symbol

Le tout Alger était quasiment bouclé aujourd’hui, plus que d’habitude en raison d’une visite un peu surprise du président de la République dans certains quartiers d’Alger, afin de voir concrètement l’état d’avancée de certains projets importants dans la capitale.

En effet, sans préavis aucun, la visite a semble-t-il était presque improvisée la veille pour le lendemain puisqu’aucune information n’a filtré auparavant pour que les algérois prennent leurs dispositions. C’est pourquoi, des milliers d’automobilistes se sont retrouvés coincés dans des centaines de km de bouchons, sans aucune issues possible tant que le convoi du président n’était pas encore passé.
Et justement, à propos de convoi, plusieurs témoins nous on contactés pour nous faire part de leur étonnement face à une situation inédite. En effet, au lieu des habituelles berlines allemandes super puissantes et des 4×4 japonais qui constituent le cortège présidentiel, les citoyens nous ont signalé un imposant cortège composé de… Kia Picanto, de Hyundai, et même de…Renault Symbol « Made in Bladi ».
Renseignement pris, il nous a été confirmé par des sources proches de la présidence de la République que le président est parti finalement, non pas en visite de travail et d’inspection comme on le pensait, mais plutôt pour promouvoir le produit automobile algérien qui souffre actuellement d’une forte campagne de boycott.

Mieux encore, le président Bouteflika a été vu, non pas dans une imposante Mercedes noire blindée, mais plutôt dans une Renault Symbol toute simple, assis à côté du chauffeur qui n’était autre que son frère Saïd.
Une manière de dire au algériens « cessez votre foutaise de boycott et achetez algérien », nous confie un conseiller à la présidence.
L’histoire ne dit pas si la Symbol en question est fabriquée en métal blindé et surtout si elle a des pneus increvables comme sont censés l’être ceux des voitures de tout chef d’Etat dans le monde.
Tahkout a dû débourser une fortune pour cela, à moins qu’elle n’ait été importée telle quelle depuis la Roumanie et présentée comme un produit algérien…

1 comment
  1. Ah ah ! Imposteurs ! La photo est trafiquée, j’ai l’œil, moi ! La moustache de Saïd n’est pas la bonne et puis le pointillé entre l’avant et l’arrière de la voiture ne figure pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

You May Also Like

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Champs-Élysées : Saidani sort sa darbouka pour mettre l’ambiance à la manifestation des gilets jaunes

Décidément, les Gilets jaunes ne lâchent pas. Comme chaque samedi, des milliers…

Les conteneurs d’ordures saisis étaient de la matière première destinée à la production des articles d’Ennahar

Les services des douanes du port de Béjaïa ont opéré, cette semaine,…