train

Pratiqué depuis les années 80′ par certains jeunes riverains du rail, le lancer de pierres sur un train en marche prend de l’ampleur aux quatre coins du pays. Cette (in)discipline très en vogue captive tellement de jeunes joueurs en Algérie que le ministère de la jeunesse et des sports vient de l’introduire dans la liste des sports nationaux, devenant ainsi 3 ème pratique la plus populaire après le football et le handjob “Ce sport de rail se pratique depuis des décennies, son histoire remonte à 1969, quand un jeune salafiste de 18 ans, lapidait tous les trains passants de la SNTF, l’accusant d’adultère à cause de leurs immense arrières-train. Cette discipline s’est ensuite répandue dans tout le pays en développant ses technique et ses règles. Aujourd’hui, nous comptons plus de 100 000 adeptes. Une statistique qui nous a forcé à la reconnaître comme sport national et organiser sa pratique dans les meilleurs conditions, on n’a pas d’autre choix que de respecter la passion de ces jeunes, leur jeter la pierre est idiot puisque, ils sont beaucoup plus forts que nous ” souligne A. Salem, secrétaire général de la jeunesse et des sports.

Règles du jeu

En vue de son officialisation, le ministère des sports a déjà publié les règles du jeu pour une bonne pratique de ce sport. Comme dans le football, les joueurs doivent présentés leur certificat d’abandon d’études avant le collège. Il doivent être cons, mal éduqués et frustrés, plus ont est con, plus on a des chances de toucher le maximum de train, précise la note ministérielle. Les joueurs doivent également répondre à des critères physiques comme la souplesse des mains, la vitesse, l’adresse et une très bonne acuité visuelle. Les joueurs admis prennent ensuite place derrière un passage à niveau et attendent l’arrivée des trains. La cible est divisée en 3 parties concentriques (Les passagers, la vitre et le conducteur du train) . Le centre de la cible qui est la vitre vaut 10 points. La valeur du centre conducteur vaut 7 points et celle des passagers 5 pts. Toucher la tôle des wagons, ne vaut plus qu’un point. Chaque joueurs à un droit à 5 lancers, le premier qui brise une vitre, blesse un passager ou assomme le conducteur gagne la partie. précise le président de la toute nouvelle fédération du lancer de pierres.

2 commentaires
  1. C’est autant invraisemblable que véridique cette manière à la con de faire que les riverains des chemins de fer réussissent à faire entendre leur cause qui perdure depuis des lustres sans que personne n’ait accordé le moindre intérêt à leur sport macabre à faire mouche sur un train à haute vitesse. Ils peuvent se targuer d’être sinon les seuls à pouvoir le pratiquer dans toute l’hémisphère Sud. Ni l’école ni d’ailleurs les parents et encore moins les pouvoirs publics ne trouvent à redire si ce n’est à vouloir s’y associer pour parvenir au but de faire couler beaucoup plus de sang qu’il ne peut y en avoir. Mancharement votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aimer aussi

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Neymar s'est converti à l'islam

C’est officiel, l’attaquant brésilien Neymar s’est converti à l’islam. Le jeune prodige…

Hafid Derradji arrêté par la police russe pour vente illégale de Chemma sur la Place Rouge

C’est un vrai coup de tonnerre dans le monde médiatique de la…