Connectez vous

Actualités

Macron dérape encore “Le 6 décembre, je rentrerai en Algérie par le port de Sidi-Fredj”

Publié

dans

macron

Pour son premier déplacement en Afrique depuis son élection, Emmanuel Macron souhaitait réconcilier les mémoires et effacer un passé colonialiste français accablant. Arrivé au Burkina Faso, hier, il continuera sa tournée africaine en Côte d’Ivoire puis au Ghana et enfin il sera attendu à Alger le 6 décembre prochain, si Bouteflika n’attrape pas une bronchite aiguë.

Mais la première sortie du président français a été complètement ratée. Macron a prononcé hier un discours de près de deux heures devant 800 étudiants, à l’université de Ouagadougou. Ce devait être un discours destiné à fonder un nouveau rapport avec l’Afrique, et tout le monde attendait des excuses de la France pour ses crimes colonialistes. Pourtant, il a dérapé, en plein discours devant un parterre de journalistes et devant le président du Burkina Faso, Roch M. C. Kaboré, ce dernier a même quitté la salle : “Vous me parlez comme si la France, était encore une puissance coloniale. Mais moi je ne veux pas m’occuper de l’électricité, dans vos esprits vous me voyez toujours comme votre colonisateur ” Un lapsus révélateur montrant que la France ne compte guère rompre avec son passé colonialiste. Certains spécialistes parlent d’un désir inconscient de la France de reconquérir ces anciennes colonies. Une thèse confortée après le second dérapage de Macron ce matin en répondant à un journaliste du Jeune Afrique sur sa prochaine visite en Algérie : ” le 6 décembre prochaine, je rentrai à Alger par le port de Sidi-Fredj, la jeunesse algériennes qui hélas, n’a pas connu le colonialisme, doit le revivre en 2018. J’appelle par ailleurs l’état algérien à s’excuser de la guerre d’indépendance, et de ses crimes contre le colonialisme” a-t-il déclaré.

Une reconquête prévue le 5 décembre à 20 h 45

Selon une source requérant l’anonymat, la France débarquera le mardi 5 décembre à 20 h 45, heure à la quelle tous les Algériens seront branchés sur BeinSport, en train de regarder la dernière journée de la Champions League “On évitera ainsi toute résistance militaire ou populaire semblable à celle de 1830, on passera incognito, et on aura même le temps d’aller prendre des crêpes Nutella Staoueli. La prise d’Alger s’effectua le 6 décembre à minuit, le lendemain, Macron tiendra un discours depuis le fauteuil roulant de Bouteflika” assure le Maréchal Bageaut, chef des nouvelles expéditions françaises. Seuls les parkingeurs risquent de nous chopper, on les paiera en euros” ajoute-t-il.

El Mouradia a déjà signé l’acte de reddition ?

Une semaine avant le débarquement du corps expéditionnaire français sur la presqu’île de Sidi-Fredj, Alger a déjà capitulé. L’ensemble des hauts fonctionnaires possédant leurs papiers et leurs propres appartements en France, acceptent d’avance de se soumettre à l’état français. Plusieurs colonels et généraux ayant désertés l’armée française en 59, s’apprêtent à déserter l’ALN pour rallier l’armée coloniale. “Ce n’est plus une conquête c’est une colonie de vacances” constate le ministre de la défense français.

Annonce
3 comments

3 Comments

  1. Sanfarcio

    novembre 30, 2017 à 4:10

    Peu vraisemblable ; en effet, tout imprégné d’un esprit de réconciliation, d’une grande alacrité bien que légèrement ralenti dans le mouvement de ses bras, son excellence le Président (sic.) Abdelaziz Bouteflika n’a donné de coup d’éventail à personne ; il n’y a donc aucune raison que le maréchal Bageaut ne vienne labourer les terres algériennes !

  2. Sanfarcio

    décembre 2, 2017 à 4:14

    Abdellah Chebbah
    […]commentaires sur la venue de M. Macron le 6 décembre a Alger. Encore un autre acte de mépris provocateur. Il décide d’accoster a Sidi Fredj.
    © Le Quotidien d’Algérie
    El Manchar = APS +1 !!!!!!

  3. Lila

    décembre 6, 2017 à 3:05

    l itinéraire de sa visite rue Mohamed Larbi Ben M Hidi et la gerbe de fleur au Milk bar son un 2em débarquement et une insulte à nos martyrs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Ain El Fouara vandalisée : L’homme s’explique “les femmes fontaines, c’est mon fantasme”

Publié

dans

Par

statue

La bêtise hystérique continue de vandaliser le pays. Tot ce matin, un homme d’une trentaine d’année, a tenté de détruire la célèbre statue Ain Al Fouara de la ville de Sétif. Vêtu d’une Djellaba et muni d’un marteau et d’un burin, l’homme a été arrêté par la police en flagrant délit et accusé d’acte de vandalisme et de méfait contre un lieu public. Selon son avocat, le malfaiteur n’aurait pas eu l’intention de saccager la statue, si cette dernière n’avait pas refusé ses avances. “Il aurait agi par pur instinct animal, car il ne pouvait pas résister à son fantasme charnel : les femmes fontaines.”

Un fantasme mal interprété

Toujours selon son avocat, la victime a juste mal compris le concept de la femme fontaine. “Mon client est fasciné par les femmes fontaines, il voulait essayer au moins une fois”, manque de bol “il se trouve que la statue est dans son esprit la seule femme fontaine de la région” a-t-il estimé. Comme le montre la vidéo circulant sur les réseaux sociaux, le coupable avait procédé d’abord aux préliminaires, vainement puisque la statue est restée de marbre face à son charme débordant. Il a tout de suite sorti un marteau et tenté de la détruire pour lui faire payer son refus “mon client a agi par chagrin d’amour” conclut maître Slimani, avocat.

Lire la suite

Actualités

Le gouvernement confie le dossier de la “baleine bleue” au ministère de la pêche

Publié

dans

blue-whale-challenge

Le gouvernement tire la sonnette d’alarme. Le “blue whale challenge”, ou le jeu qui pousse les adolescents au suicide, doit être banni sans plus attendre a indiqué le premier ministre Ahmed Ouyahia qui a convoqué à cet effet une cellule de crise. Réunis en conclave tôt ce matin, le chef du gouvernement ainsi que de nombreux membre de l’exécutif, sont convenus de confier le dossier au ministère de la pêche.

Loi du talion

Après l’aveu d’impuissance de la ministre des télécoms et des coupures d’internet, le gouvernement a décidé de prendre ses responsabilités et de se saisir du dossier de la baleine bleue. Plus question de bloquer l’accès au jeu par des artifices numériques, “il s’agit maintenant de s’attaquer au problème à la racine” selon le mot d’ordre du premier ministre Ahmed Ouyahia. “La baleine bleue tue nos enfants. Nous avons pris la décision d’appliquer la loi du talion : Œil pour œil dent pour dent” a affirmé le chef de l’exécutif au terme de la réunion qu’il a tenue avec plusieurs membres de son gouvernement. “Nous sommes incapables de restreindre l’accès au jeu, selon les dires même de la ministre chargée de la censure sur internet, mais cela ne nous empêchera pas d’aller chercher cette foutue baleine physiquement là où elle se trouve” a indiqué Ouyahia et de poursuivre “voilà pourquoi nous avons décidé de confier le dossier au ministère de l’agriculture et de la pêche, il aura pour mission de la chasser en haute mer dans le mois qui vient”.

C’est gros comme un poisson d’avril

Le ministère de l’agriculture et de la pêche est déjà sur le pied de guerre. 05 baleiniers ont été commandés à la Chine pour mener la traque à bien. Déployés en méditerranée, ils patrouilleront nuit et jour dans les eaux territoriales algériennes afin de mettre hors d’état de nuire la baleine bleue. Cette flotte veillera également à la sécurité des câbles internet contre les attaques de requins, selon le ministre de l’agriculture et de la pêche. Nous ne savons pas si les moyens engagés par le gouvernement sont les plus à même de venir à bout de la baleine bleu mais c’est tellement gros que ça ressemble davantage à poisson d’avril.

Lire la suite