Connectez vous

Médias

Anus Ramhani répond à DZ Joker et Anes Tina par un podcast intitulé “راني طحان”

Publié

dans

anus ramhani

Le directeur général du groupe de presse El Himar, M. Anus Ramhani a répondu aux deux « podcasteurs » Anes Tina et DZ Joker qui l’ont attaqué dans deux vidéos publiées respectivement le 17 et le 23 du mois en cours. Dans un podcast mis en ligne sur Youtube, Anus Ramhani charge à son tour les deux podcasteurs en assumant totalement le mauvais rôle qu’on lui attribue, en l’occurrence celui de “chiyate”

C’est avec un texte truffé de punchlines, que le directeur d’El Himar s’est attaqué à Dz Joker et Anes Tina. Dès la première phrase, Anis Ramhani annonce la couleur en affirmant “راني طحان” (je suis méprisable). Il balaie ainsi d’un revers de main les accusations portées contre lui par une majorité d’Algériens et assume de fait sa condition de larbin au service du pouvoir en place. Pire encore, il s’enorgueillit et en fait un motif de fierté en se targuant de “brosser sans relâche” moyennant “des tranches de cachir” généreusement offertes par Saïd Bouteflika. Anis Ramhani n’oublie de menacer ouvertement de boycotter les programmes, notamment des caméras cachées, produites par les deux podcasteurs à l’avenir. Enfin, le chiyate autoproclamé de Saïd termine sa battle en invitant ses adversaires à reconnaîtrela chita qu’ils estiment être une pratique infamante comme un hobby à part entière.

Voici -en exclusivité- la réponse d’Anus Ramhani :

راني طحان؛ نضرب الشيتة وناكل البنان

راني طحان؛ نحب بوتفليقة وال-FLN

راني طحان؛ إيه راني طحان نقولها و نعاود

غرت ميني وقيل ؟ يا خو عاند ولا تحسد

مللاثنين الخميس بلا حبسة نشيت

وحتى الويكاند لهاذاك لي راهو ميت

ما نعرف لا موسم لا عيد لا عواشير

أنا عليا الشيتة و السعيد عليه الكاشير

راني طحان؛ راني معاك يا لي راك زعفان

ونتايا يا وسمك لي راك تكلاشي

هاد الرمضان غير اوبلي كاميرا كاشي

الواعرا نتاعي صح ماشي مخدومة

يملا غير ريح و حط رجليك فالما

راني طحان؛ يا وسمك أزعف ولى أقعد

كيما نتا تحب تكلاشي أنا نحب نقود

 

 

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Médias

Ramadan : 6 programmes télé que vous pouvez regarder sans nuire à votre santé

Publié

dans

Par

tele

L’arrivée du Ramadan est une grande fête pour l’ensemble des musulmans et des commerçants. En plus des ses bienfaits spirituels, le jeûne quotidien observé pendant ce mois sacré, apporte des bienfaits abondants sur notre corps. Seul bémol, le Ramadan en Algérie connait une singularité jouant le rabat joie et le gâche-tout, il s’agit des programmes télévisés qui passent en premiere et deuxième partie de soirée.

En effet, selon une étude, regardez un programme de télé Algérien (sitcom, caméra cachée, spot publicitaire ou un talk-show) provoquerait des symptômes désagréables tels que des nausées, des vomissements, des otorragies et des conjonctivites, parfois meme des AVC engendrant une mort certaine. Devant la télé, les Algériens ont troqué le popcorn contre un antiémétique.
La bassesse et la violence audiovisuelle risquerait de vous mener à rompre la vie juste après avoir rompu le jeune. Face à cela, la rédaction d’El Manchar a décidé de vous sauver la vie afin que vous puissiez continuer à liker nos statuts. On a compilé pour vous 6 programmes télé que vous pouvez regarder sans que vous mettiez votre santé en péril.
Les voicis :

1. Adhan Al Maghrib

C’est le plus suivi de tous. Vers les coups de 20 heures 40 millions d’Algériens, jeûneurs ou non jeûneurs attendent l’appel à la prière du maghrib, synonyme de rupture du jeûne, et de coup de sifflet pour le début de l’interminable buffet qui dure jusqu’au Shor. Vous pouvez regarder tranquillement ce court métrage d’une minute, vous ne risquez rien, à part les ordres de vos parents de leur passer une louche, une bouteille de limonade ou un bavoir.

2. La météo

Si le temps est moche ces jours-ci, ce n’est pas le cas de la miss météo, la seule voix douce qui vous parle avant minuit. Vous aurez déjà rompu votre jeûne, ça ne fait aucun mal d’admirer une silhouette aussi bien proportionnée que le massif du Hoggar. Si vous tombez sur la moustache de Rabah Missoum, basculez vite sur Ennahar, après tout, tout est relatif.

3. L’écran noir d’une “chaine cryptée”

Après AL Adhan, la météo et les résultat du loto, vous allez vous retrouver seul, tête à tête avec un sketch ou un feuilleton. Prenez vite la télécommande et mettez une chaîne cryptée du bouquet Canalsat. Mieux vaut voir noir que rouge. L’écran noir ne diffuse aucune image ou son violents. Vous pouvez le regarder en famille sans que votre grand-mère ne soit choquée par la réaction désobligeante de chabba Dalila, piégée dans une caméra cachée. Vous pouvez prendre un livre, écouter de la musique etc

4. Éteignez la télé et servez-vous en comme glace

Le plus con d’entre vous aurait remarqué qu’une télé, une fois éteinte, peut servir d’une glace. Son écran est en effet suffisamment poli pour que l’image de votre gueule s’y forme par réflexion et apparaît comme par magie. C’est la décision la plus radicale certes, mais elle vous permettra non seulement d’éviter la série El Khawa, mais aussi de vous maquiller ou d’appliquer la kératine capillaire si vous êtes un jeune adolescent. Bref, sachez que la télé algérienne n’est pas plus bonne à regarder que quand elle est éteinte.

5. Bandez les yeux et mettez des stop-bruits

Vous pouvez restez des heures devant une télé Algérienne à condition que vous ne la regardiez pas. Se bander les yeux peut se révéler être une technique efficace. Si ça ne marche pas, vous pouvez toujours vous crever les yeux et vous percer les tympans à l’aide d’une paire de ciseaux. C’est gore mais vous serez débarrassé une bonne fois pour toute de la nuisance sonore et visuelle de votre poste.

6. Démontez-la et regardez ses composants

Le contenu audiovisuel délabré de votre télé devrait attiser votre curiosité électronique. En effet, le contenu du capot arrière de vote appareil est beaucoup plus utile que ce que diffuse l’écran. Pendant la diffusion d’une caméra cachée, démontez votre télé, que ce soit en écran plasma ou en tube cathodique. Ce que vous allez trouver est très riche : cartes électroniques, carte d’alimentation, tôle en acier, circuit électrique pour alimenter les tubes fluorescents, etc…Ne vous fiez pas aux apparences, si ça se trouve, ce qu’il y a de plus intéressant dans la télé algérienne se trouve derrière l’écran.

Lire la suite

Médias

TF1 annonce que le prochain Koh-Lanta se déroulera dans le S de Ben Aknoun

Publié

dans

koh lanta

La prochaine saison de Koh-Lanta sera tournée en Algérie. C’est ce qu’a annoncé la direction de TF1 qui précise que l’émission abandonnera l’archipel de Yasawa aux îles Fidji pour s’établir à Alger, dans le fameux S de Ben Aknoun, une région des plus inhospitalières dans notre planète. Un choix risqué au regard du dernier rapport de l’ONU qui affirme qu’un être humain a plus de chance de survivre à Ghouta en Syrie après une attaque à l’arme chimique que dans le S de Ben Aknoun.

Quatorze candidat, aucun survivant

Quatorze candidats doivent survivre sur le S de Ben Aknoun pendant 40 jours. C’est à eux de trouver de la nourriture en faisant la manche sur l’autoroute. Déguisé en réfugiés, les candidats tenteront d’apitoyer des automobilistes indifférents et hostiles. Ils doivent construire un abri afin de se protéger des conditions extérieures, éviter les trous qui risquent de s’ouvrir à leurs pieds et de les engloutir à tout moment et esquiver des panneaux publicitaires qui piquent sur leurs gueules.

Deux types d’épreuves sont organisées tout au long du jeu : une épreuve de confort et une d’immunité. L’épreuve de confort appelé également épreuve de chita permet d’améliorer le quotidien de l’équipe qui gagne par une récompense. Elle consistera à faire allégeance à Bouteflika en criant des slogans favorables au 5e mandat. La récompense est un sandwich cachir Bellat et 3 portions Tartino par personne. Si l’équipe fait du zèle en brandissant des affiches de Bouteflika elle recevra un pécule équivalent à 1000 da par candidat. Si elle pousse le zèle à son extrême, en pratiquant la chita level Ould Abbès, elle peut prétendre à des sièges de député et ou à des portefeuilles ministériels. L’épreuve d’immunité consiste à rester digne, honnête et courageux. Et ne vaut-il pas mieux rester digne, quand on sait que la vie comme du S de Ben Aknoun personne n’en sortira vivant.

Lire la suite