vignette

Les recettes de la vignette automobile pourront dépasser les 15 milliards de dinars cette année. Même si le nombre de nouveaux véhicules a baissé de 30% à cause de la réduction des importations, le prix pratiqué sur la vignette, permettra de renflouer les caisses des hauts fonctionnaires de l’état. Mais que va faire le gouvernement de tout cet argent ? Les plus cons d’entre vous vont croire que ces recettes vont financer l’aménagement des routes en état délabré ainsi que le plan du gouvernement pour la prévention et la sécurité routière. Les plus réalistes savent pertinemment que le sort de cet argent est inconnu.

Nonobstant, la version officielle du gouvernement vient de tomber. Ahmed Ouyahia, premier ministre, victime d’un accident de parcours, opte cette année pour l’aménagement des cimetières “destination préférée des automobilistes ces dernières années”.

“Les morts on les prévient pas, on les enterre”

Avec plus de 4000 morts par an et des centaines de milliers de blessés chaque année, l’Algérie se hisse dans le top 5 des pays dont les routes sont les plus mortelles, une hécatombe aux causes multiples (états des routes, état des cerveaux, non respect du code de la route, la section des voitures Dz en deux et les chansons diffusées sur Jil FM). Comme pour les routes, les cimetières, ne peuvent plus accueillir tout le parc automobile algérien “Nous avons constaté que les cimetières sont saturés. Nous avons certes échoué à appliquer les mesures nécessaires pour empêcher les usagers de la route d’être tués ou gravement blessés. Mais nous allons néanmoins enterrer ce problème, en leur assurant une place dans leur dernière demeure, le cimetière. Les hôpitaux étant ce qu’ils sont, même les blessés seront enterrés. Vivants” souligne Nouredine Bedoui, ministre de l’intérieur. Avant d’ajouter “nous comptons avoir plus de 50 nouveaux cimetières par an implantés en bordures des autoroutes, appelés sobrement “les aires de repos éternel”. Ils pourront accueillir plus de 5000 nouvelles victimes. On ne prévient pas les morts, on les enterre” conclut-il.

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

You May Also Like

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Champs-Élysées : Saidani sort sa darbouka pour mettre l’ambiance à la manifestation des gilets jaunes

Décidément, les Gilets jaunes ne lâchent pas. Comme chaque samedi, des milliers…

Les conteneurs d’ordures saisis étaient de la matière première destinée à la production des articles d’Ennahar

Les services des douanes du port de Béjaïa ont opéré, cette semaine,…