resto-u

Bientôt la rentrée, des milliers d’étudiants algériens préparent leurs domino et leurs jeux de cartes pour retrouver le chemin de l’université, ainsi que la ligne verte où le couloir de la mort, les menant à midi à leur restaurant universitaire. En plein crise sanitaire, le ministre de l’enseignement supérieur et de l’école buissonnière a animé ce matin une conférence de presse pour annoncer officiellement la rentrée universitaire. Devant un parterre de journaliste Tahar Hadjar a donné le ton. “C’est quoi cette hypocondrie qui vous envahit ? D’abord, l’hygiène c’est comme le Nobel, on n’en veut pas dans nos universités. Alors arrêtez svp de vous inquiéter vainement sur les conditions des resto U. Le Vibrion cholérique vit dans les repas de nos cantines dès la maternelle, nos enfants sont immunisés, halte à la psychose, aucune mesure ne sera prise, je vous rassure” souligne-t-il, avant de donner la parole au directeur national des oeuvres universitaires.

“3 nouvelles bactéries cette année”

Le directeur des OU se dit optimiste et confiant à quelques jours de l’ouvertures des cantines U. “Nous tenons à notre réputation et nous nous devons d’innover à chaque rentée un peu plus en matière de restauration. Pour l’année 2018/2019 appelée année du choléra et du 5 ème mandat, nous allons ajouter 3 autres épidémies en plus du choléra à nos menus. Nos cuisiniers travaillent corps et âme pour arriver à un résultat satisfaisant. Ces derniers, planchent en effet activement sur l’introduction d’une nouvelle bactérie mutante la Shigella sonnei déclenchant une gastro entérite mortelle capable de vous achever en moins de 4 heures” révèle Smail Khamedj. Avant d’ajouter “La seconde bactérie n’est autre que Yersinia pestis, qui sera introduite dans nos entrées froides (salades, crudités). Et comme, il est difficile de contenter tout le monde, la troisième bactérie sera un cocktail de plusieurs autres et qui sera présentée dans les soupes chaudes servies lors du repas du soir, voilà tout. Quant au vibrion, il est déjà présente dans nos eaux, on ne pourra pas faire mieux” conclut-il.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Alger barricadée : la wilaya évoque un risque d’effondrement de la capitale

Stupéfaction à Alger ce matin : des clôtures pour chantier ont été…