ould-abbes

Samedi 26 mai, Mamoudou Gassama, un sans-papiers malien parti à l’assaut d’un immeuble pour sauver un enfant suspendu dans le vide. Son acte de bravoure est salué par tout le monde, le président français l’a même invité à l’Elysée pour lui annoncer sa naturalisation. De l’autre coté de la méditerranée, les réactions sont plutôt négative : S’il faut, en plus de traverser la méditerranée à la nage, et courir vite pour ne pas être interpellé par la police, escalader un immeuble de 5 étages pour avoir la nationalité, c’est pas gagné. Autant organiser un triathlon et naturaliser le vainqueur.

Quant à la classe politique, elle se fout éperdument, excepté le secrétaire général du FLN, médecin sans diplôme, et homme sans vertus. Djamel Ould Abbes a en effet mis en garde contre l’oubli. Selon lui, Mamoudou Gassama n’est pas l’unique héros malien, il y a aussi Abdelkader El Mali.

Un seul héros, Boutef

“Le président Bouteflika alias Abdelkader El Mali est le seul héros du Sahel. Gassama c’est de la merde” affirme Ould Abbes. Avant d’étayer sa thèse “Bouteflika a combattu l’armée française depuis son loft à Bamako. Après l’indépendance, il est devenu le plus jeune ministre. Quand Boumediène est mort, il a réussi à échapper à la justice à ses trousses. La suite, vous la connaissez, président de la république à vie, défiant les lois de la biologie par sa longévité. Gassama passerait pour un petit joueur devant notre héros national qui a gravi les échelons de la hiérarchie avec une rapidité sans pareille” conclut-il.

Ouyahia a failli l’expulser par erreur !

Selon les gardes frontières, Abdelkader El Mali, a failli été expulsé l’an dernier par Ahmed Ouyahia. Le mauvais épisode qu’a vécu notre président s’est déroulé pendant la campagne de “chasse aux migrants subsahariens menée le premier ministre. “Je ne ne suis pas raciste, mon cœur est noir ” affirme ce dernier. “On m’avait annoncé qu’un certain Abdelkader El Mali se baladait en chaise roulante dans le quartier d’El Mouradia. Vous imaginez un noir qui plus est handicapé, c’était inacceptable. J’ai tout de suite ordonné son expulsion” se souvient-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aimer aussi

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Champs-Élysées : Saidani sort sa darbouka pour mettre l’ambiance à la manifestation des gilets jaunes

Décidément, les Gilets jaunes ne lâchent pas. Comme chaque samedi, des milliers…

Les conteneurs d’ordures saisis étaient de la matière première destinée à la production des articles d’Ennahar

Les services des douanes du port de Béjaïa ont opéré, cette semaine,…