ould-abbes

Le 22ème Salon International du Livre d’Alger (SILA) vient d’ouvrir ses portes au public, au Palais des Expositions de la SAFEX, après avoir été inauguré par le 1er Ministre, Ahmed Ouyahia. Un évènement culturel d’une grande importance et très attendu par le public et les professionnels du livre. Chacun y trouve en effet, l’occasion de s’informer sur les nouveautés des livres en tous genres.

Cette année encore, de nombreuses maisons d’éditions de renom ainsi que des auteurs célèbres et d’autres moins connus, se retrouvent à ce rendez-vous capital pour exposer des œuvres et échanger autour des nombreuses conférences et débats qui vont jalonner ce salon jusqu’au 5 novembre prochain. D’ailleurs, le programme de cette année a été enrichi et le nombre de stands a quasiment doublé, comparé à l’édition de l’année dernière. C’est l’occasion aussi pour les éditeurs et les auteurs de vendre leurs livres au grand public. Des prix promotionnels sont d’ailleurs annoncés par les professionnels afin de pousser le public à s’intéresser aux œuvres exposées.

Ould-Abbas, l’invité-surprise qui créé la surprise

ould abbes
Le martyr-vivant : mémoires de mes guerres de 1830 à nos jours. Le nouveau best-seller de Djamel Ould Abbès paru aux éditions 5e mandat

Comme chaque année, le SILA met en avant un auteur particulier, présenté comme un invité d’honneur. Il s’agit évidemment de le présenter au public et de faire connaitre son œuvre. Cette année, il y a de quoi être effectivement surpris, au sens propre du terme, puisque la direction du SILA a choisi de mettre sous les feux des projecteurs, le secrétaire-général du FLN, Djamel Ould-Abbas, venu présenter son livre autobiographique « Le martyrs-vivant : mémoires de mes guerres de 1830 à nos jours », un livre de 450 pages paru aux éditions du « 5ème mandat ».

D’emblée, à l’entrée du salon, un imposant stand de près de 500m² vous fait face. Impossible de louper l’emplacement puisque le stand est rempli de rayons présentant le livre en question mais pas que. Il est également orné de nombreuses pancartes grandeurs nature à l’effigie de l’auteur, représentant chacune son image avec des vêtements de soldat dans chaque guerre qu’il a eu à mener. Et milieu de tout cela, un gigantesque portrait du président Bouteflika, en dessous duquel, est dressée une table consacrée à la vente-dédicace du livre. Djamel Ould Abbas est d’ailleurs présent (et le sera tout au long du salon). Une longue queue d’acheteurs s’est formée et les ventes semblent exploser.

Nous avons également fait la queue pour se procurer le livre et se le faire dédicacer. Quand fût notre tour, c’est un ould-Abbas tout souriant qui nous accueillit et nous dédicaça le livre en ces termes « Votez pour Bouteflika. Signé, le martyr-vivant ».

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Naïma Salhi lance la première édition du festival de Connes

En marge de la 71ème édition du festival de Cannes, la sulfureuse…

L’OMS reconnait officiellement Mohamed Mazouni comme une maladie

Il est considéré avec Deriassa comme les deux plus gros maux de…

Culture : Ouverture d’espaces “Non-Flirteur” dans les salles de cinéma

« C’est la goûte de sperme qui a fait déborder le vase…