Connectez vous

Sports

Harcelé par Madjer, le FC Porto change ses numéros de téléphone

Publié

dans

madjer

Le FC Porto vient de déposer plainte contre l’ex-international algérien et son ancien joueur fétiche Rabah Madjer. Le héro de Gijón poursuit sa descente aux enfers. Madjer multiplie les scandales, les erreurs de communication, et met tout le monde contre lui, même son meilleur ami et co-inventeur du foot, Ali Benchikh ne l’a pas ménagé “Mustapha (Madjer) ma kayen walo, seqssouh yqolkoum”.

Sur la sellette, le sélectionneur voit un nouveau scandale s’éclater après celui du terrain des Sablettes. Il lui tombe dessus ce matin depuis la ville portugaise de Porto, la ville du meilleur et du pire. En effet, le tribunal de Porto vient d’envoyer une convocation à l’entraîneur national après une plainte déposée par son ancien club le FC Porto. L’administration Dragões affirme avoir reçu le dernier mois plus de 2652 appels et 4895 SMS de Madjer. Une situation insupportable selon les Portugais.

“Allo Porto, wech mami, teba3tili Brahimi wella ndji ndjibou ” :

Le procureur général de Porto a décidé de dévoiler quelques appels et textos adressés par Madjer à son ex club. Des mots honteux, pervers, indignes d’un sélectionneur national. Des mots que Même les kékés de la place Audin n’emploient pas quand ils harcèlent les filles. Âmes sensibles s’abstenir, voici un SMS par les 8000 envoyés par Madjer ” Allo, porto, wech mami cv ? ebe3tihouli, nti ma3endek walo f lil…wech omriii ndji ndjibo waqil ? Aya *** wech ? khredj alik lazreq mami …” On a décidé de ne pas tout rapporter par respect à ma mère qui est en train de lire cet article. L’homme à la tignasse de Djelti aurait même envoyé à son ancien club la dramatique chanson “Habbt nekber m3ak”.
“Imaginons qu’un texte pareil soit envoyé à longueur de temps pendant un mois” s’interroge Lukas Carsso, procureur de Porto. Ce comportement inacceptable et abject doit être condamné, Madjer sera jugé pour harcèlement et atteinte à la vie privée” prévient-il.

Porto change tout

Afin d’éviter le harcèlement de Madjer, le FC Porto vient d’annoncer sur sa toute nouvelle page FB, le changement de tous ces numéros de téléphones et de fax ( Stade, bureau, magasins) ainsi que son adresse mail et ses comptes sur les réseaux sociaux qui seront inaccessible depuis l’Algérie où vit le tyran du téléphone. “Il ne faut pas croire que le harcèlement sur téléphone ne touche que les adolescents et les femmes. Nous, grand club européen, on est victime de ce genre de harcèlement, quotidiennement. Plus une journée sans que notre téléphone sonne et qu’on entend ‘Allô porto’ et des volées d’insultes à notre encontre, souvent très violentes. On vit un enfer ! Mais les choses vont s’améliorer j’espère. On a tout changé, même notre skyblog qui date de 2004. Madjer ne pourra plus nous joindre, bon courage aux Algériens, ils vont devoir le supporter tous seuls” déclare Jorge Pinto da Costa, président du club Portuan.

Annonce
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Rétroliens : Harcelé par Madjer, le FC Porto change ses numéros de téléphone – Salimsellami's Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Madjer sélectionne 11 entrepreneurs et les appelle à prouver sur le terrain

Publié

dans

Par

madjer

C’est une nouvelle révélation qui accable l’entraîneur algérien à la tignasse. En effet, après le lot de terrain de 3400 mètres carrés acquis par Madjer sur le site des Sablettes à Alger, notre service investigation, récemment crée pour prouver que Abdou Semmar c’est de la merde, vient de dévoiler 11 mails envoyés par Rabah Madjar à 11 entrepreneurs algériens, activant dans différents secteurs. Le sélectionneur de l’EN, qui est aussi sélectionneur d’entrepreneurs, annonce la construction de plusieurs entreprises commerciales avec son équipe et promet des résultats satisfaisant pour lui et pour sa famille.

“Je les appelle à prouver sur le terrain”

Même si Madjer a raccroché les crampons pour décrocher illicitement des projets, il garde néanmoins un lagunage footbalistique pointu, car mine de rien, il est entraîneur de l’EN de football « Je suis aujourd’hui sélectionneur de mon équipe d’entrepreneurs qui vont porter mes projet. Une partie du terrain qui m’a été offert par le wali d’Alger, sera dédiée à la construction d’une usine de montage de joueurs. Des joueurs “ما كاين والو ” seront importés de France, une fois ici ينفخوهوم باش يولوا كيما محرز. J’attends des résultats rapides, j’ai confiance en eux, maintenant, je les appelle à prouver sur le terrain des sablettes, et de ne pas prendre pour exemple sur les Fennecs, ces loosers” déclare-t-il. Avant d’ajouter, le foot me casse les couilles. Si je suis entraîneur national aujourd’hui c’est parce que aucun algérien n’a gagné la LDC en marquant du talon. Je le fais à contre cœur, mais je vous préviens, ma passion est désormais les affaires, la concussion, et les fonds publics, c’est là où ses envieux de journalistes doivent me juger”

“Mahrez maken walo”

Interrogé sur son étrange choix de continuer de perdre avec l’équipe nationale, Madjer affirme en toute humilité qu’il restera éternellement à la tête des verts afin de démontrer que l’EN actuelle ainsi que les équipes futures sont des raté et aucun joueur ne pourra refaire ses performances. “La génération 82’ est la meilleure de tous les temps, et elle doit le rester. Je veillerai continuellement à la destruction de toutes les EN à venir. Les humilier avec des défaites contre les derniers du classement FIFA serait l’idéal. Voilà, pourquoi je mets le vieux Chaouchi dans les buts, snobe Feghouli et fais sortir Mahrez avant qu’il ne marque. Pour le prochain match, je donnerai la chance aux travailleurs de l’usine Ardis, il parait qu’ils ont formé une équipe pour jouer les vendredis. On verra ce que cela va donner”
Finalement, Madjer n’a pas besoin de chercher une tactique pour faire perdre l’EN, il n’a qu’à appliquer ses idées.

Lire la suite

Sports

EN : La FAF limoge 10 journalistes pour laisser Madjer perdre dans la sérénité

Publié

dans

Par

madjer

Rabah Madjer a concédé hier sa première défaite avec l’équipe nationale. Une humiliation infligée par une équipe iranienne tout juste moyenne, et qui a laissé ses séquelles, puisque le seul joueur algérien, pouvant enchaîner deux passes de suite, Ryad Mahrez, s’est embrouillé avec son sélectionneur après sa sortie à l’heure de jeu. Le réveil a été donc très dur aujourd’hui dans le maison des verts, qui n’ont pas pu regarder Allemagne-Brésil et Espagne-Argentine à cause de leur présence inutile dans le stade. Khirredine Zetchi, président de la fédération algérienne, n’a pas tarde pas à faire le bilan de cette défaite en désignant les vrais coupables.

“Les journalistes, nos pires ennemis…”

L’homme qui a réussi à nous faire regretter Mohamed Raouraoua (un exploit !) pointe du doigt l’ensemble des journalistes algériens, qui selon lui, sont les seules responsables de la situation déplorable des verts “Ces journalistes grandes gueules vont finir par détruire notre équipe. Chialant et critiquant comme des gonzesses, ils nous laissent pas continuer à savourer notre victoire historique contre l’Allemagne en 82. Madjer n’a pas besoin de gagner quoi que ce soit aujourd’hui. C’est comme Bouteflika, son passé glorieux lui offre le luxe de ne plus dire un mot. Laissez-le tranquille, bande de sales envieux” a-t-il crié à l’adresse des journalistes.
Le président de la FAF n’entend pas désormais limoger son sélectionneur, il appelle néanmoins les patrons de groupes de presse (ses amis pour la plupart ) à licencier leurs employés “Le premier limogé est Maamer Djabbour, 9 autres journalistes, les plus hostiles à Madjer, connaitre le même sort dès demain matin, il faut laisser le sélectionneur perdre dans la tranquillité ” conclut-il.

“pas licencié, je travaille sans diplôme “

Interrogé sur son éventuel départ de l’EN, le sélectionneur, qui sait aussi sélectionner les terrains offerts par le wali d’Alger, reste confiant sur son avenir ” J’entends les amis de Maamer Djebbour, avancer des rumeurs comme quoi je serai licencié. Rassurez-vous, cela ne se produira pas. J’exerce ce métier sans diplôme. Je n’ai pas besoin d’une licence pour y rester. J’ai du talent, A7aaslou biya” déclare-t-il avec humilité.

Lire la suite