statue

Victime des coups de burin de Abou El Marteau, la statue de Ain El Foura peut de nouveau trôner sur la ville de Sétif. Les travaux de restauration ont permis de réparer le visage de la statue et ses seins. Sauf que les sétifiens ne semblent pas satisfaits par le résultat. Ils dénoncent “une forte ressemblance de la sculpture avec Bouteflika”.

La statue d’une statue

statue ain el fouara
Grande stupeur à Sétif. Les personnes venues assister à l’inauguration de la statue de Ain El Foura par le ministre de la culture Azeddine Mihoubi ont été surpris de voir que la nouvelle statue ne ressemblait en rien à l’ancienne. Pire encore, certains lui ont trouvé de faux airs du président Bouteflika. “Cette statue est un symbole. Elle est là depuis que je suis tout petit, maintenant j’ai 52 ans. Elle représente pour moi comme pour la majorité de ceux qui sont présents ici beaucoup de choses. Mais si c’est pour avoir ce résultat, je préfère encore qu’elle soit défigurée” nous confie un citoyen, vraisemblablement désappointé par les nouvelles allures de la sculpture. Un autre nous fait observer que Bouteflika n’a pas besoin d’un monument à son effigie, “il est lui-même sa propre statue” remarque-t-il. Le ministre de la culture, a estimé quant à lui, qu’il était normal que les sculpteurs en charge de restaurer la statue prennent comme modèle le visage de Bouteflika. “Les canons de beauté changent avec le temps. Il se trouvent que ceux d’aujourd’hui coïncident parfaitement avec les traits du président. Je n’y peux rien si notre président est beau au point de servir de modèle” a-t-il déclaré à la presse.

Ould Abbès applaudit

Le secrétaire général du FLN n’a pas tardé à réagir à la polémique en apportant de l’eau au moulin de Mihoubi. Ould Abbès a révélé lors d’un point de presse, qu’il était prêt à subir lui-même une chirurgie plastique pour ressembler à son idole, le président Bouteflika. “Dieu a gratifié le prophète Youssef de la moitié de la beauté de l’humanité, et Bouteflika de l’autre moitié, selon la règle des 51/49%. Nous comptabilisons à nous tous moins de 1% de la beauté de l’humanité, nous sommes moches comme des poux, il n’y a qu’à voir ma tête, celle de Tliba, de Tahkout ou de Haddad. Voilà pourquoi nous devrions, tous sans exception, puisque la science le permet, subir une chirurgie esthétique afin de ressembler un tant soit peu à notre cher et vénérable président” a-t-il déclaré.

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aimer aussi

L’Académie française valide le mot “faichlesse” pour exprimer un état d’affaiblissement extrême

Si la France était en guerre contre l’immigration, selon Marine Le Pen,…

DiCaprio traumatisé par le tournage d'Inception 2: «Je suis rentré dans le cauchemar d'un Algérien»

Dans une interview exclusive accordée au Hollywood Reporter, l’acteur sex-symbol récemment oscarisé…

Terrorisme : Ali Haddad se rend aux autorités linguistiques françaises

Après plus de 50 ans de cavale, le plus grand chef terroriste…