Connectez vous

Actualités

Les recettes de la vignette automobile seront dédiées à l’aménagement des cimetières

Publié

dans

vignette

Les recettes de la vignette automobile pourront dépasser les 15 milliards de dinars cette année. Même si le nombre de nouveaux véhicules a baissé de 30% à cause de la réduction des importations, le prix pratiqué sur la vignette, permettra de renflouer les caisses des hauts fonctionnaires de l’état. Mais que va faire le gouvernement de tout cet argent ? Les plus cons d’entre vous vont croire que ces recettes vont financer l’aménagement des routes en état délabré ainsi que le plan du gouvernement pour la prévention et la sécurité routière. Les plus réalistes savent pertinemment que le sort de cet argent est inconnu.

Nonobstant, la version officielle du gouvernement vient de tomber. Ahmed Ouyahia, premier ministre, victime d’un accident de parcours, opte cette année pour l’aménagement des cimetières “destination préférée des automobilistes ces dernières années”.

“Les morts on les prévient pas, on les enterre”

Avec plus de 4000 morts par an et des centaines de milliers de blessés chaque année, l’Algérie se hisse dans le top 5 des pays dont les routes sont les plus mortelles, une hécatombe aux causes multiples (états des routes, état des cerveaux, non respect du code de la route, la section des voitures Dz en deux et les chansons diffusées sur Jil FM). Comme pour les routes, les cimetières, ne peuvent plus accueillir tout le parc automobile algérien “Nous avons constaté que les cimetières sont saturés. Nous avons certes échoué à appliquer les mesures nécessaires pour empêcher les usagers de la route d’être tués ou gravement blessés. Mais nous allons néanmoins enterrer ce problème, en leur assurant une place dans leur dernière demeure, le cimetière. Les hôpitaux étant ce qu’ils sont, même les blessés seront enterrés. Vivants” souligne Nouredine Bedoui, ministre de l’intérieur. Avant d’ajouter “nous comptons avoir plus de 50 nouveaux cimetières par an implantés en bordures des autoroutes, appelés sobrement “les aires de repos éternel”. Ils pourront accueillir plus de 5000 nouvelles victimes. On ne prévient pas les morts, on les enterre” conclut-il.

Actualités

Mandat de dépôt des généraux : Le procureur militaire requiert la retraite anticipée

Publié

dans

Par

armée

Une première dans l’histoire de l’Algérien indépendante ; cinq généraux-majors ont été entendus ce dimanche par le juge d’instruction puis placés sous mandat de dépôt. La justice militaire les soupçonne de ne pas être assez discret durant leurs enrichissements illicites. Les mauvaises nouvelles s’enchaînent donc pour les plus hauts gradés de l’armée, après la saisie de la marchandise de Kamel El Bouchi, puis leur limogeage par Bouteflika, les voici aujourd’hui à la barre. Certains d’entre eux, à l’image de Boustela, on préféré crever. Une chose est sûre le parquet militaire n’a pas été tendre.

“La peine maximale requise”

Selon Amir Dz et mon coiffeur, le procureur du tribunal militaire a requis la retraite anticipée contre les généraux-majors. Une lourde peine inattendue qui tombe comme “couperet” raconte l’avocat d’un général. Avant de s’expliquer “la retraite anticipée est la pire chose qui puisse leur arriver. On s’attendait à 5 ans de prison au CDP ou pire une déportation en France ou au Panama. La retraite à 80 ans pour un homme de pouvoir qui espérait mourir dans son bureau à 100 ans est synonyme de décapitation, et je pèse mes mots. On va faire appel, j’espère alléger leurs peine à un départ à la retraite à 90 ans ou 87 ans” nous indique-t-il.

Lire la suite

Actualités

Cheikh Chemseddine “Ain El Fouara fait du 95 C…C’est énorme !”

Publié

dans

Par

chemsou

L’emblématique statue de la ville de Sétif a été vandalisée pour la 4ème fois. L’homme, barbu d’une trentaine d’année, accuse l’édifice centenaire d’avoir provoqué ses pulsions sexuelles depuis son adolescence. « A chaque fois que je passe, elle me montre ses seins, me sourit et croise ses cuisses. J’ai supporté sa folie et son dévergondage depuis que je suis adolescent, mais hier, c’était la goute de sperme qui a fait déborder la fontaine. Je lui ai fait payer mon éjaculation dans mon slip » explique-t-il.
Les réactions condamnant l’attaque ont inondé les réseaux sociaux. Même certains Muftis appellent au respect du patrimoine et à ne pas confondre statut de la femme et femme statue. C’est le cas de l’Imam le plus rigolo du pays Cheikh Chemseddine qui a tenu à dédramatiser la situation en donnant un avis farfelu comme à l’accoutumée.

« Elle fait du 95 C…Machaa Allah »

Pour évoquer Ain El Fouara, Cheikh Chemsou n’a pas sorti un marteau, mais juste ses vices. « Ce n’est pas la première fois que cette femme attise notre libido. Cette statue coquette est une fitna pulsionnelle. En plus, sa poitrine généreuse est à couper le souffle. C’est du 95 C, un ami barbu, vendeur de lingerie dans la ville de Soutif.. eh de Sétif pardon me l’a confirmé hier. Qu’est-ce que vous voulez que qu’on fasse. Qu’on bande nos yeux, qu’on se fait castrer à l’acide, c’est ça ? Ain El Fouara c’est comme une femme, parfois il lui faut une claque, une fessée pour qu’elle se ressaisisse. Comme elle est faite de pierre, le marteau et le burin sont des outils de punition très raisonnables » a-t-il expliqué. Avant de conclure « exhiber son arrogante poitrine 95 C en plein centre-ville en attendant désespérément nos mains viriles lui caresser les nichons, c’est de la pure provocation ! Hasbiya Allah w Na3im el wakil «

Naissance de la pétraphilie

Les agressions répétées sur Ain El Fouara donnent naissance à une nouvelle orientation sexuelle, plus ou moins connue. Selon Mnanauk, 3 % des Algériens sont pétraphiles. Petra signifiant pierre ou marbre, c’est donc une attirance sexuelle, pathologique, envers les statues, les édifices, les monuments etc…

Lire la suite