Now Reading
Trump "Je suis pour une solution à deux états : l'un juif, l'autre américain"

Trump "Je suis pour une solution à deux états : l'un juif, l'autre américain"

Avatar

Le président le plus bête du monde a décidé hier de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël. Son énième idiotie politique a déclenché une vague de critiques de la part de la communauté internationale et fait craindre une nouvelle intifada au Proche-Orient. Censées jouer « le médiateur de paix », les Etats-Unis veulent stimuler la colère des Palestiniens afin de justifier les représailles démesurées de l’état sioniste.

Trump serait pour une solution à deux états

Trump a clairement affiché ses intentions dans cette région du monde par une série de tweets qu’il a publiés tôt ce matin:  » Je suis pour une solution à deux états » déclare-t-il avant de préciser « un état juif en lieu et place de l’actuelle Palestine, l’autre américain ». Dans un second tweet le roux enragé invite les Palestiniens à quitter « la terre d’Israël » incessamment, sous peine d’être jetés dehors à coups de coup de pied au cul. « Israël pourra alors faire construire par les Palestiniens eux-même un mur le long de sa frontière pour se protéger des arabes » affirme-t-il en mettant en garde ces concitoyens contre les amalgames « si tous les terroristes ne sont pas arabes, tous les arabes sont des terroristes »

La ligue arabe appelle au « dou3aa » demain après la prière du vendredi

Attendue par tous, la réaction de la ligue arabe vient de tomber. Après avoir consulté Netanyahou, l’organisation dont l’utilité n’est pas plus avéré qu’un tapis de course dans l’appart de Bouteflika, appelle les musulmans à accomplir des prières de malédiction à l’encontre de l’entité sioniste. « Une réaction très musclé » estime Ahmed Aboul Gheit « puisque les Dou3aa sont généralement exaucés le vendredi ».

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top