Connectez vous

Économie

La Banque d’Algérie va émettre un billet de 5 da en prévision du 5e mandat de Bouteflika

Publié

dans

5-da

Les festivités sont lancées depuis un moment et tout le monde s’y met. Le 5ème mandat de Bouteflika mobilise toutes les « forces » et les « sources » possibles pour le rendre réel.
En effet, nous assistons depuis quelques semaines, voire, quelques mois, à une véritable danse du ventre de la part de plusieurs soutiens au 5ème mandat du président Bouteflika, qui démultiplient les actions et les initiatives appelant à soutenir la réélection du président.
Parmi eux, se distingue notamment le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbas, qui, très régulièrement, effectue une sortie médiatique et ne rate aucune occasion pour rappeler aux algériens combien il est important de faire réélire le président Bouteflika pour un 5ème mandat consécutif. Il n’hésite d’ailleurs pas à brandir, très souvent, la menace d’une déstabilisation du pays et d’une dégradation de sa situation économico-sociale en cas de non reconduite de celui qui dirige l’Algérie depuis presque vingt ans maintenant.
A ses côté, le chef de file du groupe FLN à l’APN, Baha Eddine Tliba a carrément franchi un cap en annonçant la création prochaine d’une coordination de soutien au 5ème mandat du président Bouteflika. Une organisation qui verra selon lui, l’adhésion de nombreuses personnalités qui partagent cette idée.

Mais la dernière initiative en date pour démontrer ce soutien et pousser le peuple à en faire de même, est venue d’une organisation totalement inattendue sur ce terrain-là, puisqu’elle n’est pas censée être mêlée à ce sujet. Il s’agit de la Banque d’Algérie.
En effet, selon son gouverneur, la Banque d’Algérie va émettre dans les prochaines semaines un nouveau billet de banque qui fait son entrée sur le marché monétaire algérien. Il s’agira d’un billet de banque de 5 DA. Jusque-là, tout est normal. Sauf que, la Banque d’Algérie, par la voix de son gouverneur a annoncé que ce billet va porter l’image du président Abdelaziz Bouteflika, et un slogan « 5 DA pour un 5ème mandat ». Un message très clair de la part de cette importante institution financière du pays, qui se voulait d’être innovante et pousser le zèle du soutien au 5ème mandat à son paroxysme.

Le gouverneur de la Banque d’Algérie a indiqué par ailleurs que ce billet pourra servir notamment à faire des dons pour la campagne électorale et que tout citoyen qui fera don avec des billets de 5 DA verra s’attribuer une réduction d’impôts sur les revenus de 66% du montant donné.
Une seule question nous vient à l’esprit après l’annonce de cette info, y aura-t-il dans les années à venir une émission de billet de 10, voire 20 DA à l’effigie du président ? les paris sont lancés.

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Économie

Kamel El Bouchi compte réaliser une usine de montage de cocaïne à Sidi Belabbès

Publié

dans

cocaine

Les mesures prises par le gouvernement pour réduire la facture d’importations commencent à porter leurs fruits. Bientôt l’Algérie n’importera plus sa cocaïne de Colombie mais la fabriquera ici-même grâce à Kamel El Bouchi. L’homme d’affaires (C.f Affaire Kamel El bouchi) a indiqué jeudi qu’il comptait réaliser une usine de montage de cocaïne pour le bonheur des dealers, des toxicomanes et de Youcef Bellaili.

Plus de cocaïne d’importation d’ici 2020

Kamel El Bouchi envisage de réaliser une usine de montage de cocaïne en Algérie durant l’année 2019 sous le slogan #khellih_yesnifi, a indiqué jeudi son avocat. “Kamel est en train d’étudier la possibilité de construire une grande usine de montage de cocaïne en Algérie au cours de l’année 2019”, a précisé à la presse l’avocat de la défonce, en marge du procès de son client qui risque 20 ans de réclusion. A ce propos, l’avocat s’est montré confiant “Demain c’est le 5 juillet, Kamel sera de toute façon gracié par le président de la république”

Par ailleurs, il a expliqué que des discussions avec des hauts gradés de la police et de la gendarmerie nationale sont en cours pour réaliser le projet de l’usine qui permettra de couvrir la moitié des besoins nationaux en drogue d’ici 2020. L’autre moitié étant couverte par les voisins marocains.

Actif sur le marché de la viande depuis 1995, Kamel El Bouchi était réputé à Kouba où il tenait une boutique très achalandée. Certains de ces clients ne savaient même pas qu’il était boucher.

Lire la suite

Économie

Classement Forbes : Rebrab retire son passeport algérien et passe devant Bill Gates

Publié

dans

Par

rebrab

Le classement des plus grosses fortunes du monde établi et compilé annuellement par le magazine économique américain Forbes vient de connaitre une énorme surprise. Isaad Rebrab intègre pour la premiere le top 3, devançant au passage Bill Gates, Warren Buffett et Mark Zuckerberg. Le milliardaire algérien a connu une ascension fulgurante depuis le retrait de son nouveau passeport biométrique, hier matin. Classé 500 ème en 2017, Rebrab se hisse à la deuxième place grace à une fortune estimé à 4 milliards $ + un passport vert. Un incroyable saut que les analystes économique n’arrivent pas à comprendre. Explications :

Un passeport à 100 pages pour les plus riches

Le gouvernement a annoncé mercredi dernier qu’il s’apprête, Ramadan oblige, à augmenter fortement le prix des timbres fiscaux des cartes d’identité, des permis de conduire et des passeports. Une augmentation de plus de 50 %. “Un message d’Ouyahia pour rappeler aux Algériens qu’ils n’ont pas besoin de passport puisque aucun pays ne leur délivre de visa” a souligné Nazim Baya, rédacteur en chef du très sérieux journal El Manchar. Si le passeport ordinaire de 28 pages coûte désormais 10 000 da, celui de 48 pages destiné aux Baggaras et faux hadjis qui font Alger-Djedda chaque mois pour ramener des Djellabas est proposé à 50 000 da. On retrouve également le “Vip-passport” destiné aux chefs d’entreprises, aux hauts fonctionnaires corrompus et à Bouteflika pour ses visites d routine au Val-de-Grâce. Un passeport offert gratuitement aux nantis de la nation dont la valeur est estimée à plusieurs milliards de dollars “Ce passeport spécial est un véritable bijou. Son papier est saupoudré de limaille d’or, et les inscriptions sont gravées en lettres de diamant, la feuille est estimée à 500 millions de dollars. Rebrab est parmi les premiers à avoir bénéficié du document précieux. Son classement est pour nous logique, et encore, Rebrab n’pas encore sa carte d’identité. Quand il l’aura prochainement, il détrônera le parton d’Amazone Jeff Bezos, et sera largement en tête” assure N. Bedoui, ministre de l’intérieur.

Si le prix du baril de pétrole ne subvient pas aux besoins des Algériens, le papier administratif, nouvelle richesse du pays répond aux aspirations démesurées de nos dirigeants. En effet, la vraie devise ne se trouve pas aujourd’hui dans les banques mais dans les APC et les Dairas. La banque centrale a annoncé l’achat de plus de 5000 tonnes de papier administratif, l’Algérie devient le pays avec le plus grand pourcentage de réserves de change en papier. Les Algériens possédant un passeport biométrique ont un patrimoine dépassant celui de la moitié de la population mondiale. Une inégalité accablante qui risque de ne pas durer puisque la valeur du papier administratif risque bientôt de chuter après la mise en place de la planche à papier promise par Ouyahia début 2019. Plus de 10 millions de faux papiers seront imprimés. Crise, rebelote !

Lire la suite