percute

On parie que personne, pas même Emmanuel Macron, ne s’attendait à ce que la désormais célèbre réplique du président français, allait produire un effet triste et dévastateur pour le jeune homme à qui elle était adressée. Il s’est fait percuter par une voiture tout de suite après son échange avec le président de la République.

Le conseil « simpliste » de Macron

Pour rappeler les faits, c’est lors d’un bain de foule improvisé du président Emmanuel Macron que l’échange a eu lieu. En effet, le président français qui était en train de saluer des personnes qui se sont amassées sur son chemin lors d’une visite, était visiblement très enthousiaste et souriant. Il échangeait des poignées de mains et des embrassades avec les uns et les autres, jusqu’à ce moment précis où un jeune, horticulteur de formation, l’interpelle au sujet de la difficulté à trouver un emploi. Après l’avoir écouté, Emmanuel Macron prend un air étonné et commence par dire au jeune que bien des domaines professionnels en France sont encore en manque de main d’œuvre et qu’il suffisait juste de s’y orienter. Prenant ainsi un exemple, le président français cite l’hôtellerie, la restauration, la cuisine,…etc. avant d’ajouter ce qui allait faire le buzz « moi je traverse la rue et je vous trouve un emploi tout de suite !»

Un conseil qui a coûté cher au jeune

Interloqué par la réplique du président, le jeune en question n’a pas répondu. Il n’en avait pas vraiment l’occasion d’ailleurs puisque Macron a poursuivi son chemin. En revanche, prenant au mot le « conseil » du président, le jeune en question décide immédiatement de traverser la rue et d’aller trouver cet emploi tant désiré. Manque de chance pour lui, au moment où il traverse la rue, une berline noire de luxe qui passait par là à vive allure le percute de plein fouet et l’envoie 10m plus loin. Par un heureux hasard, le jeune « atterrit » sur un amas de cartons déposés là par un commerçant de quartier, ce qui lui a permis d’amortir le choc. Il s’en est sorti avec un bras cassé et plusieurs endroits de son corps étaient touchés. Immédiatement arrêté par la police, le conducteur du véhicule s’est avéré être le patron d’un grande entreprise du MEDEF. Interrogé sur les circonstances de l’accident, celui déclare, non sans une note d’agacement, qu’il était pressé de rejoindre une réunion importante avec les actionnaires de son entreprise pour leur présenter le plan social devant être appliqué dans les prochaines semaines. Un comble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aimer aussi

Macron et ses ministres manifesteront samedi pour protester contre les Gilets Jaunes

Pour ce 3ème samedi de contestation en France, le mouvement populaire des…

Gilets jaunes : Macron annonce une taxe sur la manif

« Œil pour œil dent pour dent ». C’est en appliquant la…

Une coalition syro-libyenne s’apprête à bombarder la France en soutien aux gilets jaunes

La roue tourne a tourné comme dirait Frank Ribery. Une coalition menée par…