hafid-derradji

C’est un vrai coup de tonnerre dans le monde médiatique de la coupe du monde qui se déroule en Russie. Un véritable séisme retentissant et presque un scandale. A vrai dire, l’on hésite entre rire, s’étonner ou carrément s’offusquer de ce qui vient de se passer en Russie. Mais à chacun de nos lecteurs d’en juger.

En effet, hier soir, vers 19h45, la police Russe a fait une descente de routine dans les principaux sites touristiques de la capitale russe pour surveiller le déroulement de la vie quotidienne, quand soudain, leur regard fût attiré par un attroupement inhabituel sur la fameuse place rouge. Haut lieu de tourisme en Russie. S’approchant pour voir de quoi il en retournait, les policiers ont été littéralement surpris de voir un spectacle inhabituel. Un homme d’une cinquantaine d’année, assez bien habillé, tenant devant lui à même le sol, un sac en plastique noire dans lequel il y avait de la chemma, fameux tabac à chiquer algérien. L’homme en question criait à tout le monde dans différentes langues (arabe, anglais, français et un russe approximatif) pour attirer l’attention du public et le convaincre d’acheter son produit. Les agents de police écartant le public qui entourait la scène ont procédé à l’arrestation de l’homme en question. et c’est là que le scandale a éclaté. Car l’homme dont on parle n’est autre que le célèbre journaliste algérien Hafid Derradji. Journaliste vedette et speaker très populaire de la chaine de sports qatarie Bein Sports. L’identité de Hafid Derradji n’a pas été difficile a établir puisqu’au moment de son arrestation, il avait sur lui ses papiers professionnels et surtout son accréditation en tant que journaliste de la coupe du monde. Conduit au poste de police, Hafid s’est vu saisir la marchandise (environ 5kg de chemma) et une somme d’argent (environ 1800$), probablement issue de la vente de la chemma, selon le porte parole de la police. Il a été placé en garde à vue avec comme chef d’accusation, vente illégale de produit suspicieux sur la place publique.

La chaine sportive Bein Sport a essayé naturellement d’étouffer l’affaire mais il y avait beaucoup de témoins sur place et les réseaux sociaux ont vite repris l’affaire. Un avocat a été mandaté par la chaîne sportive pour essayer de libérer Hafid en vue de commenter les quarts de finales qui commencent vendredi et pour lesquels, Hafid devra être présent. Rappelons enfin que Hafid a déjà défrayé la chronique récemment en se faisant filmer dans les cabines presse d’un des stades russe, en marge d’un match, en train de se mettre une bonne chiquée sous sa lèvre supérieure droite. Il s’en est d’ailleurs défendu sur les réseau sociaux en présentant cela comme une liberté personnelle. Souhaitons tout de même qu’il puisse la retrouver au plus vite, cette liberté. En Russie, on ne rigole pas avec ces affaires.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Neymar s'est converti à l'islam

C’est officiel, l’attaquant brésilien Neymar s’est converti à l’islam. Le jeune prodige…

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

La FIFA envisage de remplacer un des pays arabes qualifiés par l’Italie

Coup de tonnerre, l’Italie n’est peut-être pas définitivement éliminée de la coupe…