fb

L’interface Facebook a évolué depuis sa création, grâce aux besoins croissants de ses utilisateurs et des percées en informatique. Et l’un des aspects les plus marquants de cette évolution, reste l’ajout d’autocollants facilitant les interactions avec les différentes publications. Le dernier bébé de Zuckerberg est l’émoticône « Cheh ! », né grâce aux sollicitations des abonnés algériens.

Naissance de l’émoticône « Cheh ! »

Alors qu’à ses débuts les abonnés n’avaient que le bouton « j’aime » pour exprimer un unique sentiment d’approbation, sans en nuancer le degré, la frustration de ne pouvoir exprimer d’autres sentiments et intensités, a poussé FB à ajouter les boutons : “J’adore”, “Haha”, “Wouah”, “Triste” et “Grrr”. Mais ça n’est pas fini, submergés par la demande de plus de 17 millions d’abonnés algériens, y compris les 7 millions de faux comptes, Zukerberg est poussé malgré lui à ajouter un nouvel autocollant. Le « Cheh ! » qui peut être littéralement traduit en fonction des circonstances par : « Bien fait pour ta gueule! », « crève de jalousie ! » ou encore « Je fais ce que je veux, tu peux te cogner la tête au mur ».

Utilisation et utilisateurs de « Cheh ! »

Zukerberg entend par cette initiative répondre à la demande du marché algérien qui compte un nombre exceptionnel de jeunes et moins jeunes menant l’essentiel de leur existence dans le virtuel. D’après les premiers chiffres annoncés, le bouton « Cheh » sera employé à 20% par des filles insultées pour leurs tenues légères, à 20% par des bayrates qui se réjouissent du divorce d’Angelina Jolie et autres célébrités, à 40% par une population qui exulte de la défaite au football de la France et des catastrophes au Maroc. Les 20% restants seront tous utilisés par Naima Salhi pour se réjouir des statues saccagées, des malheurs des Kabyles et pour réagir aux billets d’El-Manchar.

Succès attendu du « Cheh ! »

Le « Cheh ! » est une interjection qui sort des trippes, elle est efficace peu importe l’origine et la culture de son utilisateur. Des initiations à son utilisation ont été menées au préalable par FB pour évaluer l’acceptation de ce nouveau service à l’internationale et les résultats se sont avérés concluants. Des abonnés suédois qui comptaient parmi les initiés les plus réticents ont admis qu’ils se sentaient plus apaisés et sereins depuis leur utilisation du « Cheh ! », un usage orienté plutôt pour se réjouir des amendes infligées aux contrevenants du code de la route et de la réglementation environnementale. Les différences d’usage ne sont pas importantes pour FB, l’essentiel c’est le rendement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Bouteflika lance le #1000YearsChallenge

Les challenges sur facebook, c’est comme les chroniques de Amine Zaoui, c’est…

Ooredoo lance pour les juges l’offre #MaxiMendejl : Appels illimités vers Gaïd Salah

Deux couples ne se quittent plus au téléphone : Rabah Madjer et…

“Erfedni” : La DGSN lance son service Taxi pour les manifestants

Après le BRI, le GOSP, et les BDSM, la DGSN, l’institution de…