Connectez vous

inclassable

Bouteflika lance son programme Maxy 5 : Un cinquième mandat illimité

Publié

dans

maxy

Boutefilka est toujours à la tête d’un pays tétraplégique. l’immortel président profite de sa durée de vie 3 fois supérieure à celle d’un sac plastique dans la nature, pour déclarer officiellement son éternité au pouvoir.

En effet, en déplacement ce matin à Alger en deux-roues afin qu’il puisse trouver où se garer, son excellence sérénissime a annoncé publiquement son programme pour 2019. A douze mois pile de son écrasante victoire aux présidentielles, Boutefilka prévoit prématurément un énième viol de la constitution. Il portera cette fois-ci non pas sur le nombre de mandats auxquelles un président a droit, mais sur les nombre d’années du mandat présidentiel. Le quinquennat deviendra “éternelat” un mandat éternel, appelé Maxy 5, par les conseillers du présidents, anciens commerciaux chez ooredoo.

Une offre mobile pour un immobile

Selon Ahmed Kawad, conseiller en communication du président, Maxy 5 est semblable dans sa forme aux offres alléchantes des opérateurs téléphoniques. Un programme illimité incluant : Pillage des richesses, détournement de fonds public, corruption et transfert de la devise. Ce nouveau programme offre au clan présidentiel, à son entourage et ses lèche-culs les pleins pouvoirs “Cette nouvelle offre est une révolution. Désormais, il n y aura plus de campagnes électorales, ni affiches à la con, ni une surprise party politique organisée par la DJ Samia. Ce sera sobre, raisonnable et respectueux vis à vis de ses adversaires : Fouzi Rebbaine ne sera plus humilié avec un score de 0.0045 %, Ali Benflis ne viendra plus chialer et crier à la fraude, et Louiza Hannoun nous épargnera ses cris à 300 décibels” souligne Mr Kawad. Avant d’ajouter “Maxy 5 offrira au clan Boutef la latitude de communiquer avec les autres réseaux mafieux dans la sérénité et sans emmerdements, tous leurs besoins seront pris en compte. Le président activera Maxy 5 le 12 mai 2019 depuis son téléphone, il recevra dans la minute, un SMS de félicitations du conseil constitutionnel, l’informant qu’il est président jusqu’à la fin u monde, puisque Bouteflika restera le dernier humain sur cette terre après l’extinction de l’homo-sapiens dans 2 milliards d’années” assure-t-il.

Offre illimité, 0 min de communication ?

Malgré tous ses avantages, les spécialistes viennent de relever un petit bémol concernant Maxy 5. Cette offre illimité ne permettra pas au président de la république de communiquer une seconde. “Bouteflika continuera sa 5 année de silence, nos pas parce que il a perdu la parole suite à son AVC en 2013, mais parce que il est triste. Dégoutté par son peuple après avoir eu vent de quelques voix appelant à son départ, en colère contre les médecins et les enseignants qui manifestent à Alger. Il est juste fâché contre vous tous, inutile d’attendre un mot de sa part dans les 200 prochaines années. Prévenez vos enfants et vos petits-enfants, ne comptez surtout pas sur lui pour qu’il le fasse à votre place” conclut le chef de cabinet d’El Mouradia

Annonce
2 comments

2 Comments

  1. Sanfarcio

    avril 11, 2018 à 8:16

    Et si les gonfleurs de Tahkout Mahieddine tombaient en panne ? Qui ferait rouler le trône présidentiel ? Et si Ouyahia Ahmed mettait des quotas sur l’importation des couches-culottes pour adultes incontinents ? Article pas assez argumenté, donc !

  2. Rétroliens : Bouteflika lance son programme Maxy 5 : Un cinquième mandat illimité – Salimsellami's Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

inclassable

Henley passport index : le passeport algérien à la 91e place juste avant “كراس ألف 32 صفحة”

Publié

dans

passeport

Tous les passeports ne se valent pas. Il y a des passeports, comme le passeport américain, qui t’ouvrent les portes de n’importe quel pays au monde, à coup de rangers parfois pour t’apporter la démocratie comme en Afghanistan ou en Irak, et d’autres qui ne te permettent même pas d’accéder à Club des Pins à 10 km de chez toi. Le site Henley Passport Index, qui recense les avantages de l’ensemble des passeports de la planète a dévoilé ce mardi le classement des plus puissants.

Après s’être vus accorder au début du mois des visa gratuits pour Ouled Fayet, les citoyens algériens comptent désormais parmi les plus privilégiés au monde : ils ont droit de circuler librement à Ouled Fayet qui soit dit en passant est mieux que la Suisse qui elle-même est mieux que la Suède où il ferait moins bon vivre qu’en Algérie selon Djamel Ould Abbes. Malgré cette avancée, le passeport algérien peine à se hisser au podium. Il pointe toujours à la 91e place du classement loin derrière des passeports dits “puissants” comme le passeport américain qui autorise un GI’s à pisser sur la dépouille encore chaude de son hôte tué d’une balle dans la tête ou le passeport français qui permet à Frédéric Mitterrand de rentrer n’importe où, même dans un enfant thaïlandais de 12 ans. En gros avec un passeport algérien, vous êtes encore moins mobile que le président Bouteflika. Sans plus attendre voici le classement complet.

1- Etats-unis
2- Japon
3- Singapour
4- 5 gars contre

91- Irak
91- Afghanistan
91- Passeport algérien
92- Cahier Alif 32 pages
93- Papier à rouler Amira

Comme vous venez de le constater, votre passeport est moins utile qu’un cahier de 32 pages : vous vous en servez pas plus pour vous déplacer et il contient moins de pages. En résumé, grâce au passeport, on distingue deux catégories de personnes : Les gens qui peuvent aller n’importe où, et les gens qui doivent être nulle part. Vous faites malheureusement partie des seconds.

Lire la suite

inclassable

Anis Rahmani remplace Bachir Tartag à la tête du DRS

Publié

dans

anis-rahmani

Quelques heures seulement après l’affaire du journaliste d’Ennahar interpellé par les agents du DRS, ce mardi 09 octobre 2018, le général major Bachir Tertag a été remplacé à la tête du puissant DRS (Département du renseignement et de la sikiriti) par Anis Rahmani. La décision a été prise par le président Abdelaziz Bouteflika, selon un communiqué de la présidence, publié via l’agence officielle APS à partir de son lieu de convalescence à Ouled Fayet dans la banlieue de Genève.

Le nouveau patron des services, dirigeait le journal Ennahar et la télé du même nom depuis que le DRS du général Toufik l’y avait autorisé pendant les années folles.

Dans la matinée, Anis Rahmani a critiqué ouvertement la manière avec laquelle a été menée l’arrestation de, Smail Djerbal, journaliste à Ennahar et Algerie24.net, à quelques mètres de son lieu de travail par deux officiers du DRS déguisés en parkingueurs.

« Il y a eu des dépassements et des violations des droits humains et de la présomption d’innocence, mais surtout je ne comprends pas pourquoi les services ne m’ont pas contacté comme d’habitude, j’aurai moi-même procédé à l’arrestation du journaliste » s’est indigné Anis Rahmani au micro de deux officiers de sa propre chaîne déguisés en journalistes.

« L’institution est déterminée à poursuivre son travail et à continuer la lutte contre la liberté d’expression et l’opposition. Cela fait des années que je le fais en tant que journaliste, je peux donc aisément continuer a sévir au sein de l’institution militaire », a-t-il déclaré pour répondre aux attaques de ses plus sérieux rivaux au poste, à savoir Salim Aggar et Dahmane Semmar. L’automne promet d’être chaud sur les hauteurs d’Alger !

Lire la suite