debouchage

En moins de 15 minutes, Alger la Blanche est devenue Alger la planche. la capitale algérienne s’est retrouvée noyée sous les eaux. Le Wali d’Alger se dit “sans voix” un pléonasme employé pour décrire une situation catastrophique. incompétences des autorités locales, manque de civisme, les doigts d’une main sont insuffisants pour pointer les coupables. Une chose est sûre ; les services d’hygiène de la capitale se sont bien amusés durant le débouchage des égouts, en tombant sur nombre d’objets insolites ayant provoqué l’obstruction des avaloirs et caniveaux : Sacs poubelles, matériaux de constructions, toisons des moutons de l’Aïd etc…Mais les objets les plus étonnants n’ont pas été révélé par la mairie d’Alger pour ne pas choquer les habitants. La rédaction d’El Manchar a fait l’inventaire de ce que vous n’auriez jamais imaginé trouvé dans les sous-sols algérois :

1- Les signatures de Rachid Nekkaz des présidentielles de 2014

Rachid Nekkaz a été le dernier à se présenter au Conseil constitutionnel pour les présidentielles de 2014. Une fois sur place, il s’est rendu compte que le véhicule transportant ses signatures a disparu. Accusant à tort Fawzi Rebaine de les avoir volé pour qu’aucun autre candidat ne fasse 0.04 %, les 40 000 signatures ont été enfin retrouvé dans un caniveau de Kouba. Nekkaz compte les sécher pour se présenter en 2019.

2- Le cerveau de Djamel Ould Abbes

Vivant sans cervelle depuis qu’une balle de l’armée française a traversé sa tête en 1957, le secrétaire national du FLN ne pense plus, ne raisonne plus et ne cesse de proférer des conneries. Selon les services d’hygiène, une cervelle humaine en état de décompositon a été retrouvée à coté de 3 cervelles de moutons. Des analyses ADN ont prouvé qu’il s’agit du cerveau de Ould Abbes, ce dernier s’en fout éperdument et a décidé de ne pas le récupérer pour rester à la tête du FLN.

3- La culture de Azzedine Mihoubi

“Pendant le débouchage, on a retrouvé un bout ressemblant à du plastique, ne pesant que 20 grammes. Sur le dos, on pouvait lire l’intégrale des textes de Kader Japoni, un livre de Paulo Coelho et l’application sweet selfie. On a très vite compris qu’il s’agit de la micro-culture de Mihoubi jetées dans un caniveau à coté du talent de son idole Rifka” nous ont révélé les éboueurs.

4- Les prompteurs d’Ennahar Tv

Parmi les plus gros objets qui ont causé le bouchage des égouts, on compte des téléprompteur appartenant à Ennahar Tv. Ces écrans permettaient aux journaliste de la chaîne de lire les conneries qu’ils auraient très bien proférées seuls. Finalement, journal de merde, n’était pas une métaphore.

5- Les bougies du dernier anniversaire de Bouteflika

La cire gelé au sol a bloqué l’infiltration des eaux de pluies dans le sous-sol d’Alger. Selon les agents d’entretien plus de 500000 bougies fondues ont été retrouvés dans les caniveaux d’El Mouradia. Le palais présidentiel manquant de civisme aurait jeté depuis 1999 les bougies servant aux anniversaires du président. Des historiens espèrent enfin connaître l’âge réel du président en comptabilisant ces cierges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aimer aussi

Un chien des douanes françaises meurt après avoir reniflé la Chemma transportée par un voyageur en provenance d’Alger

Les services des douanes françaises sont en deuil depuis la semaine dernière…

Rome : un Algérien accusé de pollution après avoir jeté un dinar dans la fontaine de Trevi

Une mini crise diplomatique est en train de se déclencher entre Alger…

Maroc : préparée par erreur avec des feuilles de cannabis; une h’rira transforme un mariage en chaos général

Il aura fallu plusieurs heures à la police pour remettre les choses…