Le dernier déplacement de Abdelkader Zoukh a agité plus d’un milliard d’Indiens. En effet, le wali d’Alger était vêtu d’une dhoti beige vêtement traditionnel indien et costume emblématique du grand guide spirituel Gandhi. Si les doutes sur l’hindouïté de Zoukh

zoukh
Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, en dhoti. Un vêtement traditionnel indien et costume emblématique du grand guide spirituel Mohandas Gandhi.

subsistaient hier encore, c’est désormais officiel, le wali d’Alger est bel est bien le descendant de Gandhi et seul héritier politique et idéologique du plus grand dirigeant indien de l’histoire. Une sortie programmée de Mr Zoukh synonyme d’appel de secours au gouvernement indien afin de le rapatrier dans l’urgence après les dernières catastrophes frappant l’Algérie.

Mr le Wali a pu répondre à nos questions entre deux sommes et trois fous rires idiots “L’Algérie n’est plus sûre. Même si les détournements de fonds publics et les pots de vins nous consolent un peu, on risque trop notre vie. Par conséquent, j’ai décidé de rejoindre l’Inde, le pays de mon sosie Ghandi, il parait qu’il est très respecté là bas après avoir offert à son pays la coupe d’Asie de Cricket. Enfin, je transfère votre argent et je vais m’installer à New Delhi” déclare-t-il.

“Ghandi mon aïeul”

Ressemblant au guide extreme à 2565 vertus prés, Abdelkader Zoukh est une star en Inde. Dans un sondage paru dans le journal New Delhi to day’s, plus de 950 millions d’Indiens souhaiteraient le rapatriement du descendant de leur héro historique. La dernière invitation officielle lui vient du président du pays Ram Nath Kovind. Ce dernier lui promet la mairie de New Delhi et un rôle d’une chèvre dans un très grand film de Bollywoodien “Même si humainement, Zoukh est une merde. Son incroyable ressemblance physique avec notre guide lui vaudra un statut particulier en Inde. Notre peuple très attaché à son histoire et ses racines, voit en Zoukh le nouveau Ghandi ” affirme un communiqué du président indien.
Surnommé “Mahatma Bandit” en Algérie, Zoukh se dit heureux et fier de rejoindre le pays de son grand père “Ghandi est mon aïeul. Il a rencontré ma grand-mère en Algérie, dans un restaurent indien en 1898. On ne peut hélas le prouver par des tests ADN car je n’ai aucun cheveu, aucun poil et mes glandes ne produisent plus de salive. Mais je suis Indien et fier de l’être. J’ai passé toute ma vie à bouffer des épices à jeun, cela m’a fait perdre ma voix, mais l’intégration vaut son prix. Bye !” conclut l’ex Wali, ému.

Naima Salhi, sacré en Inde aussi !

Décidément, nos politiques ont tous des liens avec le géant asiatique. Dans la foulée des déclarations de Zoukh, Naima Salhi vient d’annoncer ses liens ethniques et religieux avec l’Inde. Le directeur du culte indien Masied Khan a fait savoir que “madame Salhi en sa qualité de vache est sacrée dans la culture hindoue, considérée comme l’animal de compagnie des dieux Krishna et Shiva, elle est le symbole de la vie, et synonyme de mère nourricière, elle est donc en Inde ce qu’elle a longtemps espérer être en Algérie” souligne-t-il.
Malheureusement, Naima Salhi ne sera pas rapatriée en Inde “cette vache a failli diviser un peuple avec deux cultures différentes, nous on en 1000, disons que c’est une vache maléfique. Nous lui préférons de loin la chèvre Zoukh” conclut Mr Khan.

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

You May Also Like

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Champs-Élysées : Saidani sort sa darbouka pour mettre l’ambiance à la manifestation des gilets jaunes

Décidément, les Gilets jaunes ne lâchent pas. Comme chaque samedi, des milliers…

Les conteneurs d’ordures saisis étaient de la matière première destinée à la production des articles d’Ennahar

Les services des douanes du port de Béjaïa ont opéré, cette semaine,…