halva

Le visite du président turc Erdogan à Alger a été l’occasion de renforcer la coopération algéro-turc dans plusieurs domaines de pointe : Kebabs, rahat loukoum, beqlawa, harcèlement des journalistes. Mais le projet qui a retenu le plus l’attention des observateurs est celui de l’installation d’une usine de montage de حلوة الترك à Tiaret. “Un cadeau offert en signe d’amitié au président Bouteflika qui était très proche du sultan Mehmet II le Conquérant” a commenté Edogan.

Un projet ambitieux

Une usine de montage de halva ou حلوة الترك verra bientôt le jour dans l’ouest algérien, plus précisément dans la wilaya de Tiaret. Un projet ambitieux qui permettra à l’Algérie d’acquérir les dernières technologiques en matière de confiserie orientale. “Avec une capacité de production de 500 kilo par jour, ça sera certainement la plus grande usine d’Afrique” se targue Nabil Tahtoute, partenaire algérien du projet. L’usine générera plus d’une cinquantaine d’emplois directs et quelques centaines d’emplois indirects. “Notre objectif à terme, c’est d’éliminer le chômage dans la région” nous explique le chef de projet. “Avec des quantités aussi importantes de confiseries, aucun chômeur n’échappera au diabète d’ici 3 ans. Après, il suffit juste de leur prescrire rahmat rebbi, et nous voilà débarrassés et des chômeurs et du chômage d’un seul coup”. Le taux d’intégration n’est pas terrible et n’excède pas le score de Fawzi Rebbaine aux dernières élections, peu importe lesquelles. “La pâte sera importée de Turquie, les pistaches d’Iran. Nos techniciens tâcheront d’insérer avec une précision d’horloger la pistache dans le halva, ce qui n’est pas une mince à faire” se défend Tahtoute.

2 commentaires
  1. Vous utilisez la raillerie, c’est votre spécialité mais ce qui est malsain et pernicieux, c’est réduire des investissements turcs chiffrés à 3 milliards de dollars dans un pays en déconfiture à cette confiserie que l’Algérie ne produit pas et importe de Tunisie à coup de devise .. un mimnimum d’honnêteté !

  2. Et selon vous Monsieur DAG l’Algérie qui ne possède pas d’unités de production de haloua tourque se tourne vers la Tunisie pour en importer au bonheur de ses adeptes. Pour y remédier fallait former des halouadjis à la turc pour pouvoir satisfaire la très forte demande surtout des fins connaisseurs algérois. Mancharement votre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aimer aussi

Planche à billet : Des billets noir et blanc en circulation suite à un problème d’encre de l’imprimante centrale

«On n’a pas des idées mais on a des billets » Crise…

Le gouvernement annonce un plan stratégique pour la banane à l’horizon 2030

Le peuple vient de découvrir son seul, son vrai problème. Et surprise…

La tenue de mariage de Warda Charlomanti fait passer l'Algérie à la 2e place du classement mondial des réserves d'or

La chanteuse de rai Warda Charlomanti, vient de créer le buzz sur…