Connectez vous

Actualités

Encouragé par ses conseillers, Zoukh se porte candidat à la mairie de New Delhi

Publié

dans

Le dernier déplacement de Abdelkader Zoukh a agité plus d’un milliard d’Indiens. En effet, le wali d’Alger était vêtu d’une dhoti beige vêtement traditionnel indien et costume emblématique du grand guide spirituel Gandhi. Si les doutes sur l’hindouïté de Zoukh

zoukh

Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, en dhoti. Un vêtement traditionnel indien et costume emblématique du grand guide spirituel Mohandas Gandhi.

subsistaient hier encore, c’est désormais officiel, le wali d’Alger est bel est bien le descendant de Gandhi et seul héritier politique et idéologique du plus grand dirigeant indien de l’histoire. Une sortie programmée de Mr Zoukh synonyme d’appel de secours au gouvernement indien afin de le rapatrier dans l’urgence après les dernières catastrophes frappant l’Algérie.

Mr le Wali a pu répondre à nos questions entre deux sommes et trois fous rires idiots “L’Algérie n’est plus sûre. Même si les détournements de fonds publics et les pots de vins nous consolent un peu, on risque trop notre vie. Par conséquent, j’ai décidé de rejoindre l’Inde, le pays de mon sosie Ghandi, il parait qu’il est très respecté là bas après avoir offert à son pays la coupe d’Asie de Cricket. Enfin, je transfère votre argent et je vais m’installer à New Delhi” déclare-t-il.

“Ghandi mon aïeul”

Ressemblant au guide extreme à 2565 vertus prés, Abdelkader Zoukh est une star en Inde. Dans un sondage paru dans le journal New Delhi to day’s, plus de 950 millions d’Indiens souhaiteraient le rapatriement du descendant de leur héro historique. La dernière invitation officielle lui vient du président du pays Ram Nath Kovind. Ce dernier lui promet la mairie de New Delhi et un rôle d’une chèvre dans un très grand film de Bollywoodien “Même si humainement, Zoukh est une merde. Son incroyable ressemblance physique avec notre guide lui vaudra un statut particulier en Inde. Notre peuple très attaché à son histoire et ses racines, voit en Zoukh le nouveau Ghandi ” affirme un communiqué du président indien.
Surnommé “Mahatma Bandit” en Algérie, Zoukh se dit heureux et fier de rejoindre le pays de son grand père “Ghandi est mon aïeul. Il a rencontré ma grand-mère en Algérie, dans un restaurent indien en 1898. On ne peut hélas le prouver par des tests ADN car je n’ai aucun cheveu, aucun poil et mes glandes ne produisent plus de salive. Mais je suis Indien et fier de l’être. J’ai passé toute ma vie à bouffer des épices à jeun, cela m’a fait perdre ma voix, mais l’intégration vaut son prix. Bye !” conclut l’ex Wali, ému.

Naima Salhi, sacré en Inde aussi !

Décidément, nos politiques ont tous des liens avec le géant asiatique. Dans la foulée des déclarations de Zoukh, Naima Salhi vient d’annoncer ses liens ethniques et religieux avec l’Inde. Le directeur du culte indien Masied Khan a fait savoir que “madame Salhi en sa qualité de vache est sacrée dans la culture hindoue, considérée comme l’animal de compagnie des dieux Krishna et Shiva, elle est le symbole de la vie, et synonyme de mère nourricière, elle est donc en Inde ce qu’elle a longtemps espérer être en Algérie” souligne-t-il.
Malheureusement, Naima Salhi ne sera pas rapatriée en Inde “cette vache a failli diviser un peuple avec deux cultures différentes, nous on en 1000, disons que c’est une vache maléfique. Nous lui préférons de loin la chèvre Zoukh” conclut Mr Khan.

Actualités

Mandat de dépôt des généraux : Le procureur militaire requiert la retraite anticipée

Publié

dans

Par

armée

Une première dans l’histoire de l’Algérien indépendante ; cinq généraux-majors ont été entendus ce dimanche par le juge d’instruction puis placés sous mandat de dépôt. La justice militaire les soupçonne de ne pas être assez discret durant leurs enrichissements illicites. Les mauvaises nouvelles s’enchaînent donc pour les plus hauts gradés de l’armée, après la saisie de la marchandise de Kamel El Bouchi, puis leur limogeage par Bouteflika, les voici aujourd’hui à la barre. Certains d’entre eux, à l’image de Boustela, on préféré crever. Une chose est sûre le parquet militaire n’a pas été tendre.

“La peine maximale requise”

Selon Amir Dz et mon coiffeur, le procureur du tribunal militaire a requis la retraite anticipée contre les généraux-majors. Une lourde peine inattendue qui tombe comme “couperet” raconte l’avocat d’un général. Avant de s’expliquer “la retraite anticipée est la pire chose qui puisse leur arriver. On s’attendait à 5 ans de prison au CDP ou pire une déportation en France ou au Panama. La retraite à 80 ans pour un homme de pouvoir qui espérait mourir dans son bureau à 100 ans est synonyme de décapitation, et je pèse mes mots. On va faire appel, j’espère alléger leurs peine à un départ à la retraite à 90 ans ou 87 ans” nous indique-t-il.

Lire la suite

Actualités

Cheikh Chemseddine “Ain El Fouara fait du 95 C…C’est énorme !”

Publié

dans

Par

chemsou

L’emblématique statue de la ville de Sétif a été vandalisée pour la 4ème fois. L’homme, barbu d’une trentaine d’année, accuse l’édifice centenaire d’avoir provoqué ses pulsions sexuelles depuis son adolescence. « A chaque fois que je passe, elle me montre ses seins, me sourit et croise ses cuisses. J’ai supporté sa folie et son dévergondage depuis que je suis adolescent, mais hier, c’était la goute de sperme qui a fait déborder la fontaine. Je lui ai fait payer mon éjaculation dans mon slip » explique-t-il.
Les réactions condamnant l’attaque ont inondé les réseaux sociaux. Même certains Muftis appellent au respect du patrimoine et à ne pas confondre statut de la femme et femme statue. C’est le cas de l’Imam le plus rigolo du pays Cheikh Chemseddine qui a tenu à dédramatiser la situation en donnant un avis farfelu comme à l’accoutumée.

« Elle fait du 95 C…Machaa Allah »

Pour évoquer Ain El Fouara, Cheikh Chemsou n’a pas sorti un marteau, mais juste ses vices. « Ce n’est pas la première fois que cette femme attise notre libido. Cette statue coquette est une fitna pulsionnelle. En plus, sa poitrine généreuse est à couper le souffle. C’est du 95 C, un ami barbu, vendeur de lingerie dans la ville de Soutif.. eh de Sétif pardon me l’a confirmé hier. Qu’est-ce que vous voulez que qu’on fasse. Qu’on bande nos yeux, qu’on se fait castrer à l’acide, c’est ça ? Ain El Fouara c’est comme une femme, parfois il lui faut une claque, une fessée pour qu’elle se ressaisisse. Comme elle est faite de pierre, le marteau et le burin sont des outils de punition très raisonnables » a-t-il expliqué. Avant de conclure « exhiber son arrogante poitrine 95 C en plein centre-ville en attendant désespérément nos mains viriles lui caresser les nichons, c’est de la pure provocation ! Hasbiya Allah w Na3im el wakil «

Naissance de la pétraphilie

Les agressions répétées sur Ain El Fouara donnent naissance à une nouvelle orientation sexuelle, plus ou moins connue. Selon Mnanauk, 3 % des Algériens sont pétraphiles. Petra signifiant pierre ou marbre, c’est donc une attirance sexuelle, pathologique, envers les statues, les édifices, les monuments etc…

Lire la suite