ligue-arabe

La rumeur était dans l’air depuis environ une semaine, et elle a fini par se confirmer hier : le Président américain, Donald Trump, a annoncé, lors d’une allocution télévisée, que les Etats-Unis d’Amérique reconnaissaient officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël, et qu’à ce titre, il allait transférer le siège de l’ambassade US vers cette ville sainte.

Depuis que la rumeur avait commencé à circuler, de nombreux avertissements émanaient de différentes personnalités du monde entier et de plusieurs pays qui mettaient en garde contre les conséquences fâcheuses d’une telle décision. Pour eux, cela mettrait clairement la région du Moyen-Orient sous la menace d’une forte déstabilisation pour une situation déjà fragile sur le plan sécuritaire. D. Trump n’en avait visiblement, rien à faire puisqu’il a décidé d’officialiser cette annonce. Immédiatement après, de très nombreuses réactions et une vague d’indignation ont traversé la sphère politique mondiale, puisque de nombreux pays ont condamné fermement cette décision unilatérale et dangereuse.

De leur côté, les pays arabes étaient très attendus par la communauté internationale qui guettait leur réaction, voire, leur riposte à cette ultime provocation qui constitue un affront pour eux. Et cette réaction ne s’est, en effet, pas faite attendre puisque quelques heures seulement après la fameuse annonce de Trump, la Ligue Arabe a diffusé un communiqué officiel dans lequel elle condamne « avec la plus grande vigueur cette nouvelle provocation venue des Etats-Unis…et a appelé tous les pays arabes à se réunir en Arabie Saoudite dans les 24h afin de décider d’une riposte commune, à la hauteur de l’affront subit. » Surpris par cette réaction quasi immédiate des pays arabes, les organes de presse du monde entier se sont interrogés sur ce que pourrait être cette riposte arabe inhabituellement demandée si vite. Certaines rumeurs ont même commencé à circuler sur la possibilité de la constitution d’une armée panarabe qui irait défendre les portes de Jérusalem, mais finalement, la nouvelle est tombée très tôt ce matin. L’ordre du jour va porter sur la définition d’un texte commun de Douâa sur Trump et les USA, qui sera lu par tous les imams des pays arabes lors de la prochaine prière du vendredi.
Selon le secrétariat général de la Ligue Arabe, un texte a déjà été préparé avec l’aide de plusieurs prédicateurs saoudiens notamment. Il devrait selon eux, faire trembler l’Amérique et promettent même que Trump ne passera pas Noël en tant que président des Etats-Unis…
Wow !! on en tremble déjà…

3 commentaires
  1. Cher manchar, vous me donnez encore l’opportunité d’émettre un avis qui risque de ne pas faire l’unanimité au niveau de la ligue arabe. en effet, si Ibn Khaldoun ne serait pas mort, vous comprendriez sa réaction quant à la tentative des Etats arabes de sceller une alliance pour contrer la délocalisation de l’ambassade américaine vers El Qods écharifa. Son propos serait de leur rappeler avec force et conviction sa fameuse citation revue et non corrigée sur ce qu’il avait écrit au sujet de la clause des arabes qui se sont mis d’accord une bonne fois pour toute pour ne plus jamais être d’accord. Quant à Donald Trump; il est au courant, lui, de ce qu’avait prédit cet érudit. Allez sans rancune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Macron et ses ministres manifesteront samedi pour protester contre les Gilets Jaunes

Pour ce 3ème samedi de contestation en France, le mouvement populaire des…

Gilets jaunes : Macron annonce une taxe sur la manif

« Œil pour œil dent pour dent ». C’est en appliquant la…

Le Pen demande l’aide de l’OTAN pour sécuriser la France lors de la finale de la CAN

Il est donc tout évident que le bonheur des uns peut faire…