française” raconte le professeur. Avant de poursuivre “Bouteflika contredit toutes les lois de l’évolution humaine, force est de constater que l’homme descend finalement de Boutef. Darwin nous racontait des salades.” conclut-il.
Le professeur Med Racine est presque parvenu à quantifier l’infini. “C’est désormais certain, la date de naissance de Boutef est la valeur correspondant à moins l’infini. Je ne saurai mettre un chiffre dessus, mais tout ce que je peux dire c’est que c’est infiniment plus important que ce qu’on a pu voir jusqu’à aujourd’hui en terme de grandeur physique comme le nombre de milliards détournés par Chakib Khelil ou le poids en quintaux de Tliba par exemple” s’enthousiasme-t-il.

Le livre de 545856995 pages n’évoque pas que le passé du président, mais également son avenir. Le génie des mathématique et auteur du livre s’est basé sur une suite numérique pour nous révéler le nombre de mandats que Bouteflika compte briguer. “La volonté de Bouteflika de rester au pouvoir se résume à la formule suivante Nm=(95−0,049 n+1
)×10 *7 . Nm (Nombre de mandat), 95(score de Boutef), 0.049 (score de Rebaine), n (nombre de chiyatines)…Il sera donc président jusqu’à plus l’infini, ce qui correspond d’ailleurs à sa date de décès, soit 2 heures après la fin du monde.

2 commentaires
  1. Minou, ça se voit que tu prends du temps et tu fais des efforts pour écrire tes articles.
    De plus on sent de l’art de l’humour. Bravo.
    Je suis un des fans de votre site. Continuez vous êtes sur la bonne voie. Je felicite aussi Nazim qui fait aussi un bon travail.
    Merci pour le rire.

  2. Génialissime!!!!!!! Rien à rajouter tout est dit. Ce sont des journalistes comme vous messieurs que j’espère Un jour voir à la tête de notre Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

L’Académie française valide le mot “faichlesse” pour exprimer un état d’affaiblissement extrême

Si la France était en guerre contre l’immigration, selon Marine Le Pen,…

Première édition de la fête de l’âne à Béjaïa : Ennahar invité d’honneur

Du 20 au 25 décembre 2018, a lieu dans la localité de…

Miss Algérie : les États-Unis dénoncent des irrégularités lors du concours

Les Etats-Unis ont exprimé hier leur “inquiétude” sur le déroulement de l’élection…