neymar

Neymar a fait une croix sur le match de la saison du PSG face au Real Madrid. Victime d’une entorse à la cheville, il sera absent “au moins six semaines”, et ne disputera pas le 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Real (défaite 3-1 à l’aller), le 6 mars. Mais le Paris Saint-Germain ne l’entend pas de cette oreille. Le club parisien, qui a déboursé 220 millions d’euros pour faire venir l’ex blaugrana à Paris , exige tout simplement d’être remboursé.

Un joueur made in China

Nasser Al-Khalifi n’est pas content. Il a l’impression d’avoir été berné en s’attachant les services de l’attaquant brésilien, “un joueur made in China” selon ses déclarations. “Neymar nous l’avons acquis au prix fort il y a à peine 6 mois. Et voilà qu’il est déjà hors service. Même une marchandise chinoise ça casse pas en si peu de temps” a-t-il pesté au micro de Bein Sport, avant de poursuivre “ce n’est pas la première fois que je me fais baiser par des brésiliens, l’année dernière pendant mes vacances à Rio j’ai rconnu une ravissante femme, je peux vous dire qu’une fois au lit j’ai eu très mal au cul”. La direction du club compte mettre en avant la garantie pour se faire rembourser. “Dieu merci, il est encore sous garantie. Nous avons pris la précaution de prendre une garantie de 12 mois avant de le faire signer. Nous exigeons un Neymar neuf, sinon on récupère tout simplement notre argent ” a-t-il déclaré, visiblement en colère.

Entre temps, le père du joueur, qui est à la tête du service après vente, tente tant bien que mal de calmer les choses. Il estime qu'”une intervention chirurgicale peut retaper son fils qui sera remis à neuf dans un délai maximum de six semaines” en attendant “le service après vente s’engage à mettre à disposition du club le frère de Neymar qui ne sait pas jouer comme lui au foot mais qui lui ressemble beaucoup”.  On attend la réponse de Al-Khalifi…

1 commentaire
  1. Dans la mare où on en est au aujourd’hui, il n’est pas du tout évident de se permettre l’achat du poisson en mer comme on dit chez nous d’autant que l’objectif fixé de vouloir rafler toutes les mises n’en a point été négligé. Maintenant pour ne pas continuer à patauger et arrêter d’en avoir marre Al-Khalifi doit prendre son mal en patience et laisser ses desiderata de côté sachant que le négoce autour des footballeurs n’est pas l’oeuvre de maquignons. Mancharemant votre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aimer aussi

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Neymar s'est converti à l'islam

C’est officiel, l’attaquant brésilien Neymar s’est converti à l’islam. Le jeune prodige…

Hafid Derradji arrêté par la police russe pour vente illégale de Chemma sur la Place Rouge

C’est un vrai coup de tonnerre dans le monde médiatique de la…