translate

La semaine prochaine, la chancelière allemande, Angela Merkel va entamer une visite en Algérie, à l’invitation du président Bouteflika. Une visite qui ne sera certainement pas comme les autres.

La deuxième visite depuis 2008

Il y a lieu de dire que les relations entre l’Algérie et l’Allemagne semblent au beau fixe. En témoigne cette deuxième visite que la chancelière allemande va effectuer depuis qu’elle est à la tête du pays, sans compter les visites des autres officiels (ministres et autres responsables politiques) ainsi que des opérateurs économiques. Rappelons qu’en février 2017, la chancelière avait annulé une visite en Algérie suite à un souci de santé du président Bouteflika. Les rumeurs allaient bon train à cette période, attribuant cette annulation à une mauvaise période que les deux pays traversaient dans leurs relations. Cependant, la santé du président Bouteflika était effectivement détériorée et il y a lieu de dire que les choses ne se sont pas vraiment améliorées depuis, puisqu’il est constaté que le chef d’Etat algérien a de plus en plus de difficultés pour s’exprimer clairement. Un souci qui a été cerné par l’Allemagne et pour lequel, une solution semble avoir été trouvée.

SIEMENS à la rescousse de la chancelière (et de Bouteflika ?)

Le géant allemand SIEMENS, spécialisés dans les innovations de haute technologie semble avoir cerné le problème que risque de rencontrer la chancelière allemande lors de son entrevue avec le président Bouteflika. En effet, face au grand risque d’incompréhension des propos du président Bouteflika, la compagnie allemande a développé un nano-appareil ultra-puissant qui va permettre, selon l’entreprise, de traduite instantanément les propos de Bouteflika même s’ils sont inaudibles et inintelligibles. L’entreprise allemande précise que l’appareil sera placé dans l’oreille de la chancelière et permettra de capter les sons émis par le président, dans quelque langues qu’ils soient et les restituera immédiatement, de manière claire et en Allemand à l’oreille de la chancelière. Cette invention, sur laquelle une équipe d’ingénieurs a travaillé depuis environ trois ans, a donc être testée pour la 1ère fois en conditions réelles. Le représentant de SIEMENS sera d’ailleurs du voyage pour Alger afin de constater sur place l’efficacité du dispositif. Dans le cas où cela fonctionnerait, l’entreprise proposera de le faire fabriquer en Algérie et de le vendre aux algériens, ce qui va leur permettre enfin de comprendre les propos des discours que pourra tenir le président durant le 5ème mandat à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah inaugure une usine de montage de présidents à Constantine

Gâtisme oblige, le général de corps d’armée ne se lasse pas de…

Facebook ajoute pour les internautes algériens le bouton "Tu brûleras en enfer"

La firme de Mark Zuckerberg s’est toujours montrée attentive aux besoins de…

Ooredoo lance un numéro vert pour permettre à leurs abonnés de les insulter

L’opérateur téléphonique ayant le plus de Hallabines dans le pays (5 millions…

Suite aux nombreuses demandes des algériens, Facebook rajoute le bouton "Cheh !"

L’interface Facebook a évolué depuis sa création, grâce aux besoins croissants de…