Connectez vous

Politique

Ouyahia “pourquoi les harragas ne prennent-ils pas l’avion comme tout le monde ?”

Publié

dans

Ouyahia

“Pourquoi les harragas préfèrent-ils les embarcations de fortune au confort de la business class des avions ?” C’est la question posée par le premier ministre Ahmed Ouyahia lors d’une conférence de presse animée à l’issue du Conseil national de son parti. Une question brûlante à laquelle “personne n’a jamais osé s’attaquer” a estimé le premier ministre qui a tenu à donner son avis “éclairé” sur le sujet.

Ahmed Ouyahia ne comprend décidément pas les “choix douteux et de mauvais goût” de certains de ces compatriotes. Rappelant que le niveau de vie d’un Algérien est comparable à celui d’un Suisse (à condition que l’Algérien en question s’appelle Haddad, Khelil ou Ouyahia) le premier ministre a estimé que “rien ne justifiait qu’on parte en vacances à bord d’une felouque, pas même l’amour du risque”. “Nous avons la gratuité des soins, la gratuité de l’éducation, le plein emploi, nous ne manquons de rien ici au Club des Pins, pourquoi partir ailleurs ?” s’est interrogé le ministre à la moustache légendaire, “je comprends qu’on veuille partir en vacances” poursuit-il “mais pourquoi dans ce cas préférer une embarcation de fortune au confort de la business class ? Cela ne révèle-t-il pas finalement la muflerie et le goût irrépressible de cette engeance pour le suicide ?” conclut-il.

N’hésitant pas à faire appel à une sociologie de comptoir, le premier ministre a estimé que le harragas est par essence un individu qui manque de raffinement. Comment peut-il en être autrement, “alors que le harragas préfère s’entasser dans un F2 avec ses parents et ses 13 frères et soeurs, au lieu d’habiter une villa à Hydra, regarder le mouloudia d’Alger au stade 5 juillet au lieu d’assister au Concerto Brandebourgeois N°5 en Ré Majeur de Jean-Sébastien Bach à l’opéra d’Alger, ou encore partir en vacances en Espagne sur un radeau au lieu de s’envoler à bord d’un jet privé pour les Bahamas ?”. Finalement, pour Ouyahia le harragas c’est comme le yaourt ça ne devrait pas exister, c’est tant mieux qu’il crève.

Annonce
2 comments

2 Comments

  1. Sanfarcio

    janvier 23, 2018 à 9:07

    C’est pourtant facile à comprendre : les bateaux pneumatiques partent à l’heure (ce qui ne préjuge pas de l’heure d’arrivée…) et les passeurs ne font pas grève !

  2. Rezki Djerroudi

    mars 10, 2018 à 12:20

    Tout d’abord, pour ce qui nous concerne l’on ne pourra jamais suspecter Monsieur Ahmed Ouyahia de vouloir devenir un harraga, loin s’en faut, mais il pourra à son aise vouloir penser qu’effectivement le monde qu’il s’imagine ne peut pas voyager autrement que par avion pour effectuer ses achats. A ce stade de la réflexion, nous ne pouvons qu’éclairer sa lanterne pour lui faire savoir que durant la traversée par mer le harraga, lui, il ne s’ennui pas Monsieur, il chante et à tu-tête pour se donner de l’énergie nécessaire pour la délivrance. Mancharemcent votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Ould Abbas “une délégation d’Aliens est venue pour demander au président de se présenter à un 5e mandat”

Publié

dans

Par

alien

La NASA a de quoi être bouche bée si elle venait à entendre la dernière déclaration du SG du FLN, Djamel Ould Abbas. Ce dernier, et lors d’un point de presse improvisé en marge d’une visite dans une mouhafadha à Tébessa, a consacré un large temps de son intervention devant les militants de son parti à l’énumération des « réalisations grandioses de son Excellent, monsieur le président de la République » durant ses 19 ans à la tête du pays.

Il a notamment rappelé, comme à son habitude, le rôle de Bouteflika dans le rétablissement de la paix en Algérie, après 10 ans de guerre contre le terrorisme. Et selon lui, il est aussi celui qui a redonné la belle image de l’Algérie à travers le monde en la remettant sur le devant de la scène internationale. Ould Abbas a en outre réaffirmé que le président a redoré le blason économique de l’Algérie et a permis aux algériens de vivre beaucoup mieux qu’il y a 20 ans en accédant à des produits de consommation dont ils rêvaient seulement avant.
Pour lui donc, il est tout à fait normal et légitime que le président puisse se présenter à un 5ème mandat, synonyme de stabilité et continuité de la grande œuvre entamée en 99.

« Il est donc tout à fait normal, confirme Ould Abbas, d’entendre de larges couches de notre population appeler le président à se présenter à un 5ème mandant. D’ailleurs, dans toutes les villes que je visite en ce moment, il y a des foules en liesse qui appellent le président à continuer son œuvre. » Il ajouté également, devant la grande stupéfaction des présents, mais qui ont néanmoins applaudi longuement : « je vais vous faire une confidence, hier, tard dans la soirée, une délégation d’Aliens venue de la 7ème galaxie interstellaire a atterri dans les jardins de la résidence du président, Zéralda. Elle a pu rencontrer le président, qui malgré l’heure tardive a tenu à les recevoir. Eh bien, savez vous ce que la délégation est venue faire ? elle est venue tout simplement demander au président de se présenter à un 5ème mandat, car, selon eux, et grâce à son charisme, il a pu aussi rétablir et maintenir la paix intergalactique depuis son arrivée au pouvoir. »
On a vraiment sous-estimé notre président…

Lire la suite

Politique

Découvrez la photo du seul candidat capable de battre Bouteflika en 2019

Publié

dans

mort

A un an de la présidentielle, tous les observateurs s’accordent à dire que la mort reste le seul candidat sérieux capable de faire barrage à Bouteflika en 2019.

Lire la suite