Connectez vous
bannière

inclassable

Bouteflika lance son programme Maxy 5 : Un cinquième mandat illimité

Publié

dans

maxy

Boutefilka est toujours à la tête d’un pays tétraplégique. l’immortel président profite de sa durée de vie 3 fois supérieure à celle d’un sac plastique dans la nature, pour déclarer officiellement son éternité au pouvoir.

En effet, en déplacement ce matin à Alger en deux-roues afin qu’il puisse trouver où se garer, son excellence sérénissime a annoncé publiquement son programme pour 2019. A douze mois pile de son écrasante victoire aux présidentielles, Boutefilka prévoit prématurément un énième viol de la constitution. Il portera cette fois-ci non pas sur le nombre de mandats auxquelles un président a droit, mais sur les nombre d’années du mandat présidentiel. Le quinquennat deviendra “éternelat” un mandat éternel, appelé Maxy 5, par les conseillers du présidents, anciens commerciaux chez ooredoo.

Une offre mobile pour un immobile

Selon Ahmed Kawad, conseiller en communication du président, Maxy 5 est semblable dans sa forme aux offres alléchantes des opérateurs téléphoniques. Un programme illimité incluant : Pillage des richesses, détournement de fonds public, corruption et transfert de la devise. Ce nouveau programme offre au clan présidentiel, à son entourage et ses lèche-culs les pleins pouvoirs “Cette nouvelle offre est une révolution. Désormais, il n y aura plus de campagnes électorales, ni affiches à la con, ni une surprise party politique organisée par la DJ Samia. Ce sera sobre, raisonnable et respectueux vis à vis de ses adversaires : Fouzi Rebbaine ne sera plus humilié avec un score de 0.0045 %, Ali Benflis ne viendra plus chialer et crier à la fraude, et Louiza Hannoun nous épargnera ses cris à 300 décibels” souligne Mr Kawad. Avant d’ajouter “Maxy 5 offrira au clan Boutef la latitude de communiquer avec les autres réseaux mafieux dans la sérénité et sans emmerdements, tous leurs besoins seront pris en compte. Le président activera Maxy 5 le 12 mai 2019 depuis son téléphone, il recevra dans la minute, un SMS de félicitations du conseil constitutionnel, l’informant qu’il est président jusqu’à la fin u monde, puisque Bouteflika restera le dernier humain sur cette terre après l’extinction de l’homo-sapiens dans 2 milliards d’années” assure-t-il.

Offre illimité, 0 min de communication ?

Malgré tous ses avantages, les spécialistes viennent de relever un petit bémol concernant Maxy 5. Cette offre illimité ne permettra pas au président de la république de communiquer une seconde. “Bouteflika continuera sa 5 année de silence, nos pas parce que il a perdu la parole suite à son AVC en 2013, mais parce que il est triste. Dégoutté par son peuple après avoir eu vent de quelques voix appelant à son départ, en colère contre les médecins et les enseignants qui manifestent à Alger. Il est juste fâché contre vous tous, inutile d’attendre un mot de sa part dans les 200 prochaines années. Prévenez vos enfants et vos petits-enfants, ne comptez surtout pas sur lui pour qu’il le fasse à votre place” conclut le chef de cabinet d’El Mouradia

Annonce
2 comments

2 Comments

  1. Sanfarcio

    avril 11, 2018 à 8:16

    Et si les gonfleurs de Tahkout Mahieddine tombaient en panne ? Qui ferait rouler le trône présidentiel ? Et si Ouyahia Ahmed mettait des quotas sur l’importation des couches-culottes pour adultes incontinents ? Article pas assez argumenté, donc !

  2. Rétroliens : Bouteflika lance son programme Maxy 5 : Un cinquième mandat illimité – Salimsellami's Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

inclassable

L’APN organise des journées portes ouvertes à l’attention des recalés au bac, “futurs députés”

Publié

dans

Par

APN

Comme chaque année le taux d’échec du plus important examen après la coloscopie s’est encore amélioré. Plus de 47 % des candidats ont eu la chance d’échouer au BAC évitant au passage le décrochage dès la première année, l’école buissonnière, les grèves, les repas de la cité et surtout le chômage dont le spectre plane déjà sur l’avenir des nouveaux bacheliers.

Une aubaine donc pour les recalés qui voient déjà plusieurs portes s’ouvrir à eux, avec la promesse d’un avenir prospère. En effet, si les bacheliers bénéficieront d’un diplôme qu’ils regarderont fièrement chaque matin juste avant de sortir déposer leurs CV, les recalés quant à eux, obtiendront la carte militaire, un logement social, un prêt ANSEJ, une tête de liste FLN ou RND, et un porte-feuille ministériel pour les plus chanceux d’entre eux. La fonction de député leur est déjà promise “Au pire, les recalés deviendront députés” promet le président de l’APN.

L’APN, un camput !

L’APN annonce des journées portes ouvertes à l’attention des recalés, retardataires et fraudeurs exclus du bac 2018. Elles seront organisées les 24 et 25 juillet au niveau du siège de l’APN auBoulevard Zighoud Youcef à Alger, annonce Saïd Bouhadja dans un communiqué.”L’objectif de ces journées est de faire connaitre aux recalés du bac le système politique algérien, les conditions d’accès (un extrait de naissance et deux photos) mais aussi toutes les techniques de corruption et de fraude indispensables dans cette enceinte.” précise la même source.

Lose Yourself !

L’annonce faite par l’APN a chamboulé les projets des jeunes bacheliers. Après avoir fêté leur succès, ils devaient commencer aujourd’hui à remplir leurs fiches de vœux. Mais ce n’est pas le cas pour la plupart d’entre eux. En effet, plusieurs lauréats ont demandé à Benghebrit de les exclure du bac, certains affirment avoir triché, d’autres n’en veulent plus de ce diplôme piège. L’association des parents d’élèves appellent à l’organisation d’une deuxième session pour les lauréats afin qu’ils aient la chance d’échouer “la réussite au Bac est la plus belle arnaque du pays. On nous concentre dans des campus universitaire pour vivre 5 années dans la galère. Juste une ‘prépa’ pour la grande galère qui suivra après. Non, je ne veux pas rater ma vie, je vais échouer, devenir député ou ministre ou boucher” explique Anis, bachelier avec mention très bien.

Lire la suite

inclassable

Doctorant en agronomie, il trouve enfin du travail dans le jardin de ses grands-parents

Publié

dans

Par

agro

Amine 27 ans vient de faire un joli pied de nez à l’enseignement supérieur en prouvant qu’on peut trouver un travail en Algérie avec un doctorat en sciences agronomiques. L’étudiant de l’école nationale supérieure d’agronomie (INA) a cassé tous les stéréotypes sur le secteur le moins actif du pays, à moins d’être éleveur. Ce matin on a pu lire la détermination dans son regard tourné vers le jardin abandonné de ses grands-parents “Je vais enfin participer à la construction d’une partie de mon pays” a-t-il déclaré, la main sur le cœur, et les yeux dans le ciel.

Une spécialité qui porte enfin ses fruits

Le doctorant dont la thèse se porte sur la recherche d’emploi, décroche enfin son premier job malgré un CV aussi plein que le casier judiciaire d’un ministre algérien. Ayant postulé partout, depuis sa première graduation, Amine a reçu tellement de refus qu’on eût dit que c’est TLS Contact qui gère le marché de l’emploi. Les doutes sur l’utilité de son doctorat persistaient encore. Ce n’est qu’après 856 demandes que le thésard se réconcilie avec sa formation universitaire et reçoit la nouvelle de sa mère. “Quand ma mère m’a annoncé que j’ai été embauché par mami, je pensais qu’elle parlait du chanteur gynécologue et que c’était pour tondre le gazon de ses patientes. Mes exigences salariales ont chuté de 99% en apprenant que c’était finalement mamie et papi. Bref, je savais que ça finirait par porter ses fruits. C’est vrai que se faire embaucher par ses grands-parents frôle le népotisme, mais je m’en fous” estime-t-il.

Ce n’est pas le jardin d’Eden

Afin de recréer les conditions d’une entrevue professionnelle, les grands-parents d’Amine l’ont appelé ce matin pour un entretien d’embauche. Ayant attendu des heures le temps que ses aïeux montent leurs prothèses, le jeune a été surpris par leur attitude excessivement formelle. “Crise oblige, je vous annonce tout d’abord que votre job en CDD s’achèvera à la fin du mois d’août. C’est donc un mini job d’été. Vous êtes appelé à vous occuper de ce jardin potager et cultiver tous les légumes destinés à la nourriture d’une personne âgée. Vous pouvez utiliser des pesticides si ça vous chante, je n’y vois aucun inconvénient vu que j’ai déjà mon cancer de la prostate” précise papi. Quand au salaire, les grands-parents promettent de doubler la somme offerte à leur petit-fils pour les fêtes de l’aïd.

Lire la suite