Connectez vous

Actualités

Le gouvernement révèle avoir du mal à déchiffrer les revendications des médecins

Publié

dans

revendications

Le torchon brûle entre les médecins résidents et les pouvoirs publics. Et cela n’est pas prêt de s’arranger. Au lendemain de leur démonstration de force à Oran où ils étaient quelques dizaines de milliers à manifester, les médecins résidents ne décolèrent pas. Ils entendent poursuivre la protestation. Le premier ministre a pour sa part  indiqué “ne pas comprendre leurs revendications”.

“Faut soigner son écriture”

Que veulent les médecins résidents ?? Cette question simple en apparence, donne depuis une semaine du fil à retordre à bien des ministres et des hauts cadres de l’Etat. Les médecins grévistes affirment pourtant avoir remis au ministère de tutelle une plateforme revendicative qui recense les difficultés auxquelles est confronté le corps médical. Pourquoi donc ce silence des pouvoirs publics ? C’est le premier ministre Ahmed Ouyahia qui a fourni la réponse ce matin en avouant ne pas comprendre les revendications des médecins. “J’ai sous la main la lettre de doléances des médecins résidents. Je ne peux tout simplement pas la déchiffrer. Il faut soigner son écriture pour qu’on puisse se comprendre” déclare-t-il avant d’ajouter qu’il était bien beau de revendiquer des choses, encore fallait-il que cela fût lisible. Ahmed Ouyahia ajoute qu’il était sur le point de créer une commission parlementaire pour examiner les revendications des grévistes avant de se rappeler qu’un “parlementaire, ça ne lit même pas correctement l’arabe… Niveau difficulté, c’est comme si on demandait au président Bouteflika de faire un 400 mètre haies”

Un cryptologue pour nouer le dialogue

Pour sortir de l’impasse, le gouvernement a décidé d’engager un cryptologue. Une sorte d’homme-décodeur qui puisse déchiffrer l’écriture gribouilleuse des médecins et la retranscrire en caractères latins bien distincts. Un traducteur français-français, en somme. Ouyahia a déjà quelqu’un en vue… “dès qu’on m’a suggéré l’idée de trouver un homme pour traduire ce boulgi-boulga en français compréhensible, j’ai pensé aux pharmaciens puis je me suis dit que l’interprète de Ali Haddad pourrait également nous sortir d’affaire. Cet homme va débloquer la situation, j’en suis certain” s’enthousiasme le premier ministre.

Annonce
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Sofiane Tirache

    janvier 11, 2018 à 7:40

    Dommage qu’Alan Turing soit mort, il aurait essayé de la déchiffrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualités

Benghebrit décorée par Kim Jong-un

Publié

dans

Par

nouria-kim-benghabrit

Misogynie à part, Benghebrit est la seule femme algérienne qu’on aimerait vraiment voir dans une cuisine. La ministre de l’éducation et des coupures d’internet se trouve comme chaque mois de juin au large de la méditerranée. Un séjour balnéaire qui lui permet de pratiquer sa passion, couper internet à 25 millions d’utilisateurs. Si cette censure grotesque et insensée affolent les Algériens, il en demeure pas moins qu’elle fait le bonheur des tyrans les plus infâmes de ce monde, à l’image Kim Jong-un. Ce dernier se réjouit du comportement de sa disciple algérienne, allant même jusqu’à l’appeler Kim Jong-deux.

Une héroïne naturalisée et décorée

Profondément touché son pendant féminin, Kim a adressé un vibrant hommage à Kim-Nouria. “Ma sœur, mon élève, ma digne héritière, je vous écris ces mots avec le sang du directeur des syndicats de l’éducation coréen (Jong-Cnapest-un), je sais que tu les hais tous. Tout d’abord permettez-moi de vous témoigner toute ma gratitude, et de saluer votre comportement héroïque. Couper internet à 40 millions de sous-hommes et sous-femmes n’est pas une mince à faire. Vous êtes l’exemple de l’élève qui dépasse son maître. Si mon père était toujours en vie, il vous aurait cédé sa place. Vous avez prouvé qu’on peut très bien gouverner sans partage même si on ne possède pas la moindre espèce d’intelligence. Vous avez prouvé au monde entier que notre ressemblance n’est pas que capillaire, elle est également idéologique. Sur ce, j’ai décidé de vous naturaliser, vous offrir un costume familial, la médaille de l’ordre du mérite dictatorial et une broche sertie de l’émail des dents de mon oncle exécuté l’an dernier par mes soins et sur laquelle est gravé “fuckpeople”. Enfin, je vous invite à rejoindre notre gouvernement et prendre deux porte-feuilles, l’éducation et la communication, ta place est parmi nous, bisous ma nounou”

Lire la suite

Actualités

Mehenni dépose la candidature de la Kabylie pour l’organiser la coupe du monde 2030

Publié

dans

Par

mheni

Heureusement que le ridicule ne tue pas ! Autrement l’appel de Ferhat Mhenni à prendre les armes nous aurait fait peur.
Le président du MAK qui n’arrive même pas à contrôler l’autonomie de la batterie de son I-phone 4 enchaîne les inepties. Ce matin, l’ancien militant des droits de l’homme con, a convoqué la presse pour dévoiler son prochain programme. Devant un parterre de journalistes ( 2 amis journaleux et un cousin blogueur) réunis au siège du MAK à Paris, situé dans une table bancale à coté des toilettes dans un bistrot du 18 ème arrondissement à Paris, Ferhat Mehenni annonce qu’il a l’intention de soumettre la candidature de la Kabylie pour organiser le mondial 2030. Déclarant unilatéralement l’indépendance de la Kabylie depuis 20 ans, il promet une désignation certaine et une victoire en finale de la JSK en juillet 2030 “C’est avec fierté et beaucoup d’émotion que je déclare la candidature plutôt la victoire assurée pour l’organisation de la coupe du monde en 2030, l’année ou je briguerai une 12 ème mandat fictif. Mais pas que, je vous réserve une deuxième surprise en fait : La Kabylie gagnera son mondial chez elle, en battant le Brésil 3 buts à 1 après un petit relâchement à la dernière minute du match. Enfin je ne vous dirai pas plus pour pas tuer le suspense” a-t-il déclaré, confiant.

Un MONDE (ial) imaginaire

Selon nos sources qui détiennent autant de vérité que Mehenni, la coupe du monde dont parle le président du MAK n’est pas tout à fait la même qu’on suit avec passion tous les 4 ans. En effet, ce mondial concernera 10 pays imaginaires. En plus de la Kabylie, qui est une magnifique région algérienne et non pas un état, d’autres pays imaginaires pourraient y participer : Gotham City, la Terre du Milieu, Springfield, Waterworld ou le Royaume de Zamunda, le pays des merveilles d’Alice. Mehenni veut une compétition “irréelle” et “enchantée” . Coté infrastructures, ce n’est pas vraiment la joie ! Le seul stade de la région étant dépourvu de projecteurs, les organisateurs auront donc recours à la rue. Les matchs se dérouleront dans les rues de Kabylie sur goudron, quant aux cages de but, elles seront délimitées par des cartables scolaires. Le MAK compte financer la compétition grâces aux recettes d’huile d’olive vendue au litre au noir à Barbès. “Ce sera un mondial réussi. Vous verrez, on fera mieux que les arabes. De toute façon, on ne peut pas faire pire, ils ne sont même pas qualifiés” prédit, un militant du MAK.

Lire la suite