C’est incontestablement le tour de magie le plus incroyable que vous n’avez jamais vu. Un jeune magicien russe de 22 ans a semé la panique hier soir dans une salle de spectacle à Vladivostok avec un tour des plus fantastiques. En effet, Vladimir Madvev, a réussi à couper en deux une charmante femme qui n’était pas allongée dans une boite en bois comme le veut la tradition de ce tour, mais dans une voiture d’une tonne et demi et 4 m de longueur. Une variante inimaginable qui révolutionne un tour resté trop classique. Vladimir a réussi sous les yeux ébahis des spectateurs à couper à la fois la femme et la voiture, une performance exceptionnelle qui laisse le monde de la magie sans voix, ni explications… Comment un amateur, qui a raté tous ces tours depuis 3 ans, même celui de faire disparaître une pièce de monnaie, réussit un tel exploit…Un Algérien profitant de son visa de Vladivostok, était présent et semble avoir dévoilé le secret du jeune magicien.
La Symbol Dz, une voiture magique !
Amine. B, étudiant de 25 ans est un grand amateur de magie. Contrairement aux Russes présents dans la salle hier soir, il trouve que le tour de magie de Vladimir “pas du tout impressionnant” Ce qu’a fait Vladimir hier, n’a rien de magique. J’irai même jusqu’à qualifier son tour de triche. Il a en effet eu recours à notre Symbol algérienne, qui se coupe toute seule, grâce à ses deux parties avant et arrière collées à la super glue. Si la plupart des Russes n’ont pas reconnu la Symbol, moi je ne suis pas dupe, on nous a fait chier toute la semaine avec #KhellihaTetsada ( laisse-la rouiller). Pfff, c’est une honte ce tour” regrette-t-il.
Elle se coupe en deux comme par magie
“Le plus impressionnant dans le tour d’hier, est que Vladimir n’a rien utilisé comme outil pour découper la voiture en deux : Ni tronçonneuse, ni sabre, ni plaque de métal… il a tout juste taper avec ses pieds sur le bas de caisse et le véhicule s’est coupé en deux” raconte un spectateur, impressionné.
Un spécialiste des illusions, membre du cirque de Moscou, analyse plus objectivement l’événement “même si comme dans les boîtes, deux femmes étaient en réalité présentes dans la Symbol, il reste à surmonter l’énigme du découpage de la voiture en deux sans aucun outil métallique. Une seule explication, ce véhicule est arrivé prédécoupé depuis Alger et ses pièces ont été collées pièces par pièces avec une colle à papier, d’où la facilité de son découpage en deux” estime-t-il.
Si le tour de Vladimir n’a rien de magique, on relève néanmoins celui de Renault Algérie qui a dupé tout le pays en donnant l’illusion de fabriquer un vrai véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Air Algérie lui demande de mettre son fils en soute après avoir dépassé le poids autorisé du bagage cabine

Avec la saison estivale qui bat son plein, les algériens établis à…

En plein vol, un avion d’air Algérie vidange ses toilettes, au-dessus d’un festival en Bretagne

Faut-il en rire, s’en étonner ou s’en offusquer ? ce que vient…

Maroc : préparée par erreur avec des feuilles de cannabis; une h’rira transforme un mariage en chaos général

Il aura fallu plusieurs heures à la police pour remettre les choses…

Ecole des pilotes d’Air Algérie : le major de promo vient de finir sa formation avec 2 ans de retard

La 39ème promotion de l’école des pilotes et techniciens de navigation d’Air…