Connectez vous

Médias

Ma3rifatic : Le premier réseau professionnel de recrutement des pistonnés

Publié

dans

ma3rifatic

C’est déjà la rentrée, et les demandes d’emplois augmentent sensiblement en cette période. Pour y faire face, l’espace web algérien s’est enrichi d’un nouveau réseau social, qui va certainement faire de l’ombre à Linkedin et emploitic. Découvrons-le grâce à l’entretien réalisé avec son General Manager, Monsieur Kader Boulektaf.

Comment vous est venue l’idée de créer Ma3rifatic ?

Tout a commencé le jour où j’ai postulé pour mon premier emploi et que le chargé du recrutement m’a clairement annoncé la couleur : « nta w ma3riftek » (Tout dépend de tes connaissances). J’ai donc décidé de voler de mes propres ailes et de créer une startup, parce que déjà ça sonne super à la mode et qu’en plus, ça permet de tisser des liens forts basés sur l’échange de bons procédés entre pistonnés. J’ai surtout compris que le piston In Real Life (IRL) ne couvre pas assez les besoins des clients potentiels et qu’il n’est pas assez organisé

Quelles sont les personnes ciblées ?

Les pistonnés de tous bords évidemment, sans aucune ségrégation. Peu importe leur région, leur couleur, leur diplôme ou encore la nature de leurs cheveux. L’essentiel est de disposer au minimum d’une connaissance dans l’un des secteurs clés de l’emploi pour prétendre s’inscrire sur Ma3rifatic. Ainsi, si vous connaissez un Directeur Général en Travaux Publics ou même une femme de ménage, vous pourrez l’échanger avec une connaissance d’un domaine de votre choix pour intégrer votre poste cible. Et c’est selon le nombre de connaissances accumulées, que vous acquerrez des bonifications pour accéder à différents paliers, jusqu’au Premium level, qui ouvre les portes à des promotions et à des recrutements stratosphériques.

Quelles sont les sources de revenus pour votre Start-up ?

A vrai dire, ma start-up a une portée humanitaire, j’ai donc refusé qu’elle soit sponsorisée, et les abonnés même après recrutement ou promotion ne déboursent pas un sou. Par contre, je dispose d’un compte premium qui me permet de tisser des liens étroits avec des Généraux, des PDG, des industriels, des importateurs, des parkingueurs et des coiffeuses.

Annonce
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Souhaila

    septembre 3, 2018 à 9:20

    Les pistonnés n’ont pas besoin d’un réseau professionnel pour être recrutés!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias

De la viande d’âne servie dans la cantine du personnel d’Ennahar TV depuis des années

Publié

dans

Par

âne

Les services de contrôle sanitaire de la wilaya d’Alger ont découvert, la semaine passée, que la viande qui était servie au personnel du groupe médiatique « Ennahar » (TV et journal), contenait une part de viande provenant de… l’âne. Un choc total parmi les salariés de ce groupe.

L’origine mystérieuse de la viande

C’est sur une lettre de dénonciation anonyme que tout s’est déclenché. En effet, les services de contrôle d’hygiène alimentaire ont reçu il y a quelques semaines, une lettre anonyme dans laquelle, l’expéditeur affirme détenir des preuves matérielles que la nourriture servie dans les cantines du personnel d’Ennahar TV contenait, entre autres, de la viande d’ânes.
Toujours selon la source en question, cette pratique est en œuvre depuis de nombreuses années et toutes les commandes d’ingrédients de cuisine faites avaient été approuvées par le chargé de l’intendance du groupe Ennahar ainsi que par le DG en personne.
Et malgré l’apparition de plusieurs plaintes pour maux de ventre, maux de tête,… exprimées par le personnel, la direction de la chaine TV n’a pas jugé opportun d’y accorder attention, mettant cela sur le compte de la fragilité digestive des personnes qui se plaignaient.

Une« ânonisation » programmée

Les contrôles menés par les services sanitaires ont donc prouvé que le personnel d’Ennahar TV, journalistes compris, consommait régulièrement de la viande d’âne. Cela a systématiquement conduit les observateurs à faire le lien entre cette viande, et la qualité des informations données par la chaine TV ainsi que leur manière de les présenter.
Plus concrètement, les téléspectateurs se sont sérieusement posé la question de savoir si vraiment la notoriété de la chaine, connue pour faire du « Istihmar » (un mot arabe désignant le fait prendre quelqu’un pour un idiot ou débile), n’était finalement pas due au niveau de compétence de ses journalistes, mais plutôt au fait d’avoir consommé cette viande au point de modifier génétiquement la construction de leurs neurones.
Des chercheurs de l’institut Pasteur d’Alger ont commencé à analyser des échantillons de cette viande, parallèlement à des prélèvements cérébraux faits aux journalistes de la chaine pour déterminer un éventuel lien de cause à effets. Mais de l’avis des quelques connaisseurs, il est indiscutable que ce lien soit effectif.

Est-ce que cela signifie que le niveau de la chaine va remonter sérieusement ? est ce qu’elle va finalement fermer ses portes puisque sa méthode secrète aura été divulguée ? La réponse dans quelques semaines.

Lire la suite

Médias

Ramadan : 6 programmes télé que vous pouvez regarder sans nuire à votre santé

Publié

dans

Par

tele

L’arrivée du Ramadan est une grande fête pour l’ensemble des musulmans et des commerçants. En plus des ses bienfaits spirituels, le jeûne quotidien observé pendant ce mois sacré, apporte des bienfaits abondants sur notre corps. Seul bémol, le Ramadan en Algérie connait une singularité jouant le rabat joie et le gâche-tout, il s’agit des programmes télévisés qui passent en premiere et deuxième partie de soirée.

En effet, selon une étude, regardez un programme de télé Algérien (sitcom, caméra cachée, spot publicitaire ou un talk-show) provoquerait des symptômes désagréables tels que des nausées, des vomissements, des otorragies et des conjonctivites, parfois meme des AVC engendrant une mort certaine. Devant la télé, les Algériens ont troqué le popcorn contre un antiémétique.
La bassesse et la violence audiovisuelle risquerait de vous mener à rompre la vie juste après avoir rompu le jeune. Face à cela, la rédaction d’El Manchar a décidé de vous sauver la vie afin que vous puissiez continuer à liker nos statuts. On a compilé pour vous 6 programmes télé que vous pouvez regarder sans que vous mettiez votre santé en péril.
Les voicis :

1. Adhan Al Maghrib

C’est le plus suivi de tous. Vers les coups de 20 heures 40 millions d’Algériens, jeûneurs ou non jeûneurs attendent l’appel à la prière du maghrib, synonyme de rupture du jeûne, et de coup de sifflet pour le début de l’interminable buffet qui dure jusqu’au Shor. Vous pouvez regarder tranquillement ce court métrage d’une minute, vous ne risquez rien, à part les ordres de vos parents de leur passer une louche, une bouteille de limonade ou un bavoir.

2. La météo

Si le temps est moche ces jours-ci, ce n’est pas le cas de la miss météo, la seule voix douce qui vous parle avant minuit. Vous aurez déjà rompu votre jeûne, ça ne fait aucun mal d’admirer une silhouette aussi bien proportionnée que le massif du Hoggar. Si vous tombez sur la moustache de Rabah Missoum, basculez vite sur Ennahar, après tout, tout est relatif.

3. L’écran noir d’une “chaine cryptée”

Après AL Adhan, la météo et les résultat du loto, vous allez vous retrouver seul, tête à tête avec un sketch ou un feuilleton. Prenez vite la télécommande et mettez une chaîne cryptée du bouquet Canalsat. Mieux vaut voir noir que rouge. L’écran noir ne diffuse aucune image ou son violents. Vous pouvez le regarder en famille sans que votre grand-mère ne soit choquée par la réaction désobligeante de chabba Dalila, piégée dans une caméra cachée. Vous pouvez prendre un livre, écouter de la musique etc

4. Éteignez la télé et servez-vous en comme glace

Le plus con d’entre vous aurait remarqué qu’une télé, une fois éteinte, peut servir d’une glace. Son écran est en effet suffisamment poli pour que l’image de votre gueule s’y forme par réflexion et apparaît comme par magie. C’est la décision la plus radicale certes, mais elle vous permettra non seulement d’éviter la série El Khawa, mais aussi de vous maquiller ou d’appliquer la kératine capillaire si vous êtes un jeune adolescent. Bref, sachez que la télé algérienne n’est pas plus bonne à regarder que quand elle est éteinte.

5. Bandez les yeux et mettez des stop-bruits

Vous pouvez restez des heures devant une télé Algérienne à condition que vous ne la regardiez pas. Se bander les yeux peut se révéler être une technique efficace. Si ça ne marche pas, vous pouvez toujours vous crever les yeux et vous percer les tympans à l’aide d’une paire de ciseaux. C’est gore mais vous serez débarrassé une bonne fois pour toute de la nuisance sonore et visuelle de votre poste.

6. Démontez-la et regardez ses composants

Le contenu audiovisuel délabré de votre télé devrait attiser votre curiosité électronique. En effet, le contenu du capot arrière de vote appareil est beaucoup plus utile que ce que diffuse l’écran. Pendant la diffusion d’une caméra cachée, démontez votre télé, que ce soit en écran plasma ou en tube cathodique. Ce que vous allez trouver est très riche : cartes électroniques, carte d’alimentation, tôle en acier, circuit électrique pour alimenter les tubes fluorescents, etc…Ne vous fiez pas aux apparences, si ça se trouve, ce qu’il y a de plus intéressant dans la télé algérienne se trouve derrière l’écran.

Lire la suite