mihoubi

Le ministre de la culture, Azzeddine Mihoubi, a reçu la star montante de la scène hip hop Anouche Mafia. Une semaine après sa rencontre avec le snapchateur Rifka, Azzeddine Mihoubi a réaffirmé sa volonté de promouvoir la culture algérienne underground qui fait florès sur les réseaux sociaux. Le film sur Ben M’hidi peut attendre.

W comme 5e mandat

Le ministre de la culture a publié sur sa page facebook une photo de sa rencontre avec Anouche Mafia sur laquelle on le voit à coté du rappeur faisant un signe de la main. En commentaire, Mihoubi écrit “Wesh la famille ? Vous savez quoi ? je suis en compagnie de la star du hip hop el marikani Anouche Mafia. Spéciale dédicace à tous mes potos du 2.8, la mifa : Alaa-eddine, Chemseddine, Fakhreddine, sans oublier crocodine. Big up, à ma fille qui cherche du taf depuis 2010”. Le signe que fait Mihoubi avec sa main intrigue les internautes : tous les doigts tendus, majeur et annulaire croisés, les autres doigts écartés. Un internaute y voit un “W” synonyme de “West Cost”, en référence à Tupac qui aimait bien marquer son appartenance à la communauté des rappeurs de la cote ouest en faisant ce signe de la main. Mais Mihoubi l’entend pas de cette oreille, il précise que “ce n’est pas un W gros, c’est juste un 5 pour appeler le président Bouteflika à briguer un 5e mandat”.

C’est râpé !

En marge de leur rencontre, Mihoubi aurait proposé à Anouche Mafia de participer à un clip qui sera financé par son ministère et qui regroupera la fine fleur des artistes actifs sur les réseaux sociaux. Une chanson de soutien au président Bouteflika pour la présidentielle de 2019, bien qu’il n’ait aucun concurrent sérieux dans la course à El Mouradia, excepté la mort. Une chanson hip hop ou une chanson rap, Mihoubi hésite encore. Vu l’état de santé de son candidat, c’est râpé d’avance !

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Naïma Salhi lance la première édition du festival de Connes

En marge de la 71ème édition du festival de Cannes, la sulfureuse…

L’OMS reconnait officiellement Mohamed Mazouni comme une maladie

Il est considéré avec Deriassa comme les deux plus gros maux de…

Culture : Ouverture d’espaces “Non-Flirteur” dans les salles de cinéma

« C’est la goûte de sperme qui a fait déborder le vase…