ben-salmane

L’Arabie Saoudite a reconnu son crime contre le journaliste Jamal Khashoggi. Selon des enregistrements audio rapportés par les médias turcs, Khashoggi aurait été sauvagement torturé, décapité, puis démembré par un médecin légiste saoudien proche du pouvoir. Ce dernier, aurait eu recours à la musique pour donner un coté chantant à la scène. Une technique proche de la musicothérapie utilisée par les services secrets saoudiens pour tenir le coup face aux cris d’un opposant à qui on coupe un doigt, une jambe, une tête ou les trois à la fois.

Notre reporter est entré à l’ambassade saoudienne d’Alger afin d’apporter plus d’explications sur la méthode saoudienne. Même s’il n’est toujours pas sorti, il vient de nous envoyer le top 5 saoudien des meilleures chansons pour réussir le découpage d’un corps humain à la scie tout en gardant votre sérénité :

1/ Donne-moi ta main, de Dick Rivers

Sortie en 99, cette chanson est toujours d’actualité pour les agents saoudiens. Elle vient en tête de la playlist puisque le bras est généralement le premier membre à couper. Les Saoudiens l’utilisent pour désarmer leur victime et l’empêcher de se battre si jamais l’assassinat dégénère en rixe.

2/ Kill you de Eminem

Comme son nom l’indique, ce titre sorti en 2016 est une introduction au meurtre. Les Saoudiens recommandent de la mettre sur écouteurs afin de ne pas effrayer la victime. Des mots crus de rap américain qui durent 3 minutes, le temps de découper 5 organes vitaux.

3/ La bande originale de la série Dexter

Dexter est un expert médico-légal qui se transforme en tueur en série la nuit. C’est le personnage préféré du médecin légiste saoudien qui aurait découpé Khashoggi. “Quand j’écoute Dexter, j’ai envie de dépecer un opposant” explique-t-il.

4/ On n’est bien peu de chose, Françoise Hardy

Il se peut que vous ayez des regrets pendant votre découpage ou que vous refusiez d’aller au bout de votre crime. Cette chanson vous relaxe, vous déculpabilise et vous conforte dans l’idée que la vie de votre victime ne vaut pas grande chose.

5/Apologize de OneRepublic

A écouter juste après votre crime. Cette chanson est considérée par les terroristes comme l’hymne à l’absolution. Chantée par les repentis du GIA après la réconciliation nationale et par Ali Haddad à chaque fois qu’il torture une règle de grammaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

You May Also Like

Première édition de la fête de l’âne à Béjaïa : Ennahar invité d’honneur

Du 20 au 25 décembre 2018, a lieu dans la localité de…

L’Académie française valide le mot “faichlesse” pour exprimer un état d’affaiblissement extrême

Si la France était en guerre contre l’immigration, selon Marine Le Pen,…

Interview exclusive avec Salim Aggar, le nouveau directeur de la cinémathèque d’Alger

Propulsé sur le devant de la scène après sa participation dans la…