En train de lire
Houda Feraoun à Paris pour télécharger sa série préférée

Houda Feraoun à Paris pour télécharger sa série préférée

La rédaction
houda-imane-ferraoun

Les scandales autour des hauts fonctionnaires algériens n’en finissent plus. Après les révélations sur le déplacement du ministre de la santé et son épouse pour se faire soigner en France, nos sources détenant seules la vérité absolue révèle que Houda Feraoun se serait quant à elle déplacé hier à Paris uniquement pour se connecter à internet.

C’est pas « données » à tout le monde

Selon des témoins oculaires maghrébins présents à Neuilly-sur-Seine rien que pour emmerder Sarkozy, la ministre des télécommunications est entrée dans un cybercafé de la banlieue huppée des Hauts-de-Seine. Mauvaise surprise, l’espace internet est géré par Samir, jeune immigré algérien de 24 ans. « Elle était décoiffée, démaquillée et complètement éteinte, mais je l’ai reconnu tout de même car elle portait un némès sur la tête, j’ai tout de suite compris que c’était Feraoun » explique, Samir. « Elle a ensuite sorti son Mac, m’a demandé le code wifi sur un ton hautain et a commencé le téléchargement, chose illégale en France mais cela me dépassait, elle criait : laisse-moi télécharger connard, tu veux déclencher une crise diplomatique ou quoi ?  » ajoute Samir, gêné.
Selon sa voisine de poste, madame la ministre téléchargeait la 11 ème de The Big Bang Theory. « J’adore Howard, c’est mon personnage préféré, de plus que notre ressemblance capillaire est frappante, n’est-ce pas ?  » s’est elle adressé à Marie, 15 ans. Elle aurait ensuite regardé 3 fils égyptiens nostalgique puis repartie pour un shopping aux Champs, raconte Marie.
Interrogé à son tour sur les rumeurs de son déplacement parisien inopiné, Feraoun n’a pas souhaité se justifier. « Vous avez une connexion de merde dans votre pays, je refuse de perdre mon précieux temps à attendre des semaines une série de 12 épisodes. Voila, la 4G n’est pas « données » à tout le monde, et je me moque de votre morale, les chiens aboient, la caravane passe ! » s’est elle offusqué, la jeune ministre.

Paris, siège du gouvernement algérien

La capitale française a visiblement la cote chez les responsables algériens, civils et militaires, il passent plus de temps à Paris qu’à « la régence d’Alger ». Ils s’y soignent, ils y font leurs courses, leurs enfants y naissent, et y étudient….ils s’acharnent même pour obtenir la nationalité française. Selon certaines indiscrétions, Bouteflika songe à convoquer l’ambassadeur de France à Alger, le gifle avec sa bavette, afin de provoquer une nouvelle colonisation. Seul hic, le président ne peut plus lever sa main.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut