Connectez vous

Actualités

Bouteflika rebaptise la salle Ibn Khaldoun au nom de Johnny Hallyday

Publié

dans

johnny

Le président français, Emmanuel Macron, effectue depuis ce matin une visite de travail en Algérie à l’invitation de notre président Abdelaziz Bouteflika. Il s’agit de la 1ère visite du jeune président français dans notre pays, depuis son élection en mai dernier. Une visite somme tout, classique et importante à la fois, au regard des fortes relations qui lient les deux pays. Pour ce faire, les autorités des deux pays n’ont ménagé aucun effort pour en faire une réussite sur tous les plans, et notamment, le plan économique puisque la France compte investir davantage dans notre pays. Le président Macron a donc un programme très chargé sur ces deux jours et doit rencontrer plusieurs personnalités importantes et visiter des lieux hautement symboliques.

Point culminant de cette visite, la rencontre entre avec le président Bouteflika occupe tout l’espace médiatique dans la mesure où notre président va aborder directement avec son homologue des sujets très sensibles tels que la sécurité, les relations politiques, les dossiers des harragas,…etc. Seulement, voilà, pour la délégation française, cette visite aura un goût amer puisque la grande star de rock française, Johnny Hallyday, est décédée dans la nuit d’hier après un long combat contre la maladie. Et c’est dans un esprit triste en plein de chagrin que Macron est arrivé chez le président Bouteflika pour leur tête-à-tête. Cependant, à la sortie de cette rencontre, le président Macron arborait un sourire tout fier qui contrastait avec sa grise mine apparente d’avant l’entretien, du fait de la nouvelle du décès d’Hallyday. Et pour cause, après s’être renseigné sur le secret de cette métamorphose, il s’est avéré que, voyant la tête triste de Macron à son arrivée, le Président Bouteflika l’interroge d’emblée sur ce qui le tracassait. Macron répond alors qu’il venait d’apprendre la nouvelle du décès de Hallyday et que cela lui gâchait quelque peu sa visite.

Le président Bouteflika lui demande alors, après lui avoir présenté ses condoléances, ce qu’il pouvait faire pour lui. Le président français saisit l’opportunité immédiatement et demande un geste d’hommage et d’amitié de l’Algérie envers ce grande artiste. Le Président Bouteflika, après avoir consulté son frère et le ministre de la culture, lui annonce alors qu’il a décidé de rebaptiser l’une des salles de spectacles les plus emblématiques d’Alger, la salle Ibn Khaldoun, en la renommant « Salle Johnny Hallyday ». On dit que Macron en a été ému aux larmes et s’est même levé pour embrasser la main du président Bouteflika.

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Ain El Fouara vandalisée : L’homme s’explique “les femmes fontaines, c’est mon fantasme”

Publié

dans

Par

statue

La bêtise hystérique continue de vandaliser le pays. Tot ce matin, un homme d’une trentaine d’année, a tenté de détruire la célèbre statue Ain Al Fouara de la ville de Sétif. Vêtu d’une Djellaba et muni d’un marteau et d’un burin, l’homme a été arrêté par la police en flagrant délit et accusé d’acte de vandalisme et de méfait contre un lieu public. Selon son avocat, le malfaiteur n’aurait pas eu l’intention de saccager la statue, si cette dernière n’avait pas refusé ses avances. “Il aurait agi par pur instinct animal, car il ne pouvait pas résister à son fantasme charnel : les femmes fontaines.”

Un fantasme mal interprété

Toujours selon son avocat, la victime a juste mal compris le concept de la femme fontaine. “Mon client est fasciné par les femmes fontaines, il voulait essayer au moins une fois”, manque de bol “il se trouve que la statue est dans son esprit la seule femme fontaine de la région” a-t-il estimé. Comme le montre la vidéo circulant sur les réseaux sociaux, le coupable avait procédé d’abord aux préliminaires, vainement puisque la statue est restée de marbre face à son charme débordant. Il a tout de suite sorti un marteau et tenté de la détruire pour lui faire payer son refus “mon client a agi par chagrin d’amour” conclut maître Slimani, avocat.

Lire la suite

Actualités

Le gouvernement confie le dossier de la “baleine bleue” au ministère de la pêche

Publié

dans

blue-whale-challenge

Le gouvernement tire la sonnette d’alarme. Le “blue whale challenge”, ou le jeu qui pousse les adolescents au suicide, doit être banni sans plus attendre a indiqué le premier ministre Ahmed Ouyahia qui a convoqué à cet effet une cellule de crise. Réunis en conclave tôt ce matin, le chef du gouvernement ainsi que de nombreux membre de l’exécutif, sont convenus de confier le dossier au ministère de la pêche.

Loi du talion

Après l’aveu d’impuissance de la ministre des télécoms et des coupures d’internet, le gouvernement a décidé de prendre ses responsabilités et de se saisir du dossier de la baleine bleue. Plus question de bloquer l’accès au jeu par des artifices numériques, “il s’agit maintenant de s’attaquer au problème à la racine” selon le mot d’ordre du premier ministre Ahmed Ouyahia. “La baleine bleue tue nos enfants. Nous avons pris la décision d’appliquer la loi du talion : Œil pour œil dent pour dent” a affirmé le chef de l’exécutif au terme de la réunion qu’il a tenue avec plusieurs membres de son gouvernement. “Nous sommes incapables de restreindre l’accès au jeu, selon les dires même de la ministre chargée de la censure sur internet, mais cela ne nous empêchera pas d’aller chercher cette foutue baleine physiquement là où elle se trouve” a indiqué Ouyahia et de poursuivre “voilà pourquoi nous avons décidé de confier le dossier au ministère de l’agriculture et de la pêche, il aura pour mission de la chasser en haute mer dans le mois qui vient”.

C’est gros comme un poisson d’avril

Le ministère de l’agriculture et de la pêche est déjà sur le pied de guerre. 05 baleiniers ont été commandés à la Chine pour mener la traque à bien. Déployés en méditerranée, ils patrouilleront nuit et jour dans les eaux territoriales algériennes afin de mettre hors d’état de nuire la baleine bleue. Cette flotte veillera également à la sécurité des câbles internet contre les attaques de requins, selon le ministre de l’agriculture et de la pêche. Nous ne savons pas si les moyens engagés par le gouvernement sont les plus à même de venir à bout de la baleine bleu mais c’est tellement gros que ça ressemble davantage à poisson d’avril.

Lire la suite