Connectez vous

Technologie

Faraoun “S’il n’y avait pas eu internet, il n’y aurait jamais eu de coupures”

Publié

dans

imane-ferraoun

Interrogée sur le danger du fameux jeu en ligne “la baleine bleue”, la ministre de la communication et des coupures d’internet, a affiché ce matin son impuissance face aux risques que courent les enfants connectés. Mme Feraoun a estimé que les tragiques événements survenus suite à l’utilisation de ce jeu sont dus à la négligence des parents qui laissent leurs enfants surfer librement sur la toile : “Ne me pointez pas du doigt” menace-t-elle, en pointant du doigt les journalistes présents dans la salle. Avant d’ajouter “Si des enfants sont victimes aujourd’hui de ce type de jeux et des différents inconvénients des réseaux sociaux, c’est bien la faute aux parents primo, et secondo, c’est à cause de l’existence de ces même sites dangereux. Avez-vous entendu un fait par ailleurs dans les années 70, 80, 90…Vos parents avaient-ils pensé au suicide pour une autre raison que faire la queue à Souk El Fellah ou écouter une chanson de Rabah Deriassa. Bien sûr que non ! Facebook, instagram et ces applications sont les seules responsable de cette hécatombe. Et sur ce point, je n’ai pas de leçon à recevoir de personnes. Moi et Madame Benghebrit, nous veillerons toujours sur les coupures de ce fléau sociétal majeur, qui est le net, et nous continuerons dans cette optique avec plus de fermeté ” conclut-elle.

“Internet est la cause de ses coupures”

En plus de ses délires capillaires, Feraoun dont l’orgueil dépasse celui de Ramses 2, s’est violemment prise à la toile qu’elle qualifie de “satanique” et de “vaste réseau de cas sociaux”. Justifiant son incapacité à gérer le débit d’internet en Algérie, classé parmi les derniers en Afrique “je vous prie de réfléchir 2 secondes : Y aurait-il une coupure s’il n’y avait pas internet ? Évidemment, non. La seule cause de ces perturbations permanente n’est autre qu’internent. Une conclusion qui va accélérer notre projet de supprimer toute connexion réseaux à l’horizon 2020 . La communication a débuté avec des moyens rudimentaires plus sûrs et moins mortels. En juin 2020, après la coupure traditionnelle du bac, aucun foyer, ni entreprise, n’y auront accès. Alors, d’ici là, profitez-en “

Annonce
2 comments

2 Comments

  1. Sanfarcio

    décembre 18, 2017 à 1:22

    Un peu de respect ! Donnez à la Ministre son titre officiel et complet : ” ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication ainsi que des gens qui ne sourient jamais “

  2. Caranda

    décembre 21, 2017 à 2:16

    mdr super article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Technologie

Merkel testera, lors de sa visite en Algérie, un appareil qui traduit les propos de Bouteflika

Publié

dans

Par

translate

La semaine prochaine, la chancelière allemande, Angela Merkel va entamer une visite en Algérie, à l’invitation du président Bouteflika. Une visite qui ne sera certainement pas comme les autres.

La deuxième visite depuis 2008

Il y a lieu de dire que les relations entre l’Algérie et l’Allemagne semblent au beau fixe. En témoigne cette deuxième visite que la chancelière allemande va effectuer depuis qu’elle est à la tête du pays, sans compter les visites des autres officiels (ministres et autres responsables politiques) ainsi que des opérateurs économiques. Rappelons qu’en février 2017, la chancelière avait annulé une visite en Algérie suite à un souci de santé du président Bouteflika. Les rumeurs allaient bon train à cette période, attribuant cette annulation à une mauvaise période que les deux pays traversaient dans leurs relations. Cependant, la santé du président Bouteflika était effectivement détériorée et il y a lieu de dire que les choses ne se sont pas vraiment améliorées depuis, puisqu’il est constaté que le chef d’Etat algérien a de plus en plus de difficultés pour s’exprimer clairement. Un souci qui a été cerné par l’Allemagne et pour lequel, une solution semble avoir été trouvée.

SIEMENS à la rescousse de la chancelière (et de Bouteflika ?)

Le géant allemand SIEMENS, spécialisés dans les innovations de haute technologie semble avoir cerné le problème que risque de rencontrer la chancelière allemande lors de son entrevue avec le président Bouteflika. En effet, face au grand risque d’incompréhension des propos du président Bouteflika, la compagnie allemande a développé un nano-appareil ultra-puissant qui va permettre, selon l’entreprise, de traduite instantanément les propos de Bouteflika même s’ils sont inaudibles et inintelligibles. L’entreprise allemande précise que l’appareil sera placé dans l’oreille de la chancelière et permettra de capter les sons émis par le président, dans quelque langues qu’ils soient et les restituera immédiatement, de manière claire et en Allemand à l’oreille de la chancelière. Cette invention, sur laquelle une équipe d’ingénieurs a travaillé depuis environ trois ans, a donc être testée pour la 1ère fois en conditions réelles. Le représentant de SIEMENS sera d’ailleurs du voyage pour Alger afin de constater sur place l’efficacité du dispositif. Dans le cas où cela fonctionnerait, l’entreprise proposera de le faire fabriquer en Algérie et de le vendre aux algériens, ce qui va leur permettre enfin de comprendre les propos des discours que pourra tenir le président durant le 5ème mandat à venir.

Lire la suite

Technologie

Suite aux nombreuses demandes des algériens, Facebook rajoute le bouton “Cheh !”

Publié

dans

Par

fb

L’interface Facebook a évolué depuis sa création, grâce aux besoins croissants de ses utilisateurs et des percées en informatique. Et l’un des aspects les plus marquants de cette évolution, reste l’ajout d’autocollants facilitant les interactions avec les différentes publications. Le dernier bébé de Zuckerberg est l’émoticône « Cheh ! », né grâce aux sollicitations des abonnés algériens.

Naissance de l’émoticône « Cheh ! »

Alors qu’à ses débuts les abonnés n’avaient que le bouton « j’aime » pour exprimer un unique sentiment d’approbation, sans en nuancer le degré, la frustration de ne pouvoir exprimer d’autres sentiments et intensités, a poussé FB à ajouter les boutons : “J’adore”, “Haha”, “Wouah”, “Triste” et “Grrr”. Mais ça n’est pas fini, submergés par la demande de plus de 17 millions d’abonnés algériens, y compris les 7 millions de faux comptes, Zukerberg est poussé malgré lui à ajouter un nouvel autocollant. Le « Cheh ! » qui peut être littéralement traduit en fonction des circonstances par : « Bien fait pour ta gueule! », « crève de jalousie ! » ou encore « Je fais ce que je veux, tu peux te cogner la tête au mur ».

Utilisation et utilisateurs de « Cheh ! »

Zukerberg entend par cette initiative répondre à la demande du marché algérien qui compte un nombre exceptionnel de jeunes et moins jeunes menant l’essentiel de leur existence dans le virtuel. D’après les premiers chiffres annoncés, le bouton « Cheh » sera employé à 20% par des filles insultées pour leurs tenues légères, à 20% par des bayrates qui se réjouissent du divorce d’Angelina Jolie et autres célébrités, à 40% par une population qui exulte de la défaite au football de la France et des catastrophes au Maroc. Les 20% restants seront tous utilisés par Naima Salhi pour se réjouir des statues saccagées, des malheurs des Kabyles et pour réagir aux billets d’El-Manchar.

Succès attendu du « Cheh ! »

Le « Cheh ! » est une interjection qui sort des trippes, elle est efficace peu importe l’origine et la culture de son utilisateur. Des initiations à son utilisation ont été menées au préalable par FB pour évaluer l’acceptation de ce nouveau service à l’internationale et les résultats se sont avérés concluants. Des abonnés suédois qui comptaient parmi les initiés les plus réticents ont admis qu’ils se sentaient plus apaisés et sereins depuis leur utilisation du « Cheh ! », un usage orienté plutôt pour se réjouir des amendes infligées aux contrevenants du code de la route et de la réglementation environnementale. Les différences d’usage ne sont pas importantes pour FB, l’essentiel c’est le rendement.

Lire la suite