bouteflika

Le suspense est désormais rompu après plusieurs mois de rumeurs, d’infos et de contre-informations concernant la candidature de Bouteflika à un 5ème mandat consécutif. C’était hier, en marge du congrès des Maires d’Algérie qui s’est tenu au Centre International des Conférences à Alger, lors de la cérémonie d’hommage que les maires ont décidé de rendre au chef de l’Etat, que le président s’est exprimé sur le sujet, contre toute attente.

En effet, les maires, en présence du ministre de l’intérieur, avaient décidé d’offrir une « écharpe d’honneur » au président de la République, en signe de reconnaissance de son action en faveur des communes algériennes. Sous un tonnerre d’applaudissement, les représentants des maires ont donc placé une écharpe honoraire de maire sur…le portrait peint à la main du président Bouteflika, après avoir été dévoilé à l’assistance.
Dans l’euphorie du moment, et gagné par une émotion indescriptible, le portrait du président de la République a demandé, à la surprise générale, à prendre la parole. Silence dans la salle, médusée par ce geste totalement inattendu. Le portrait du président prononce alors quelques mots, pas très audibles mais assez compréhensibles, pour dire son honneur et son émotion face à un tel geste des maires d’Algérie, et les rassurer par là même, de son soutien et de sa détermination à œuvrer davantage en faveur de la promotion de la commune, comme cellule de base dans l’organisation décentralisée de la République.
« A ce titre, ajouta-t-il, j’ai le plaisir de vous annoncer officiellement que je suis, à travers mon portrait, candidat à un 5ème mandat en 2019. Mandant que je m’engage à porter sous le signe de la poursuite de mes réformes entamées il y a près de 20 ans ».
Devant une assistance émue aux larmes et des Djamel Ould Abbas, Ahmed Ouyahia, Ali Haddad et Sidi-Saïd sur le bord de la crise d’émotion, le portrait du président s’est engagé également à être présent partout sur le territoire national : administrations publiques, entreprises, gares, aéroports, infrastructures sportives, évènements de tous types,…etc. afin de montrer à la population sa grande disponibilité malgré les rumeurs qui courent sur lui.

Enfin, le portrait annonce qu’il fera même des voyages officiels à l’étranger et recevra ses homologues comme le préconisent les règles protocolaires. L’on se demande seulement si les pays étrangers appliqueront le principe de réciprocité en envoyant le portrait de leur chef d’Etat en visite en Algérie. 2019 nous le dira…

2 commentaires
  1. Impeccable : le portrait parle, lui !
    Une caisse, quelques morceaux de polystyrène… le transport, dans le pays et à l’étranger sera plus facile, pas de lit médicalisé ni de barrages routiers ; je répète : impeccable !

  2. Il faut écrire “mandat”, pas “mandant”.
    Enfin je dis ça je dis rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

5 candidats qui pourraient battre Bouteflika en 2019

L’échéance présidentielle est pour bientôt, et contrairement à Bouteflika, elle avance à…

Qui est Ali Ghediri, le candidat à l’élection présidentielle ?

Wellah même nous on ne le connaît pas.

Le conseil constitutionnel propose d’annuler les présidentielles et publier les résultats demain matin

A quatre mois de l’élection présidentielle, les doutes subsistent. Ira-t-il vraiment ?…