En train de lire
L'EI s'excuse en découvrant qu'une mosquée est le lieu de culte de la religion dont il se revendique

L'EI s'excuse en découvrant qu'une mosquée est le lieu de culte de la religion dont il se revendique

Avatar

L’Egypte a connu la pire attaque meurtrière de son histoire. Plus de 300 personnes dont 27 enfants, ont été tuées lors d’un attentat visant la mosquée al-Rawda de Bir al-Abd, située à l’ouest d’Al-Arich, au Nord-Sinaï. L’État islamique, unique suspect dans ce massacre, s’apprêtait à publier une vidéo sur la chaîne Qatarie Al Jazeera pour revendiquer son crime. L’EI a finalement renoncé à la dernière minute en découvrant un détail, et pas des moindres : Une mosquée est un lieu de culte musulman où les fidèles pratiquent leur religion. Abasourdi, le chef des opérations terroristes du groupe islamique, a tout de suite nié toute implication de son organisation dans l’attentat « On a vraiment l’air con, on perd toute notre crédibilité, comment peut-on attaquer un lieu de culte de la religion que nous sommes censés représenter. Les étrangers vont se foutre de notre gueule. Je sais que vous n’avez aucune idée sur cette religion, mais un peu de documentation avant de passer à l’acte ne ferait pas de mal. On doit publier un communiqué pour décliner notre responsabilité dans cette attaque. La prochaine fois soyez plus sérieux les gars!! Merde!! » aurai-t-il lancé à l’adresse de ses hommes.

Des hipsters qui ont mal tournés

Selon les témoignages des anciens Djihadistes revenus de Syrie, le commandement de l’état islamique qui organise les attentats dans le monde sont majoritairement des cons qui n’ont absolument rien à voir avec la religion. « Nos chefs n’ont aucun lien avec la religion et encore moins avec l’islam. La preuve, ils n’ont jamais mis les pieds dans une mosquée. Ils ne savent même pas ce que c’est ni à quoi ça sert vraiment » témoigne Abu Ali ancien Djihadiste, reconverti dans l’alimentation générale. « Moi je pense que ce sont des hipsters qui ont mal tournés voilà tout » conclut-il.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut