passeport

L’annonce faite par le gouvernement consistant à augmenter drastiquement le prix de certains documents administratifs importants a provoqué un tollé au sein de la population. En effet, il y quelques jours, des informations ont commencé à circuler concernant une décision du gouvernement d’augmenter fortement le prix des timbres fiscaux des passeports, carte nationale d’identité et permis de conduire. Une augmentation qui passe du simple au double.
Cette information qui a d’abord circulé comme rumeur a été finalement confirmé par le premier-ministère dans un communiqué venu justifier les raisons d’une telle décision et surtout expliquer pourquoi avoir choisi ces tarifs exorbitants. Une explication qui n’a pas calmé la colère des algériens ni apporté l’explication attendue. Pour autant, certains algériens « fortunés » ont, eux, la chance de pouvoir profiter de ces nouveaux documents malgré leurs tarifs. On a d’ailleurs commencé à voir quelques-uns se présenter aux guichets pour les solliciter. Jusque là, rien d’anormal. Sauf qu’il y a deux jours, plusieurs témoins ont rapporté à notre rédaction une scène étrange qui s’est déroulée dans les rues d’Alger.
En effet, les personnes qui nous ont contactés nous ont toutes affirmé avoir croisé à Alger-centre, un homme d’un certain âge, élégamment habillé et visiblement assez fortuné, marcher dans les rues en tenant dans ses mains, de manière ostentatoire, un passeport biométrique, une CNI électronique un permis de conduire. Le gars en question qui sortait vraisemblablement de la daïra de Sidi M’hamed, déambulait avec un sourire provocateurs, et jetait, de temps à autres, aux passant : « hada wine kherejthoum kho (je viens de les sortir, mon frère) ». il parlait évidemment de ses papiers tous neufs qu’il vient d’obtenir après avoir payé près de 100000 da en timbres fiscaux.
Son but était clair : montrer aux gens sa fortune et sa capacité à se faire établir des papiers aux nouveaux tarifs sans aucune difficulté financière. Le gars en question aurait même rajouté aux passants : demain j’irai chercher ceux de ma femme et de mes trois enfants.
Les signes extérieurs de richesse en Algérie sont en train de prendre une nouvelle dimension.
Merci le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Air Algérie lui demande de mettre son fils en soute après avoir dépassé le poids autorisé du bagage cabine

Avec la saison estivale qui bat son plein, les algériens établis à…

En plein vol, un avion d’air Algérie vidange ses toilettes, au-dessus d’un festival en Bretagne

Faut-il en rire, s’en étonner ou s’en offusquer ? ce que vient…

Maroc : préparée par erreur avec des feuilles de cannabis; une h’rira transforme un mariage en chaos général

Il aura fallu plusieurs heures à la police pour remettre les choses…

Ecole des pilotes d’Air Algérie : le major de promo vient de finir sa formation avec 2 ans de retard

La 39ème promotion de l’école des pilotes et techniciens de navigation d’Air…